Notre 14 juillet ! Défilé-manif depuis l’hôpital Edouard Herriot

1763 visites

Notre fête nationale, dans la rue, déconfinée, pour faire passer nos vies avant leur économie, pour enfin respirer, rassemblés. Rendez-vous à 14h devant l’hôpital Edouard Herriot.

  • Ambiance déterminée sous le soleil : c’est plus de 1500 personnes qui ont manifesté ce 14 juillet pour le service public de santé !

     

  • Le cortège arrive à Saxe sur l’air de « Bella Ciao »

     

  • « Sauvons des vies, pas l’économie » : un beau cortège traverse la ville après 1H de prises de parole devant l’Hopital de Grange Blanhce

     

Il faudra nous rappeler que notre pays tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal.

Emmanuel Macron, 13 avril 2020

En pleine crise du coronavirus, notre Président de la République leur promettait de grands changements, de revaloriser leur métier, à toutes celles et tous ceux qui nous ont permis de continuer à vivre, malgré tout.

Et aujourd’hui ? Rien, toujours rien.
Pire, même. Les lits d’hôpitaux continuent d’être supprimés, les soignantes, femmes de ménage, éboueurs, caissières, routiers, pompiers, livreurs, toujours sous-payés, déconsidérées.

Nous n’avons pas oublié.

Le pays confiné. Eux, elles, sur le pont, à nous soigner, nous sauver, nous alimenter, nous sourire.
Elles, eux, les indispensables, nos indispensables, seront en tête du défilé, nous ouvriront la voie.

Elles et ils portent notre société, à nous de les porter !

Notre 14 juillet, notre monde d’après

Pendant la crise, notre président promettait de se « réinventer ». Faire produire nos masques, nos tests, nos médicaments, nos aliments, nos vêtements dans de lointains pays, c’était absurde, disait-il. Pour notre santé, pour la planète. Laisser les seuls marchés financiers décider « était une idée folle », disaient-ils déjà en 2008 lors de la crise financière. Et pourtant.
4 milliards d’euros. C’est le montant des dividendes versés pendant le Covid-19 aux actionnaires du géant pharmaceutique Sanofi, celui de l’ami du président, le PDG Serge Weinberg reçu dès 2017 à l’Élysée.
Ils veulent « rebondir », « relancer », les mêmes mots qu’en 2008, de l’avant, comme avant, pire qu’avant. Droit dans le mur écologique.

Nos dirigeants ne changeront pas.

Le 14 juillet 1789, le peuple prenait la Bastille. Liberté, égalité surtout, fraternité, puis notre Première République.
Le 14 juillet est fait pour ça, pour ne pas laisser nos vies et l’avenir de la planète à nos nouveaux seigneurs. Pour reprendre notre destin en main, en commun.

Que la fête soit belle !

On a tous une bonne raison de vouloir enfin respirer, les fins de mois difficiles, la peur de mourir sous le genou d’un policier, la pollution de l’air pour les enfants,... Derrière nos indispensables, faisons résonner nos idées, sonner nos fanfares, briller nos pancartes : c’est notre 14 juillet !

RV mardi 14 juillet, Hôpital Edouard Herriot (Place d’Arsonval, Lyon), 14h Rassemblement et témoignages, 15h Départ direction Bellecour

JPEG - 2.5 Mo
PDF - 315.6 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Restaurant de la Caisse de solidarité mardi 13 octobre

Cette année la formule du Bistrot de la Caisse sera légèrement modifiée, en réduisant la fréquence des événements, mais aussi en naviguant entre différents lieux. Pour le premier, nous vous donnons rendez-vous à l’Amicale (31 rue sébastien Gryphe), mardi 13 octobre, avec un repas sous le thème « mange du...

>3 Rencontres-débats autour du livre « Espoirs déçus »

Rencontre débat autour du livre Espoirs déçus sur l’engagement libertaire de Bernard Pensiot lors de la « transition démocratique espagnole » le vendredi 25 septembre à 19h à la Plume Noire, le samedi 26 à 17h à l’Abergement de Varey (01) et le dimanche 27 à 16h30 au Salon du livre libertaire de Cluny...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"