Les violences policières ne nous feront pas taire !

617 visites
Retraite 2023

Communiqué commun CNT, CNT-SO, STJV, suite aux violences policières lors de la manifestation intersyndicale du mardi 6 juin.

Nous, CNT, CNT-SO, STJV, nous félicitons de la forte mobilisation (27 000 à Lyon) malgré un mouvement long et un mépris fort du gouvernement.

Pourtant, nous avons à déplorer une montée systématique de la violence par les forces répressives de l’État. Cette utilisation de la violence policière pour casser le mouvement a montré son inutilité à de nombreuses reprises. Se sachant seul, c’est l’unique réponse que le gouvernement utilise face à la mobilisation large et majoritaire.

Lors de la manifestation du 6 juin, le cortège a été attaqué par les forces répressives à de nombreuses reprises.

Au croisement Saxe-Gambetta, nous avons subi une première attaque contre le service d’ordre intersyndical, dont nous faisons partie, avec charge et gazage.

À l’arrivée de la manifestation, afin de protéger les manifestant·es, le SO, clairement identifiable, était toujours présent sur la place Antonin Poncet. Malgré cela, la préfecture (comme confirmé aux journalistes) a donné l’ordre de matraquer, donner des coups de boucliers, gazer à bout portant et faire chuter violemment les membres du SO et les manifestant·es présent-es.

De nombreuses vidéos témoignent de cette violence et ne laissent pas de place au doute sur son usage délibéré par les forces répressives.

Une quinzaine de blessé-es sont à déplorer au sein du SO (dont un dans nos rangs) ; nous leur apportons tout notre soutien et, plus largement, à toutes les victimes des violences policières.

Nous ne sommes pas dupes, la présence d’une association de commerçant-e-s dans le PC de sécurité de la préfecture lors de la manifestation est la raison des violences contre le SO et l’ensemble des manifestant·es. Le gouvernement (et son représentant lors de la manifestation, le préfet) voulait montrer son soutien aux associations de patrons en procédant à des arrestations aléatoires et violentes.

Ces violences policières et le mépris du gouvernement ne nous empêcheront pas de continuer à lutter contre ses réformes réactionnaires, en premier lieu celle des retraites, et, plus largement, à poser les bases d’une société sociale et libertaire.

Lyon, le 8 juin 2023

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Retraite 2023 » :

› Tous les articles "Retraite 2023"

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>Appel á témoin rassemblement du vendredi 14 juin 2024

Appel à témoins : Vendredi 14 juin à Lyon, un musicien de la fanfare a été frappé à la tête par un CRS lors de la charge dans la manifestation contre l’extrême droite entre 22h et 22h15 qui a eut lieu près du 24 rue Mazenod dans le 3e. Il avait son instrument à la main et a été blessé jusqu’au...

>Procès suite à l’action ARKEMA : rassemblement de soutien

Des personnes seront jugées mardi 18 juin pour avoir participé à une action contre les polluants éternels sur le site d’Arkema. Extinction Rebellion organise un rassemblement de soutien avant le procès à 12h place Guichard à Lyon. Buvette, fanfare et prises de paroles nous serviront à partager un...

› Tous les articles "Répression policière"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Économie du salaire à vie : Causerie du lundi 24 juin à 19h

Au sein de Réseau salariat, association co-créée par Bernard Friot, le groupe thématique Économie du salaire à vie s’est proposé de réfléchir au fonctionnement économique d’une société complètement sortie du capitalisme et entièrement passée au salaire à vie.

>Juin 1936 - Le Front populaire au secours du capitalisme français

Pour mettre un terme au mythe du Front populaire... ou l’hypocrisie de la gauche dans toute sa splendeur. Deux textes montrant la tendance du PS à préserver le système économique capitaliste quoi qu’il en coûte, et l’appétit du PCF pour la direction et le contrôle des mouvements sociaux. Textes...

>Grève des berger.es le 20 juin

Les syndicats CGT de gardien.nes de troupeaux appellent à la grève le 20 juin. Malgré l’isolement et la précarité, nous construisons la solidarité par delà les montagnes et nous ne céderons pas à la résignation. Nous appelons les gardiens de troupeaux à se mobiliser par tous les moyens possibles....

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"