Le racisme d’État… sans fard / Résistons Ensemble no 203

454 visites

Bulletin no 203 du 26 mars 2022, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Bonjour,
Le bulletin no 203 du 26 mars 2022, du petit journal mobile recto-verso A4 « RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...
À bientôt.
L’équipe de rédaction
Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.





Le racisme d’État… sans fard

La guerre est toujours sale. À tous les sangs qu’elle fait couler, se mêlent tous les excréments et toutes les misères que la société arrive à cacher en temps de paix. La guerre criminelle de Poutine contre l’Ukraine ne fait pas exception.
Attention, l’OTAN, derrière le drap prétendument virginal de la démocratie, agit aussi à sa manière.
Vous voulez sentir cette puanteur là ? Faites un tour à la frontière entre l’Ukraine et la Pologne. Vous allez voir l’entrée en masse des réfugiés de guerre ukrainiens, accueillis à bras ouverts.
En revanche sont rejetés, harcelés, battus, stigmatisés tous ceux qui ne possèdent pas le sésame : une peau blanche. Il s’agit grande majorité d’étudiants et travailleurs originaires d’Afrique Noire, installés en Ukraine, qui, comme les blonds aux yeux bleus, fuient pourtant cette même guerre.
La France patauge dans les mêmes eaux sales. Elle ne leur applique pas le droit d’asile provisoire généreux, accordé à juste titre aux Ukrainiens, mais leur réserve un dispositif spécial qui permet de les expulser vers leur pays d’origine.
C’est Viktor Orban, le tristement célèbre premier ministre hongrois qui crache le morceau : on accueille les Ukrainiens parce qu’ils nous « ressemblent ». Les victimes des différentes guerres de ces dernières années (bombardements barbares en Syrie par le Kremlin, invasion de l’Irak par les USA, intervention de la France en Libye, massacres à grande échelle au Yemen par l’Arabie Saoudite avec des armes fournies par la France ou encore intervention néo-coloniale française actuellement en Afrique…) ne sont pas une immigration de « qualité » (comme l’a supposé un député allié du macronisme) parce qu’elles ne sont pas blanches.
On doit être écoeuré et en colère face à l’instrumentalisation de la misère des Ukrainiens dans l’intention de camoufler ce traitement raciste et inhumain à l’égard de ceux qui ne sont pas de la bonne couleur.
Et que valent-elles, les larmes de crocodile, versées sur les morts ukrainiens quand on sait que les Etats européens ont largement fourni des armements meurtriers au Kremlin, et ce jusqu’à 2020, et donc bien au delà de l’embargo de 2014 ?
Poutine est l’initiateur de la guerre en Ukraine, pas de doute là dessus. Mais le milliers de cadavres de noyés qui flottent chaque année dans les eaux de la Méditerranée ou de la Manche accusent toutes les guerres impérialistes. Qu’elles soient armées, économiques ou climatiques.
Les victimes des toutes les sales guerres doivent être accueillies de la même manière fraternelle, quelque soit la couleur de leur peau ou leur religion, chrétienne ou pas !
À bas la guerre de Poutine ! Cessez le feu immédiat, retrait sans conditions des troupes du Kremlin ! Solidarité avec tous les réfugiés et avec tous les résistants à l’oppression impérialiste !



au sommaire

> Le racisme d’État… sans fard

> C H R O N I Q U E D E L ’ A R B I T R A I R E
Les innovations juridiques de l’IGPN
Pas de justice pour les GJ
Encore des atteintes aux droits
l’État s’obstine pendant que s’égrainent les morts aux frontières

> On n’oublie pas ! On ne pardonne pas !
Toufik est mort entre les mains de la police…
Shaoyao Liu, déni de justice
Souheil El Khalfaou, une enquête bâclée

> A G I R
Flagrant déni : dévoiler les rouages de l’impunité policière
Libre Flot
À l’appel du Comité Russophone contre la guerre
Podcast « À l’ombre »

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>La GALE ressurgit !

Le Conseil d’état vient de suspendre la dissolution du groupe antifasciste Lyon et environs suite aux recours intentés par nos avocat.e.s.

› Tous les articles "Répression policière"