La Turquie vise le Rojava (Syrie) avec la complicité de tous

678 visites

Il n’y eut plus de doutes, sur cette opération dite “bouclier de l’Euphrate”, lorsque les bombardements de l’aviation ciblèrent les zones où tant les YPG/YPJ que les forces communes du FDS (alliance qui a permis la récente reprise de Manbij) se trouvaient. Il en fut de même sur les villages autour de Jerablus. Un bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’homme estimait que les frappes avaient déjà tué au moins 40 civils et blessé plus de 70 personnes dimanche.

Le ministre des Affaires étrangères de Turquie, Mevlût Cavusoğlu a prévenu : « Les YPG (Unités de protection du peuple kurde), comme les Etats-Unis l’ont promis, et eux-mêmes l’ont déclaré, doivent repasser à l’est de l’Euphrate dès que possible, et tant qu’ils ne le feront pas ils (resteront) une cible ». Le secteur de Manbij, plus exactement le village de Dandania a aussitôt lui aussi été l’objet de bombardements qui ont fait des victimes civiles dont 3 enfants…

L’armée turque a fait entrer une cinquantaine de chars et quelques centaines de soldats (près de 400, appuyé par des groupes djihadistes anti Assad, marionnettes des Etat-Unis) sur le sol syrien, mercredi dernier et ne prévoit pas de se retirer.

A son tour, Erdoğan a déclaré dimanche : « Nous n’accepterons aucune activité terroriste près de nos frontières », lors d’une visite à Antep, où il a sans doute conforté ses assassins locaux. Il a précisé qu’il “lutterait avec la même détermination” autant contre les djihadistes de Daech que contre les combattants kurdes du YPG. (Unités de protection du peuple). La presse aux ordres, elle, relaie depuis les mensonges sur les “gangs de la frontière”. Nous y avons cherché en vain à ce jour des informations fiables.

Des sources venues de journalistes présents dans la zone, confirment que les chars turcs n’ont guère combattus de djihadistes de Daech, ceux-ci s’étant repliés.

La suite à lire sur : http://www.kedistan.net/2016/08/30/la-turquie-vise-le-rojava

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

>8 Mai 1945 : Massacre de Sétif !

Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois. Cet évènement tragique nous touche particulièrement à Lyon, car il y a un grand nombre de personnes originaires de Sétif parmi les...

>Jaroslav Hašek ou la satire libertaire

Humoriste animant les cabarets de Prague au début du XXe siècle, le libertaire Jaroslav Hašek, né le 30 avril 1883, est une figure majeure de la littérature tchèque. Comme son personnage du brave soldat Chvéïk, il a été confronté à la bêtise de l’armée et de la guerre. Souvent interdits, brû­lés par les...

› Tous les articles "Guerres - Armements"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Minneapolis : maintenant deux camps s’affrontent dans ce combat

Les manifestations de cette semaine à Minneapolis marquent un tournant historique dans l’ère du COVID-19. Comme nous l’avons fait valoir en mars, certaines choses valent la peine que nous risquions notre vie pour elles. Perpétuer le capitalisme n’en fait pas partie. Mais certain·e·s d’entre nous sont...

>Patxi Ruiz, un prisonnier basque en grève de la faim

Depuis le 11 mai, Patxi Ruiz, prisonnier politique basque enfermé en Murcie, en Espagne, est en grève de la faim, et était en grève de la soif jusqu’au vendredi 22 mai. Ce prisonnier a été accusé par l’administration pénitentiaire d’avoir organisé un mouvement de rébellion des prisonnier.es au sein de la...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"