Hébergement d’urgence : fermetures des premiers centres mardi 9 avril

603 visites

Le 9 avril 2019, les premières structures ouvertes pendant le plan froid commenceront à fermer. Ce sont plus de 200 personnes qui se retrouveront dehors, en attente d’une réorientation vers une autre structure pour les plus chanceuses ou un retour à la rue pour les autres.

  • Rassemblement devant la caserne chabal, 35 rue Aristide Briand St Priest à partir de 8h

     

Pour autant ces centres ne fermeront pas puisque le soir même, d’autres personnes ou les mêmes viendront dans ces centres dont l’affectation aura changé, passant de places d’urgence en plan froid à des places insertion.

Cette année, sur les 830 places ouvertes pendant le renfort hivernal :

  • - 300 places insertion seront pérennisées (places auxquelles les personnes sans droit au séjour n’ont pas accès) ;
  • - 330 places seront accessibles sur critères de vulnérabilité, dans un centre de mise à l’abri pérenne dont le fonctionnement n’est pas encore clair ;
  • - 200 personnes seront remises à la rue.

A la caserne Chabal à Saint- Priest et à la ligue de foot à Villeurbanne, il est demandé aux personnes de sortir le mardi matin puis de téléphoner au 115 pour savoir où elles seront orientées.
La DDCS fait le choix de mettre les personnes dans une situation instable et précaire plutôt que de respecter la continuité de l’hébergement.
Au lieu de permettre aux personnes réorientées suite au plan froid de rester dans le centre d’hébergement et de leur transmettre les informations pour la suite, les familles sont contraintes de tenter de joindre le 115, alors que l’on sait que cela est très compliqué, pour avoir des informations sur le lieu et la date de leur réorientation.
Quelles garanties les personnes ont de pouvoir joindre le 115 et de connaître le lieu et la date de la nouvelle orientation ?
Quelles garanties la DDCS a de pouvoir joindre elle-même des familles qui passeront par la rue et qui pourraient perdre leur numéro de portable et ne plus être joignables ?

La DDCS a la volonté de maintenir les personnes dans un état de stress permanent et d’insécurité.

Ce sont les centres gérés par l’Armée du Salut qui fermeront en premier.
L’armée du salut se fait donc le relais de la politique de la préfecture qui ne respecte pas le principe de la continuité de l’hébergement ; et pour s’assurer que les personnes hébergées sortent bien ce jour-là tous les moyens sont bons :

  • - Pression du chef de service sur les familles en les menaçant d’appeler la police si elles refusent de sortir ;
  • - Mise en place de barrières et présence de policiers municipaux devant le centre d’hébergement Chabal comme le précise un arrêté municipal. Ceci afin d’éviter à des soutiens d’être présent-es et d’accroître la pression sur les familles.

L’hébergement des personnes n’est pas une gestion des stocks ou des flux qui se fait au détriment de leur droit et de leur respect.
L’Armée du Salut s’inscrit dans une politique où la volonté de ne pas froisser la préfecture passe avant l’accompagnement et le respect des personnes hébergées !

Non aux expulsions !
Non à la gestion au thermomètre !
Un logement pour toutes et tous !

Collectif Hébergement en danger : grève et manifestation le mardi 9 avril

Le collectif hébergement en danger appel à une grève et une manifestation des travailleu-ses-rs socia-les-ux le 9 avril à 14h au départ de la Métropole. Le collectif dénonce le manque de place d’hébergement, les conditions d’hébergement mais aussi la remise en compte de la continuité et l’inconditionalité (...)

10 avril

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Repas de soutien au collectif Jamais Sans Toit le samedi 22 juin

Même si les beaux jours sont là, la crise du logement n’est pas finie. Plusieurs écoles sont occupées depuis plus d’un mois (Hugo et Servet - Lyon 1, Berthelot-Lyon 7 et Camus- Villeurbanne) pour exiger des solutions pour les familles sans logements. Plusieurs lieux de vie pour migrants (Maison...

› Tous les articles "Logement - Squat"