Nouveau squat pour des mineurs en recours à la Croix-Rousse

650 visites

Aujourd’hui, samedi 5 novembre 2022, nous officialisons l’ouverture d’un nouveau squat, dans des bâtiments appartenant à la mairie de Lyon, occupé de fait depuis le mercredi 2 novembre.

Aujourd’hui, samedi 5 novembre 2022, à 10 h, nous officialisons l’ouverture d’un nouveau squat, situé au 55 rue Henri Gorjus Lyon 4, que nous occupons de fait depuis le mercredi 2 novembre, pour y mettre à l’abri des mineurs en recours.

Ces dernières années, différents squats ont permis de mettre à l’abri des centaines de mineur.e.s non accompagné.e.s. Le collège Maurice Scève en 2018, le Chemineur et Chez Gemma en 2021, ont, pour un temps, servi de refuge à ces adolescent.e.s laissé.e.s à la rue.
En parallèle, d’autres initiatives solidaires ont également vu le jour pour tenter de faire face à leur précarité : différents campements (montée de la grande côte en 2021, square Ferrié en 2021 et 2022) ont été soutenus par des citoyen.ne.s qui ont donné de leur temps et de leur personne pour essayer de rendre les conditions de vie des jeunes un peu moins difficiles ; une boucle d’hébergement citoyen permettant notamment de mettre à l’abri les jeunes filles et les garçons les plus fragiles a également été mise en place depuis 2020.

C’est dans le cadre de cette solidarité citoyenne qu’aujourd’hui encore, un collectif militant s’est mobilisé et a pris la responsabilité d’occuper des bâtiments vacants appartenant à la Mairie de Lyon pour que ces jeunes à la rue aient un toit sur la tête.

Ces dernières années, les institutions locales (préfecture, métropole, mairie) ont fait preuve d’initiative en mettant en place des solutions pérennes (ou plus précaires) pour les mineurs en recours.
Le collectif Soutiens/Migrants Croix-Rousse a déjà salué à de nombreuses reprises la création du dispositif « Station », porté à 92 places depuis juillet 2022 par la Métropole et la Préfecture. La Mairie de Lyon s’est également engagée au-delà de ses compétences en mettant deux bâtiments à disposition des jeunes depuis juin 2021, et en ouvrant temporairement un gymnase en septembre 2022. Mais ces solutions ne sont malheureusement pas suffisantes tant que les évaluations de minorité seront aussi malveillantes et des mineurs en recours sont toujours à la rue à Lyon.

Depuis ces années, nous assistons chaque semaine à la mise à la rue de jeunes que le Centre de Mise à l’Abri et d’Évaluation (CMAE) de Forum Réfugiés, refuse de considérer comme mineur après une évaluation sommaire et « à charge ». Ces mises à la rue bafouent la Convention Internationale des Droits de l’Enfant qui préconise la présomption de minorité, d’autant que dans 80 % des cas, les jeunes remis à la rue par le CMAE seront finalement reconnus mineurs par le juge des enfants.

Depuis début octobre la mairie de Lyon a accepté la mise à l’abri des 66 jeunes du campement du square Ferrié au gymnase Dargent (Lyon 8). Or, avec chaque semaine 6 à 10 refus de prise en charge depuis le démantèlement du campement, une trentaine de jeunes mineurs restent actuellement sans solution d’hébergement.
C’est pour les mettre à l’abri le temps de leur recours devant le juge que nous réquisitionnons aujourd’hui les logements vides du 55 rue Henri Gorjus Lyon 4.

Même si la météo paraît clémente, nous sommes entrés mardi dans la trêve hivernale, et ne pouvons accepter que quiconque, a fortiori des enfants, passe l’hiver sous une tente.
Ces jeunes, en tant que mineurs présumés, ont droit à une prise en charge globale et adaptée. Cela commence évidemment par un logement décent.
Le squat n’est qu’un pis-aller, mais il est malheureusement une fois de plus nécessaire aujourd’hui, faute de mieux.

Nous continuerons à demander pour ces jeunes une réelle prise en charge institutionnelle jusqu’à ce que le juge des enfants statue sur leur minorité, comme le préconise la Défenseure des Droits.
Aussi, au-delà de cette occupation pour leur assurer un abri minimal, nous demandons pour ces jeunes un accompagnement par des professionnels afin de leur assurer une réelle protection, dans leur intérêt supérieur.

Nous demandons, en somme, vis-à-vis de ces jeunes, le respect des principes de notre république, le respect des préconisations de la Défenseure des Droits et le respect des traités internationaux dont la France est signataire.

Collectif Soutiens/Migrants Croix-Rousse

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

› Tous les articles "Logement / Squat"