Le tissu industrialo-politique des biotechs en Rhône-Alpes

1609 visites
Biotechnologies | Biovision/Biosquare

Ce texte écrit en 2007 présente différents acteurs publiques et privés qui soutiennent ou développent les biotechnologies. Ce texte tente de cerner le « poids » réel du secteur des biotechnologie en Rhône-Alpes.

État des lieux des entreprises de biotechnologie dans la région rhône alpes :

Il y a une confusion qui existe quand on parle des entreprises de biotechnologies car on y associe souvent la médecine. Ainsi certains indicateurs considèrent que le personnel des hôpitaux font parti des employés travaillant dans le secteur des biotechnologies et non dans le secteur de la santé. Même chose pour le poids réel des entreprises de biotechs dans l’économie locale.

Il est évident qu’augmenter artificiellement le nombre d’employés dans le secteur des biotechs permet de paraître comme un interlocuteur incontournable dans le monde de l’entreprise, et de l’emploi. C’est un moyen de se présenter aux politiques et à l’opinion publique comme un secteur indispensable dans l’équilibre et le développement économique de la Région.
Nous essayerons de savoir quel est réellement le nombre d’entreprise de biotechs en région Rhône Alpes, combien de personnes ces entreprises emploient-elles, quel est leur poids dans l’économie locale ?

Le nombre d’entreprises de biotechnologie en Rhône-Alpes :

D’après Lyon Life Science Network (2003)
Il y aurait dans la région Rhône Alpes, 100 entreprises productrices de biotechs. 500 utiliseraient des biotechs. Soit près de 600 entreprises pour près de 60 000 employés.
Si on se base sur d’autres chiffres il y aurait seulement 40 entreprises de Biotechs.
Pour "l’Annuaire", il y aurait 220 entreprises de biotechs dans la région.
Plus précisément 171 entreprises et 66 laboratoires.
"Selon ce répertoire, la région compterait donc, en additionnant biotechnologies et bio-services (Chambre de l’Industrie et du Commerce, Banques, organismes publics,.. ) 139 entreprises et 61 laboratoires, soit effectivement 220 structures (mais non 220 entreprises)." (1)

Il y aurait donc environ 140 entreprises de biotechs en région Rhône Alpes.

De 1989 à 2001 il y a eu 29 créations de PME qui travaillent dans le secteur.

La part de ces entreprises dans l’économie locale :

L’ensemble de l’Industrie de la Santé génère 6.1 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour la Région Rhône Alpes.( Industrie pharmaceutique 2,4 milliards, Matériel à usage médical 2,7, Paramédicaux 0,112, Industrie vétérinaire 0,69) (2)

Le nombre d’employés dans le secteur des biotechnologies au niveau local :

D’après millenaire3.com "Une confusion est entretenue sur la taille de la filière des biotechnologies à Lyon. Elle provient de l’absence de différenciation claire entre le secteur des biotechnologies et celui de la santé ; en assimilant le premier au second, on « gonfle » artificiellement sa taille. Ceci renforce-t-il
l’attractivité de Lyon auprès des entreprises tentées de s’installer sur son sol ? Toujours est-il que
les médias reprennent systématiquement des données qui mentionnent 66 000 emplois".

En effet, si on observe les chiffres plus en détail on se rend compte que le chiffre de 66 000 employés n’est pas crédible pour la seule filière des biotechs au sens strict.

D’après l’ADERLY (07/2003) voilà les chiffres du secteur "Biotechnologies et santé" à Lyon :

- Emplois industriels 21 000 (dans 450 entreprises)
- Emplois hospitaliers 36 000
- Emplois labos académiques 9 000
- Total emplois 66 000
- Étudiants domaine de la santé 15 000

Même si on considère tous les emplois industriels et les emplois en labos académiques on arrive "seulement" à 30 000 emplois loin des 66 000 affichés.

Il y aurait en réalité seulement entre 1000 et 1500 emplois directs dûs au secteur des biotechnologies moléculaires ( génie génétique, OGM,...) dans la Région.

Les institutions et fondations qui soutiennent les biotechnologies dans la région :

Nous allons voir ici quelles institutions et dispositifs soutiennent activement le sommet Biovision.
Il faut bien comprendre que le secteur des biotechnologies est un secteur hautement porté par le monde politique. Ces secteurs d’activités ( Biotechnologie à Lyon, Nanotechnologie à Grenoble ) ont été choisi et soutenue depuis 10 ans pour être les pôles d’excellence et d’attractivité de la Région.
Aussi de nombreuses actions ( financières, foncières,...) et la création de lobbies ont été entreprises pour attirer les start-up du secteur et faciliter l’installation ou la médiatisation des biotechs en général.

"Plusieurs organismes apportent financements sur projets et soutien aux jeunes entreprises :

- Les IncuBateurs publics (Créalys à Lyon et GRAIN à Grenoble) ;
- Les incubateurs privés (création en avril 2003 d’un premier incubateur privé, généraliste, Incuba Lyon) ;
- les fonds d’amorçage, BioAm , fond national spécifiquement destiné aux projets dans les biotechs, et Rhône-Alpes Création, fond régional pour les technologies innovantes ;
- Oséo exANVAR, Agence Nationale de Valorisation de la Recherche, dans le financement de projets innovants ;
- les Chambres de Commerce et d’Industrie ;
- l’ARIST, Agence Régionale d’Information Scientifique et Technique, service spécialisé des CCI Rhône-Alpes.

Les principaux acteurs publics sont :

- l’ARTEB, Agence Rhône-Alpes pour le Développement des Technologies Médicales et des Biotechnologies qui a pour mission d’aider au développement de la
dynamique régionale dans ces domaines ;

- l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) ;
- Lyon Life Science Network, structure informelle qui vise à animer le « bio cluster » lyonnais,
pilotée par la Direction des Affaires Économiques et Internationales du Grand Lyon en partenariat
avec des organismes essentiellement publics, émanation de l’État ou des collectivités territoriales
 ; Lyon Life Science Network est devenue Lyon Bioadvisor qui n’est autre qu’un des partenaires centrale du sommet Biovision.
- l’ADERLY (Agence pour le Développement Economique de la Région Lyonnaise) dans
l’ingénierie de projets internationaux ;
(site officiel)
- l’ERAI (Entreprendre Rhône-Alpes à l’International) dans l’aide au développement international des PME et l’orientation des flux d’affaires vers la région.

L’existence d’infrastructures d’accueil (bio parcs, bio-incubateurs) est d’une importance fondamentale.

Les sites majeurs étant le Biopôle de Gerland et le Pôle santé Rockfeller, conçus pour pouvoir
accueillir des entreprises aux différentes phases de leur évolution (laboratoires pour
l’incubation, pépinières pour les jeunes entreprises).

- Le BioPole de Gerland, site aménagé à partir de la fin des années 1980, est dédié aux
biotechnologies, aux industries pharmaceutiques et aux technologies innovantes. Il comprend la
Zone d’Aménagement Économique du parc de Gerland, entre la Halle Tony Garnier et le Rhône,
siège d’Aventis Pasteur ; le site Lyon-Techsud ; des programmes d’immobilier dédié (voir
http://www.techlyongerland.prd.fr) ;

-  Le Pôle santé Rockfeller regroupe dix cliniques et hôpitaux, des centres de recherches,
laboratoires et entreprises, est dédié à la santé et aux technologies médicales ;

- Techlid est une association. C’est le pôle économique de l’Ouest lyonnais, qui regroupe des activités dans le domaine du
vaccin, du diagnostic, de l’immunologie et de la santé animale. Elle fournit aussi des services aux entreprises. Elle "participe, aux côtés du Grand Lyon, aux actions de développement et d’animation économiques et aux projets d’aménagement" (Site officiel)
- Le site de la Doua (sciences pour l’ingénieur) accueille des laboratoires en sciences du vivant." (3)

Il y a aussi, bien sûr, le forum HistoriqueDeBiovision et la discrète Fondation Scientifique de Lyon et du sud-est (la FSL)

Chronologie du développement des biotechs à Lyon et dans sa région

1998 : La Communauté urbaine de Lyon se donne comme priorité le développement du numérique,
les biotechnologies et l’industrie médicale qui englobe les technologies médicales et la pharmacie.
Celle de Grenoble fait également le choix des biotechnologies, tout en positionnant la priorité sur
les micro et nanotechnologies.

1999 : Ouverture à Lyon du salon biennal Biovision, Forum mondial des sciences du vivant.
Création des incubateurs d’entreprises Créalys à Lyon et GRAIN à Grenoble
Ouverture à Lyon du CERVI (Centre Européen de Virologie, Immunologie et Maladies émergentes)
et du Laboratoire P4 Jean Mérieux.

2000 (février) : Ajout d’une mission « biotechnologie » à l’ARTEB, Agence Rhône-Alpes pour le Développement des Technologies Médicales et des Biotechnologies. L’agence apporte conseil,
appui, informations techniques, économiques et réglementaires aux entreprises et aux centres de
compétences, dans les domaines des Technologies médicales et des Biotechnologies appliquées à la
santé, à l’agroalimentaire et à l’environnement.

(mars) : Création de Rhône-Alpes Genopole, qui a vocation à développer, soutenir et
valoriser les programmes de recherche publique, avec un budget qui provient essentiellement du
Ministère de la Recherche, dans les domaines de la génomique exploratoire (recherche et
applications de la bio-informatique), sur Lyon et Grenoble ; de la protéomique et la génomique
structurale (étude de la fonction des complexes protéiques), essentiellement sur Grenoble ; et de
l’exploration fonctionnelle des gènes (étude des rôles physiologiques des gènes dans les organismes
vivants), essentiellement sur Lyon.

(mars) : Inauguration de l’ADEBAG, Association pour le développement des
biotechnologies dans l’Agglomération grenobloise à Grenoble.

Lancement du projet du site Biopolis à la Tronche-Grenoble, (3000 m2 pour accueillir les start-up grenobloises issues des biotechs). (4)

2001 : Nouveau forum de Biovision à Lyon.

2003 : Forum de Biovisoin à Lyon près de 3200 participants. Biosquare réunit quant à lui 1000 personnes.

2004 : Ouverture de la pépinière d’entreprises LAËNNEC.
Dédiée aux jeunes entreprises de biotechnologies, la pépinière Laënnec a pris place depuis février 2004 dans l’ancienne caserne de la Buire réhabilitée à l’entrée de BIOPARC Lyon. Huit entreprises sont déjà implantées dans la pépinière Laënnec.(...)
Elle complète ainsi une gamme de produits immobiliers dédiés aux sciences de la vie. source :Grand Lyon

2005 : Forum de Biovision et foire aux biotechs Biosquare à Lyon près de 4000 participants.

2006 : Lancement du programme 1 de Lyon Bioparc. "La première étape du programme BIOPARC LYON comprend un immeuble mixte de laboratoires et bureaux associé à une résidence hôtelière." ( c’est à dire de petits appartements ou chambre pour loger les chercheurs.) Livraison des laboratoires et bureaux début 2007 ; livraison de la "résidence hôtelière" courant 2008.
A terme c’est près de 35 000 à 40 000 m2 sur 2.3 ha qui seront livrés entre 2007 et 2011 avec la construction de 3 bâtiments de laboratoires et de bureaux associés, 10 000 m2 de plate-formes technologiques ou de halles techniques, et un pôle de vie et de services de 2 500 m2 pour les besoins de notre petite communauté de business-men et de scientifiques.
source :Grand Lyon

les sources :

(1) (2) (3) (4)
millenaire3.com est le centre ressources prospectives de Lyon.
http://www.millenaire3.com/uploads/tx_ressm3/syntheses_polerebiotech.pdf
« Deloitte & Touche » (2003)
« Regards sur l’économie Rhône-Alpes » (2002)
« l’Annuaire »
« Lyon Life Science Network » (2003)
« Entreprendre.grandlyon.com »
http://entreprendre.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/pdf/fr/Immobilier/MIPIM_2006/BIOPARC_06.pdf

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Biotechnologies » :

>La semaine décâblée, festival politique dé-branché à Lyon

La course folle du « tout numérique » envahit notre travail, nos rues, notre quotidien. Au nom du progrès nous serions en pleine révolution ! Mais à quel prix, vers quel sens ? Au profit de qui et pour quel progrès au juste ? Les décâblés vous proposent durant la semaine du 05 au 11 novembre de « se...

>Journée contre l’OL land et Monsanto

Samedi 25 mai de 12h à 17h. Marche citoyenne ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans le rejet des multinationales de l’agroalimentaire pour réclamer une nourriture dépourvue de poison chimique, la reconnaissance du droit à un environnement sain pour tous, la préservation des terres agricoles ...

› Tous les articles "Biotechnologies"

Derniers articles de la thématique « Biovision/Biosquare » :

>Procès de Biovision - Suite et fin

Le délibéré du procès des inculpés de Biovision a été rendu ce lundi 13 septembre 2010 à la cour d’appel de lyon. 3 mois de sursis et 3 ans de suspension des droits civiques et 300 euros le couteau.

>Rassemblement ce lundi pour l’appel des inculpés de Biovision

Lors du premier procès, le 1er avril 2009, la justice a décidé d’abandonner les poursuites et de rendre les procès-verbaux nuls pour atteinte aux droits de la défense, puis la cour d’Appel l’a confirmé en janvier 2010, mais a décidé par un passe passe juridique de reconvoquer tout le monde aux 24 Colonnes...

› Tous les articles "Biovision/Biosquare"