Biovision : un cadeau de 2 millions 532 mille euros de la ville de Lyon et des collectivités locales aux multinationales pour semer la mort ?

1254 visites
Biovision/Biosquare

Pourquoi faut-il supprimer Biovision/Biosquare ? Contrairement aux apparences, ces foires, soutenues par les élus, doivent se réunir à Lyon du 11 au 14 mars 2007 pour faire propagande et commerce dans le domaine des biotechnologies mortifères...

JPEG - 24.3 ko
NON A BIOPOGNON (c’était en 2005)

Pourquoi faut-il supprimer Biovision/Biosquare ?

Du 11 au 14 mars 2007 se réunira à Lyon la 5° édition des foires Biovision-Biosquare.

Ces rencontres sont désormais considérées comme le plus grand rendez-vous mondial sur les biotechnologies. D’après les organisateurs : « BioVision : le forum mondial des sciences de la vie est une plate-forme internationale de dialogue, de débats et de propositions constructives d’actions, réunissant à part égale les représentants de la société civile, de la science, de l’industrie et des responsables politiques, sur les grands enjeux mondiaux de santé, d’alimentation et d’environnement. »

Pour 2007, les « Objectifs Du Millénaire pour le Développement » s’annonceraient comme le thème majeur de ces foires. Ces objectifs iraient de la réduction de moitié de l’extrême pauvreté dans le monde à l’éducation primaire pour tous, en passant par l’arrêt de la propagation du VIH/sida...

Derrière cette vitrine séduisante se dissimulent :
- un outil de propagande en faveur de l’acceptation des biotechnologies (Biovision),
- et un marché où sont signés des contrats entre centres de recherche et industriels (Biosquare),
- le tout sponsorisé bien sûr par les grands groupes industriels agro-alimentaires, chimiques et pharmaceutiques,
- ainsi que par la Mairie de Lyon, le Grand Lyon, le Département du Rhône et la Région Rhône-alpes.

Ces groupes vous les connaissez. Ce sont, pour ne citer qu’eux, Pfizer et Sanofi-Aventis (respectivement n°1 et n°3 mondial de l’industrie pharmaceutique), Bayer (n°1 mondial sur les phytosanitaires et n°2 de la chimie en Europe), ou encore, proches de nous, Rhône-Poulenc et Biomérieux.

- Alors que les ravages écologiques directement liés à ces industries se font plus pressants chaque jour (réchauffement, épuisement des réserves d’eau potable, mise en péril de la biodiversité, multiplication des sites Seveso...)

- Alors que les semences "OGM" maintiennent les paysans dans la dépendance vis à vis des multinationales de l’agro-alimentaire Alors que le brevetage du vivant empêche l’accès aux vaccins et traitements des populations justement les plus démunies face aux risques sanitaires (notamment le VIH)

- Alors que moins de 10% des substances chimiques commercialisées ont été testées en terme de dangerosité (cf greenpeace) et qu’en même temps le cancer a augmenté de 60% en 20 ans en France (cf la Ligue contre le cancer)

- Alors que ces industries n’en sont pas à leur premier scandale (zyklon B, agent orange, Round’up, Gaucho, AZF, Bhopal, Seveso ...)

- Alors que les fondements scientifiques de la thérapie génique ne sont pas établis et que la recherche dans ce domaine se résume à du bricolage...

Pourquoi ces entreprises multinationales, responsables pour une très grande part de la situation catastrophique dans les pays du Sud, peuvent-elles subitement s’émouvoir et mettre la main à la poche pour soulager les souffrances d’une grande partie de la population mondiale ?

Il s’agit surtout pour elles de conquérir de nouveaux marchés d’exportation de vaccins, de médicaments, de semences et de produits agro-chimique tout en s’offrant une image de philanthropes. Ainsi elles peuvent continuer leur politique de pillage des pays du sud et de saccage écologique tout en étant soutenu par les décideurs politiques des pays riches.

Car il faut souligner que nos élus soutiennent de façon active cette rencontre d’affaires. La Mairie de Lyon, le Grand Lyon, le Département du Rhône et la Région Rhône-alpes subventionnent cet événement à hauteur de 2.532.000 Euros (c’est-à-dire trois fois plus qu’en 2005).

Si Biovision se tient à Lyon, ce n’est pas un hasard, mais la conjugaison d’intérêts économiques et de volontés politiques (ce forum a été impulsé par Raymond Barre, ex maire de Lyon, ancien ministre et est présidé par Philippe Desmarescaux, ancien PDG de Rhône-Poulenc et actuel président de la fondation scientifique de Lyon). Cela tient aussi en une volonté de la région Rhône-Alpes de devenir le centre européen des biotechnologies (Lyon) et nanotechnologies (Grenoble). Alors que la Région Rhône-Alpes s’est déclarée "Région sans OGM" (délibérations n°04.00.193 des 28 et 29 avril 2004) et qu’une majorité de la population s’oppose à leur dissémination.

Ces choix politiques si contraires aux désirs de la population et de l’intérêt commun des peuples sont inadmissibles. La politique de toujours plus de « progrès » pour toujours plus de profit doit s’arrêter là !

C’est de NOTRE avenir dont il s’agit, nous voulons en décider par nous même, indépendamment de la volonté hégémonique des grands groupes industriels !

Nous appelons donc à une mobilisation la plus large possible contre ces foires Biovision/Biosquare en 2007, et à la mise en œuvre de tous les moyens possibles pour que ce soit la dernière fois ! Ni à Lyon, ni nulle part ailleurs.

Collectif des Résistances et des Alternatives de Lyon

P.-S.

Pour tout contact : nonabiovision(Arobase)no-log.org

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Festival des Résistances » :

› Tous les articles "Festival des Résistances"

Derniers articles de la thématique « Biovision/Biosquare » :

>Procès de Biovision - Suite et fin

Le délibéré du procès des inculpés de Biovision a été rendu ce lundi 13 septembre 2010 à la cour d’appel de lyon. 3 mois de sursis et 3 ans de suspension des droits civiques et 300 euros le couteau.

>Rassemblement ce lundi pour l’appel des inculpés de Biovision

Lors du premier procès, le 1er avril 2009, la justice a décidé d’abandonner les poursuites et de rendre les procès-verbaux nuls pour atteinte aux droits de la défense, puis la cour d’Appel l’a confirmé en janvier 2010, mais a décidé par un passe passe juridique de reconvoquer tout le monde aux 24 Colonnes...

› Tous les articles "Biovision/Biosquare"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>Victoire à Roybon ! Enfin Pierre part en Vacances

Communiqué de la Coordination Center Parcs : Ni Ici Ni Ailleurs à propos de l’abandon du projet de Center Parcs à Roybon (38). ça y est, Pierre & Vacances a jeté l’éponge ! Mais l’histoire ne s’arrête pas là : que vont-ils faire du terrain maintenant ? Que deviennent leurs autres projets en France et...

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"