La Turquie vise le Rojava (Syrie) avec la complicité de tous

687 visites

Il n’y eut plus de doutes, sur cette opération dite “bouclier de l’Euphrate”, lorsque les bombardements de l’aviation ciblèrent les zones où tant les YPG/YPJ que les forces communes du FDS (alliance qui a permis la récente reprise de Manbij) se trouvaient. Il en fut de même sur les villages autour de Jerablus. Un bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’homme estimait que les frappes avaient déjà tué au moins 40 civils et blessé plus de 70 personnes dimanche.

Le ministre des Affaires étrangères de Turquie, Mevlût Cavusoğlu a prévenu : « Les YPG (Unités de protection du peuple kurde), comme les Etats-Unis l’ont promis, et eux-mêmes l’ont déclaré, doivent repasser à l’est de l’Euphrate dès que possible, et tant qu’ils ne le feront pas ils (resteront) une cible ». Le secteur de Manbij, plus exactement le village de Dandania a aussitôt lui aussi été l’objet de bombardements qui ont fait des victimes civiles dont 3 enfants…

L’armée turque a fait entrer une cinquantaine de chars et quelques centaines de soldats (près de 400, appuyé par des groupes djihadistes anti Assad, marionnettes des Etat-Unis) sur le sol syrien, mercredi dernier et ne prévoit pas de se retirer.

A son tour, Erdoğan a déclaré dimanche : « Nous n’accepterons aucune activité terroriste près de nos frontières », lors d’une visite à Antep, où il a sans doute conforté ses assassins locaux. Il a précisé qu’il “lutterait avec la même détermination” autant contre les djihadistes de Daech que contre les combattants kurdes du YPG. (Unités de protection du peuple). La presse aux ordres, elle, relaie depuis les mensonges sur les “gangs de la frontière”. Nous y avons cherché en vain à ce jour des informations fiables.

Des sources venues de journalistes présents dans la zone, confirment que les chars turcs n’ont guère combattus de djihadistes de Daech, ceux-ci s’étant repliés.

La suite à lire sur : http://www.kedistan.net/2016/08/30/la-turquie-vise-le-rojava

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Une Zad au cœur de Seattle : entretien avec Gwenola Ricordeau

Depuis le 8 juin, une « zone autonome » a été établie en plein coeur de Seattle, dans le sillage du mouvement contre le racisme et les violences policières qui touche les États-Unis suite au meurtre de George Floyd. Alors que ce 20 juin des informations font état de la mort d’un Afro-Américain de trente...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>La conquête coloniale de l’Algérie débute le 14 juin 1830

Au cours de l’année 1827, un incident diplomatique entre le dey d’Alger Hussein et le consul français Pierre Deval - aujourd’hui connu comme l’épisode du « coup d’éventail du dey d’Alger » - a servi de prétexte à Charles X, alors roi de France, pour engager une conquête coloniale. Cet épisode marquera...

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"