Non aux ventes d’arme à la Syrie ou ailleurs

1485 visites

Mr Bachar, président de la Syrie, achète des armes à ses alliés, la Russie, la Chine et l’Iran, pour pilonner la Coalition qui lui fait la guerre.

La Coalition anti Bachar achète ses armes à La France et à l’Angleterre pour pillonner les troupes de Mr Bachar.

La guerre militaire et la vente d’armes profite aux marchands de canons pas au peuple. Les obus, les bombes et les mines éclatent majoritairement au visage des gens ordinaires, la plupart des morts et des estropiés sont innocents et les balles transpercent essentiellement le corps (souvent préalablement violé) des civils qui n’ont rien demandé.

Seconde guerre mondiale : 42 millions de morts civils, soit le double du nombre des soldats tués.
Guerre d’Irak : entre 400 000 et 1 400 000 morts civils pour une estimation de 100 000 soldats tués.

De 2001 à 2005 l’état et les entreprises françaises sont les n°3 mondial des vendeurs d’armes ; en 2012 ils sont numéro 4 mondial derrière les états-uniens, les russes et les grands bretons.

En France les marchands de canons c’est principalement l’état français et ces délicieuses entreprises :
- Lagardère
- Dassault
- Thales (actionnaires majoritaires = Dassault et l’état français)
- DCNS (anciens Arsenaux, actionnaires majoritaires = encore Dassault et l’état français)
- EADS (actionnaires à 22,6 % = Lagardère associé à l’état français)
- Nexter (anciennement Manufacture d’armes de Saint-Étienne, entièrement à l’état français)
- Safran (anciennement Sagem, actionnaire à 30% = état français)
- Sans oublier le tellement formidable Commissariat à l’Énergie Atomique (100% à l’état français) qui non seulement vend des armes mais aussi a fourni Fukushima en plutonium moxé.

On me dit dans l’oreillette que c’est pas mieux de se tuer à coup de batte de baseball et que c’est pas sur qu’on tue moins de civils à la machette qu’à la kalachnikov. En effet, 1 millions de civils tutsis sont découpés en 1994 au Rwanda.

Quand un pays est producteur/vendeur/exportateur d’armes, que ça représente 160 000 emplois sur son territoire et se chiffre à 16 milliards d’euros de chiffre d’affaire (pendant que le monde traverse une grave crise économique) ses intérêts sont très forts dans ce secteur ; peuvent-il pousser le pays à favoriser une guerre ?

Le pays vendeur d’armes peut soutenir et vendre aux deux belligérants d’une même guerre : le conflit devient sans fin donc les contrats en armement aussi et cerise sur le gâteau le vendeur d’armes a la possibilité de piller les ressources du pays. C’est ce qu’à fait la France au Congo Brazzaville, plus de 200 000 morts civils [1]).

Il peut y avoir un conflit d’intérêt quand ce pays désigne qui est le « rebelle » et qui est la « chienlit » lors d’une guerre : comment savoir si le producteur d’armes soutient les rebelles ou s’assure des contrats ?

Sympa pour les populations civiles ! Sympa pour la démocratie !

Non, vraiment il faut arrêter les ventes d’armes, laisser ça à d’autres qu’on pourra montrer du doigt et isoler. Que le gouvernement fasse des embargos sur les finances ou le commerce, confisque les biens mobiliers en France, les comptes bancaires, les entreprises, prenne des mesures diplomatiques, fasse de l’infowar ou du hacking pour soutenir l’une ou l’autre des parties en guerre mais qu’on arrête de vendre des armes.

Pour remplacer les 160 000 emplois et les 16 milliards d’euros de chiffre d’affaire de l’industrie des marchands de canon, il parait qu’il y a 50 milliards d’euros d’évasion fiscale à récupérer en Suisse.

Notes

[1Petit guide de la Françafrique, Un voyage au cœur du scandale, SURVIE

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

>8 Mai 1945 : Massacre de Sétif !

Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois. Cet évènement tragique nous touche particulièrement à Lyon, car il y a un grand nombre de personnes originaires de Sétif parmi les...

>Jaroslav Hašek ou la satire libertaire

Humoriste animant les cabarets de Prague au début du XXe siècle, le libertaire Jaroslav Hašek, né le 30 avril 1883, est une figure majeure de la littérature tchèque. Comme son personnage du brave soldat Chvéïk, il a été confronté à la bêtise de l’armée et de la guerre. Souvent interdits, brû­lés par les...

› Tous les articles "Guerres - Armements"