Le fusil et le bulletin de vote*, ou comment mener une campagne électorale en Israël

1214 visites
3 compléments

Communiqué de Génération Palestine sur l’agression militaire israélienne contre les Palestiniens de la bande de Gaza.
Rassemblement samedi 17 novembre à 14h00, quais du Rhône, coté Guillotière.

Ça devient maintenant une habitude : des élections se tiennent bientôt en Israël, le gouvernement israélien décide donc de bombarder Gaza. La dernière fois, en 2008, l’agression israélienne avait tué 1500 palestinien-ne-s. Combien de victimes faudra-t-il cette fois avant que Netanyahou et l’élite au pouvoir en Israël ne décident que leur avenir à la Knesset est assuré ? Nous en sommes pour l’instant à une vingtaine de morts, mais ce chiffre n’est certainement et malheureusement pas définitif.

Malgré la petite histoire gobée par la plupart des médias occidentaux, cette attaque est en effet préméditée : comme en 2008, Israël cherchait depuis quelques semaines à faire monter la tension à coup d’incursions dans Gaza et de frappes quotidiennes, et, là encore, c’est au moment où une trêve s’était instaurée avec les forces de la résistance armée palestinienne qu’Israël décide de lancer son offensive. La lutte contre les « terroristes islamistes » ne sert, comme toujours, qu’à enrober les massacres israéliens dans un emballage acceptable pour la fameuse « communauté internationale ». Sinon, pourquoi assassiner un commandant du Hamas qui cherchait depuis deux jours à inciter les autres groupes armés à cesser le feu ? Pourquoi choisir le moment précis où une trêve avait été déclarée et respectée ?

Derrière les discours de l’armée israélienne sur la nécessité de l’attaque pour « garantir la sécurité » des habitant-e-s du sud d’Israël menacé-e-s par les tirs de roquettes palestiniennes, il y a la même politique coloniale d’écrasement que l’Etat d’Israël applique aux Palestinien-ne-s depuis 1948. Agressions quotidiennes, entraves à la circulation, arrestations arbitraires, expulsions et destruction de maisons, confiscations de terres, assassinats « ciblés », bombardements ou même blocus généralisé : Israël a tout mis en oeuvre afin de mater la résistance collective des Palestinien-ne-s et de piétiner leur dignité. Attaquer Gaza s’inscrit dans cette politique coloniale, et si cet assaut peut éventuellement permettre de remporter des élections, c’est la cerise sur le gâteau pour les gouvernant-e-s israélien-ne-s.

Il n’est pas surprenant qu’un gouvernement raciste perpétue cette politique. Cela l’est, par contre, qu’il le fasse en toute impunité, sans qu’aucun de nos gouvernements ne cherche à l’empêcher de commettre ce massacre. On ne peut pas dire que ça soit la première fois, que l’on n’avait pas vu cela venir. La réalité, c’est que, pour nos gouvernements, la peau du Palestinien ne vaut pas cher. Elle ne vaut guère plus qu’une « condamnation » de l’ONU, qu’une tape sur les doigts accompagnée d’une promesse de ne jamais le refaire.
Le fait que le gouvernement israélien puisse se sentir à l’aise pour recommencer ces massacres année après année démontre bien l’efficacité foudroyante de ces « mesures ». Pire encore, nos gouvernements tombent dans la schizophrénie en faisant suivre chaque massacre qu’ils dénoncent du bout des lèvres par un renforcement des liens commerciaux et sécuritaires avec Israël, versant ainsi une prime au massacre à cet Etat colonial.

Israël ne renoncera à sa politique que sous la pression, et si cette pression ne vient pas de nos gouvernements, elle devra venir de nous. Nous n’acceptons pas qu’Israël continue à terroriser la population palestinienne de Gaza. Nous refusons l’occupation, l’apartheid et la colonisation sous toutes ses formes, et luttons au quotidien pour y mettre fin. Nous sommes aux côtés des Palestinien-ne-s dans leur lutte pour la liberté, la dignité et la justice.

Solidarité avec le peuple palestinien en lutte, liberté pour la Palestine !
En Palestine comme ailleurs : pas de justice, pas de paix !

Génération Palestine, le 15 novembre 2012

 Le fusil ou le bulletin de vote » - titre d’un discours de Malcolm X. Avril 1963

Un appel a rassemblement à Lyon a été lancé pour samedi 17 novembre 14h00 quais du Rhône, coté Guillotière.

P.-S.

Autres rassemblements :
•Paris samedi 17/11 15h à la Place de la Bastille - métro Bastille
•Pau samedi 17/11 12 h préfecture
•Bordeaux rassemblement unitaire samedi 17/11 à 11h30 au Grand Theatre
•Rennes vendredi 16h Place de République
•Strasbourg samedi 17/11 à 16h place Kléber
•Perpignan samedi 17/11 17h30 place arago
•Bordeaux samedi 17/11 11h30 Place de la comédie
•Montpellier samedi 17/11/2012 à 16h place de la comédie
•Marseille samedi 17/11 à 14h devant la préfecture
•Angers lundi 19/11 a 18 place du ralliement
•Belfort samedi 17/11 à 14h30 Place Corbis
•Orléans samedi 17/11 15h place Jeanne d’ arc
•Nantes vendredi 16 novembre 2012 à 17h30 Carrefour des trams : 50 otages/Commerce
•Lannion vendredi 16 à 18h Mairie de Lannion
•Boulogne sur mer samedi à 12 heures
•Rouen vendredi 16 novembre 2012 M° ¨Palais de Justice Rouen
•Bruxelles vendredi 16 novembre à 16h30 sur les marches de la Bourse à Bruxelles

samedi 17 novembre 2012

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 18 novembre 2012 à 17:41, par Génération Palestine Lyon

    D’autre évènements sont prévus durant la semaine :
    - mercredi 18h00 à l’Opéra.
    - samedi 14h00 à Bellecour.

  • Le 16 novembre 2012 à 12:08, par Génération Palestine Lyon

    Le rassemblement, à l’appel du Colletif 69 et de Génération Palestine Lyon, ne se fera pas place Bellecour mais sur les quais du Rhône, coté Guillotière samedi à 14h00
    La préfecture à préféré le déplacer vis-à-vis des autres appels a manifester.

  • Le 16 novembre 2012 à 11:41, par vincent

    valence le 16/11 à 16h place de la liberté
    rassemblement pour protester contre l’agression israélienne contre le peuple palestinien
    Rassemblement à l’appel de france palestine solidarité valence et le c ollectif no TAV 26 et le PCF

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Soutien et solidarité avec les Guadeloupéen.ne.s

Le gouvernement, comme aux pires heures coloniales, entend répondre par la force et la violence pour écraser la contestation. Ce ne sera en rien une solution. L’urgence est à la mise en place de moyens et d’investissements massifs pour les services publics, en particulier de santé et d’éducation, à...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"