Manifestation pour l’arrêt des expulsions et pour logement pour tou-te-s !

1544 visites

Ce sont encore et toujours les plus pauvres, avec ou sans papiers, qui sont les premières cibles des politiques d’exclusion et d’austérité, alors même que les spéculateurs augmentent leurs profits. L’hébergement et le logement sont concernés aux premiers chefs par ces logiques meurtrières. Les partis politiques au pouvoir ne font que stigmatiser toujours plus les populations d’origine étrangère en les expulsant hors de France et les populations les plus pauvres en les expulsant de leur logement.

Suite à la manifestation, pour passer de la parole à l’acte, l’officialisation d’un lieu réquisitionné a été effectué, avec de nombreuses personnes de la manifestation présentes pour empêcher toute expulsion immédiate.
MaJ 20h15 : Les flic sont partis. Attention risque qu’ils reviennent demain a 6h

Alors que le droit à un toit est un droit vital et fondamental, des milliers de femmes, d’hommes, d’enfants de la région Rhône-Alpes, étrangers ou français, sont à la rue ou menacés d’y être jetés à tout moment. Comme dans le reste de la France.

JPEG - 263.1 ko
PDF - 2.2 Mo
Tract pour la manif du 15 novembre

Les Causes ?

- La politique de l’Etat et des collectivités locales qui n’assument pas leur obligation absolue d’hébergement d’urgence été comme hiver de toute personne quelle que soit son origine, alors que l’article 345-2-2 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) énonce que toute personne quelle qu’elle soit doit pouvoir être accueillie dans un lieu décent.

Pire : ces institutions n’hésitent pas parfois à poursuivre les familles -notamment les Roms- et les personnes isolées jusque dans leurs squats ou « pauvres » campements et à les expulser !
- La cherté des loyers, la spéculation immobilière qui ont permis aux banques, à une minorité de riches bailleurs, privés ou publics, de spéculer, de s’enrichir (les profits spéculatifs ont grimpé de 70% depuis 10 ans. ans...). Pourtant en France, il y a 2,4 millions de logements vides pour 3,6 millions de mal-logé-e-s.
- La complicité des gouvernements qui ont laissé faire, précipitant les personnes et familles aux revenus modestes dans les impayés et le logement précaire, parfois dans la rue !

NOUS EXIGEONS :

- L’ouverture de structures d’hébergement d’urgence, et l’amélioration des conditions d’accueil, sans condition d’accès, été comme hiver.
- L’arrêt des expulsions sans relogement, pour tout type d’habitation, des fermetures des places d’hébergement et des coupures de fluides (eau, électricité, gaz...).
- L’arrêt du harcèlement de la part des administration et bailleurs sociaux sur les locataires et les usager-e-s (contentieux, lettre menaçan- t-e-s...) et le gel des loyers impayés.
- Une application des lois DALO et ALUR qui prévoient un très large accès de toute personne ou famille à un logement décent.
- La REQUISITION des logements vides, la construction massive de logements réellement sociaux (PLAI : Prêt Locatif Aidé d’Intégration) et la baisse des loyers.
- Arrêt de la criminalisation de la migration et de la criminalisation des actions de solidarité avec les migrants.
- La régularisation de tou-te-s les sans-papier-e-s et l’arrêt des expulsions du territoire français.
- Un logement pérenne et décent pour tou-te-s !

Manifestation Régional Place des Terreaux SAMEDI 15 NOVEMBRE à 14H
Puis cortège en direction de la Préfecture de Région...

Nous appelons aussi tou-te -s ceux/celles qui luttent pour leur survie ou par solidarité à organiser des manifestations et actions décentralisées partout en France afin de rendre visibles les invisibles. C’est par la création d’un rapport de force que nous ferons reculer la misère et ceux/celles qui la produisent.

PNG - 421.8 ko
PNG - 285.7 ko
PDF - 2.2 Mo
Tract pour la manif du 15 novembre

Versions traduites :

- Arabe :

PDF - 40.2 ko
Traduction en arabe

P.-S.

A l’APPEL de (au 23.10.14) :

Enfants sans toits, CISEM [Coordination iséroise de solidarité avec
les étrangers migrants], Centre d’Information Inter-Peuple, Même
droits pour tous et toutes, Confédération Nationale du Logement 38,
Collectif Logement/hébergement, CRSA, La Patate chaude, Un Toit
pour Tous, ASTI Vienne, Bassin d’Annonay et Montélimar
[Association de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s], AC ! Isère
(Agir Ensemble contre le chômage), RESF Rhône, Collectif urgence
Roms 74, SIAD Valence, Coordination régionale de soutien aux
sans-papiers , Defends-toit, Planning Familial Rhône, La voix des
femmes, Femmes en Luth Valence, LDH 38, LDH Fédération Rhône,
MRAP 69, NPA 38 et 69, Solidaires 38 et 69, Sud Education 38 et 69,
Solidaires étudiant-e-s Lyon et Grenoble, CNT/AIT Valence, CNT 38,
Ras l’front, UPC, Les Alternatifs, Coordination des Groupes
Anarchistes-Lyon, OCML-Voie Prolétarienne, Alternative Libertaire
Lyon, Groupe FA Graine d’Anar, Sud Télécom, Solidaires Météo,
ADARDAP, OCL-Lyon…

samedi 15 novembre 2014

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

› Tous les articles "Logement - Squat"