Pour le vol d’un sac, il ramasse 2 ans de prison à 19 ans

2495 visites
Comptes-rendus de justice

« C’est pas bien ce qu’il a fait, c’est sûr » dira un des copains venus soutenir Lidl, « mais 6 mois de prison c’est suffisant », « il a jamais fait de taule, il a 19 ans », et il a juste une inscription à son casier judiciaire.
Récit de comparution immédiate du 6 mai 2008

Lidl, 19 ans, au casier judiciaire avec une seule inscription (jet de pierre sur la municipale) est présenté devant le tribunal pour la chourre d’un sac à main dans un hall d’immeuble, à Rilleux. En tirant le sac à main, la propriétaire, âgée, est tombée ; aucune ITT n’est enregistrée, ni aucun traumatisme physiologique. La propriétaire du sac est de la vieille école dira l’avocat (pas commis d’office) de Lidl. « Elle n’a pas l’habitude d’aller chez le médecin pour des bleus » et « elle a répondu de manière sereine et équilibrée à la lettre d’excuses que Lidl lui a faite » ; un dialogue a eu lieu entre Lidl et la propriétaire du sac, « c’est essentiel dans ce type de dossiers et pour ce type de jeune homme » dira l’avocat.

Le juge questionne « comment en arrive-t-on à faire ça ? », puis pose une question qui contient déjà la réponse « mais d’où vous vient cette mauvaise éducation ? ». Lidl ne partage pas ce point de vue et dit qu’il ne sait pas. Puis le juge fait les réponses « c’est le résultat de plusieurs années de laisser-aller intellectuel et psychologique, on est chez papa et maman, on joue aux jeux vidéos et on regarde la télé toute la journée, c’est ça, c’est le laisser-aller » !

La procureure demande l’application de la peine plancher pour la récidive de violence, c’est à dire 2 ans de prison, avec 6 mois de sursis, et fait un lien, complétement à côté, entre le vol du sac à main et les quelques barrettes de shit retrouvées lors de la perquisition au domicile de Lidl…

« C’est pas bien ce qu’il a fait, c’est sûr » dira un des copains venus soutenir Lidl, « mais 6 mois de prison c’est suffisant », « il a jamais fait de taule, il a 19 ans », et il a juste une inscription à son casier judiciaire.

Pendant qu’un assesseur dort, l’avocat Bertrand Sayn insiste sur la particularité des comparutions immédiates, où un jeune prévenu peut ramasser 2 ans de prison ferme pour un vol de sac à main « alors qu’ailleurs, dans d’autres chambres, des délinquants ou trafiquants chevronnés écopent de peine de 2 ou 3 ans de prison ». Il insiste sur les conditions de surpopulation des prisons lyonnaises, le jeune age de Lidl et sans dénigrer la gravité des faits insiste sur la non-préméditation du geste. « La révocation des sursis à Lyon ne souffrant pas de laxisme », l’avocat demande que la plus longue période de sursis possible soit appliquée pour Lidl.

Au délibéré Lidl ramasse 2 ans de prison ferme avec 6 mois de sursis et devra payer 3600 euros de dommage et intérêt à la victime, plus 500 euros pour ses frais de justice. La dizaine de copains présents sort dégoutée de cette justice ultra-répressive.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Comptes-rendus de justice » :

>Bref retour sur la répression de la manifestation contre la LSG

Suite à la manifestation, il y aurait eu au moins 10 arrestations. De nos informations, une personne au moins a été amenée à l’hôpital pendant sa garde-à-vue, apparemment suite à des violences policières lors de son interpellation. Une personne a été condamnée en comparution immédiate lundi 18 ...

 Ce qui m’intéresse aujourd‘hui c’est si vous représentez une menace pour l’ordre public ». Récit des comparutions immédiates des gilets jaunes du 9 mars

Samedi 7 mars, c’était l’acte national 69 des gilets jaunes à Lyon. Un bon millier de manifestants venu de toute la France a résisté à la pression policière toute l’après-midi place Bellecour et a même réussi une percée rue Victor Hugo. La détermination ne faiblit pas. De l’autre côté la répression a été...

› Tous les articles "Comptes-rendus de justice"