Osons une planète sans frontières !

1054 visites

Pour qu’un jour le monde cesse d’être une prison,
partageons nos rêves d’un monde sans frontières :
chacune, chacun peut apporter un texte, ses expériences, ses visions et ses projets de cette terre sans frontières.

« Nous sommes conditionnés par l’existence des états-nations, qui nous imposent un système où les humains n’ont pas la liberté de circuler librement, mais par contre les capitaux doivent aujourd’hui circuler sans limites pour le profit de quelques uns. Osons envisager de briser cette démence en inversant les rôles. Osons redonner à tous les humains une place plus importante qu’aux capitaux, sur une planète où ils puissent s’épanouir et encore les accueillir. Osons la sagesse.

Mais pour cela, il faut commencer par déconstruire ce conditionnement. D’abord bannissons le terme de "nation". Nous, ici, dans notre contrée, façonnés par notre histoire, la plupart du temps nous pensons français. Bien des organisations sont nationales (y compris des organisations libertaires ou des associations de solidarité). On entend parler très souvent de 2007, comme si le changement d’un président pouvait changer quelque chose. On voit bien que les Lula, une fois élus, sont coincés par le FMI et le système. En pensant français, c’est inconsciemment continuer à penser d’exploiter les habitants du tiers-monde.

Brisons le carcan, enlevons la notion de "nation" de notre tête, n’employons plus ce mot. Les patries n’ont amené que des guerres fratricides. Appuyons-nous sur les luttes anciennes et récentes, luttes des prolétaires, luttes des sans voix, que chacun, chacune a fait pour se libérer et continuons la lutte pour des humains égaux. Osons d’être responsables, pensons désormais au niveau planétaire.

Construisons des régions économiques autonomes, solidaires les unes des autres. Plus de délocalisations, plus de "paradis" fiscaux, plus de monopoles imposés, plus d’exploitation. Prenons notre vie en main. Prenons nos responsabilités. Reconnaissons le pouvoir de la société civile. Redécouvrons les richesses culturelles de chaque peuple, de chaque petit pays à échelle humaine. Èchangeons nos richesses dans la diversité. Redécouvrons la simplicité partagée. Plus de frontières pour les humains ! »

P.-S.

Apporter un texte ou plusieurs textes à lire, de votre fabrication, ou d’un autre auteur.

Et aussi de quoi partager un casse-croûte après les lectures.

Chaque intervention dure moins de quatre minutes.
On peut venir simplement pour écouter.

Tout cela se passe le VENDREDI 29 AVRIL à 19h32 :
- à Terre des Livres
- 86, rue de Marseille Lyon 7e (tram T2 centre Berthelot)

dans le cadre de la semaine « A BAS LES FRONTIÈRES ! » du FESTIVAL DESSISTANCES ET DES ALTERNATIVES DE LYON

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Festival des Résistances » :

› Tous les articles "Festival des Résistances"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Jeudi 26/01/23 – Discussion acidcommunisme/ Mark Fisher à la Luttine

Jeudi 26.01.23 : Acidcommunisme, spectre d’un monde qui pourrait être libre • Une discussion autour des idées de Mark Fisher (1968-2017) • En présence de Julien Guazzini, traducteur français du Réalisme Capitaliste (2018), Spectres de ma vie (2021) et Acidcommunisme (2022, clôture du livre...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"