Le Vinatier ferme des unités : 4e manifestation des soignant·es mobilisé·es !

627 visites
Covid-19

Nouvelle action au Vinatier c’est la quatrième pour s’opposer à la fermeture des lits et des unités !

JPEG - 116.9 ko
JPEG - 134.4 ko

La politique du directeur ne passera pas, c’est environ 70 personnels qui au cris « tous unis on a besoin de lit ! » sont venus se faire entendre et porter leurs revendications.

JPEG - 101.3 ko

.. confinés mais pas bâillonnés ....

JPEG - 42.4 ko
JPEG - 137.6 ko

Oui la lutte est toujours et sera toujours la solution qui fait peur à nos dirigeants !

Relire aussi :

Le Vinatier ferme des unités : les soignant·es mobilisé·es manifestent !

Mobilisation d’une centaine d’agents du centre hospitalier du Vinatier contre les fermetures de lits ce mardi 21 avril.

25 avril 2020

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

>Covid19 : pour une veille syndicale de la situation sanitaire

Lors du mouvement contre la réforme des retraites voulue par Macron, nombre de débats visaient à démontrer que les chiffres avancés par le gouvernement, pour faire passer sa réforme, étaient faux. Ces débats se fondaient sur des démonstrations et arguments fournis notamment par les directions...

>Attestation pour aller en manif

Les manifestations publiques ne sont pas interdites pendant le confinement et font l’objet d’une demande d’autorisation validée en préfecture. Il est donc possible de s’y rendre avec une attestation ad-hoc.

› Tous les articles "Covid-19"