Site collaboratif d’infos alternatives

Le Progrès toujours plus fort dans les clichés racistes

8071 visites
4 compléments

Le Progrès s’enfonce un peu plus chaque jour dans les délires populistes et racistes. Que ça soit sur la version internet ou sur la version papier, les clichés racistes ont la belle vie. Et on doit en louper un paquet.

Hier, Le Progrès relayait sur la une de son site un délire islamophobe dans le Jura et, pour l’occasion, recopiait un site d’extrême droite. Il y a 15 jours, il tapait sur des « mendiants roumains » faussement handicapés.

Aujourd’hui, passage à la vitesse supérieure, avec un article titré : Délinquance, criminalité organisée : qui fait quoi dans le Rhône ? qui produit un prétendu classement des actes de délinquance par nationalité ou critères sociaux (cités toxicomanes, par exemple, à côté de « Marocains », « Albanais », « Ukrainiennes »). Et en une s’il vous plaît, accompagné d’un texte qui ne fait pas mystère sur le type de lecteurs que le journal souhaite conforter dans ses clichés : « Dans le Rhône, la délinquance organisée se partage les spécialités. A chacun son activité, en fonction de son groupe d’appartenance. »

JPEG - 662.3 ko
Délinquance : qui fait quoi dans le Rhône ? - Le Progrès du 22 avril 2014

Les racistes de tous bords se plaignaient des étrangers qui volent le travail des "bons" français, et bien le Progrès, lui, s’offusque carrément des étrangers qui prennent la place des "malfrats de souche" : « Qui sont ces équipes spécialisées qui ratissent villes et campagnes ? Qui sont ces nouveaux venus qui grignotent le territoire des malfrats locaux ? » s’interroge le journal en entrée de la double page.

Les gens du voyage, cible bien pratique, en prennent évidemment plein la gueule. D’après le Progrès, ils sont passés pro dans le vol de ferraille, le piratage de distributeurs de billets et dans les petits vols.

Des Rroms ont manifesté la semaine dernière à Paris contre les clichés dont ils sont victimes. Une manif’ similaire serait bienvenue à Confluences contre les soit-disants enquêteurs du Progrès. Outre qu’ils ne remettent à aucun moment en question les statistiques policières (pourtant largement critiquées) ils préfèrent livrer à leurs lecteurs, plutôt qu’une explication sociale, des déterminants ethniques. Et en oubliant l’aspect le plus massif de la délinquance, celle des cols blancs. À vomir...

JPEG - 109.8 ko
Manif’ de Roms contre les clichés à Paris le 8 avril
JPEG - 55.7 ko
Manif’ de Roms contre les clichés à Paris le 8 avril

Sur les réseaux sociaux, l’article n’est pas passé inaperçu. Un compte parodique du Progrès a même été monté :

et d’autres versions inspirées du glorieux classement du Progrès circulaient, comme celle-ci :

JPEG - 73.1 ko
Un autre classement est possible

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 avril 2014 à 13:21, par R2D2

    Je comprends pas ton post Gzawyé.

    Ca sert à quoi de connaître l’origine des détenus ?

    Quelle conclusion tu tires quand tu apprends que les informations du Progrès sont directement issues de rapports de police ?

    Merci de préciser

  • Le 24 avril 2014 à 09:48, par Gzawyé

    quand on apprend que les informations du Progrès sont en fait directement issues de différents rapports de police et notamment du Service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco) de la Police Judiciaire, on comprend qu’il est encore une fois question de rejouer la polémique zemmourienne visant à ne surtout pas savoir si les prisons françaises contiennent plus ou moins de Noirs et d’Arabes que de Blancs, et à ne surtout tirer aucune conclusion autre que l’insupportable méchanceté du journaliste qui a osé pondre une telle infographie.

  • Le 23 avril 2014 à 16:15, par olysh

    On ne se demande pas d’où viennent ces statistiques, ça ne peut venir que des fichiers officieux qui surveillent la quasi totalité de la population. Le Progrès est la main droite des flics.

    Dans les voitures banalisées de la police et dans la salle de rédaction du Progrès c’est la boulimie de racisme, on mélange tout jusqu’à l’indigestion : racines, communautés, villes, départements, nationalités, continent, « cité toxicomane ».

    « Cité toxicomane » ? WTF ? Les collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d ’emploi, parents, travailleurs des « cités toxicomanes » apprécieront à sa juste mesure le qualificatif. Il faudra pas venir pleurer de s’être fait caillasser la voiture de la rédaction.

    La prostitution serait le fait des femmes de nationalité étrangère. C’est sur celles-ci que les journaleux du Progrès passent leur besoin de domination masculine, certes ; mais quid des macs qui sont exclusivement des hommes ? et la prostitution masculine ?

    Une bonne nouvelle pour les tombeurs de cagoule, les braquages sont de la délinquance au même titre que la vente de roses dans les restaurants ; que les magistrats en prennent de la graine, c’est le Progrès qui le dit !

    Le Progrès est la main droite des flics et les deux bras gauche de l’information.

    Un bon exemple de la nécessité et de la pertinence des médias indépendants, face à la presse régionale de caniveau.

  • Le 22 avril 2014 à 17:01, par Le Progrès-Minute

    Ne pas hésiter : lprlecteurs@leprogres.fr

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>Semaine antifasciste à Lyon : la programmation du 11 au 17 décembre

Cette année, l’orga du Lyon Antifa Fest, ainsi que le Groupe antifasciste Lyon et Environs, proposent une semaine autour de thèmes comme l’antifascisme, l’anti-répression et le capitalisme. Voici le descriptif de toutes les initiatives sur Lyon autour de ces thèmes, pour la semaine du 11 au 17 ...

> Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et...

> Tous les articles "Médias"

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

>Ici, en 1958, la France torture des Algériens

André Malraux, ministre d’Etat sous de Gaulle, avait assuré publiquement au début de l’année 1958 « qu’il n’y avait plus de tortures en Algérie ». Mais apparemment le mal s’est propagé en France. Ces témoignages de tortures proviennent d’extraits du bulletin n°2 de l’Action Civique Non-Violente de...

>Chronique d’une année scolaire : quand le Ministre parle

Le Ministre de l’Éducation s’attaque acutellement à l’écriture inclusive et menace de porter plainte contre un syndicat SUD qui parle de racisme d’État. Réflexions et témoignage d’une professeure des écoles sur les discours actuels de Jean-Michel Blanquer. À retrouver sur la...

> Tous les articles "Discriminations"
}