Projection vidéo, débat et repas de soutien aux sans papiers

1204 visites

- le samedi 6 mai à 16 h au local d’AC ! Rhône.
Aucune politique ne peut se construire sur un mensonge. Toute politique qui nie les faits est à un moment ou à un autre porteuse d’une violence pire que celle qu’elle voulait éviter...

L’EXPLOITATION N’A PAS DE FRONTIERE

Aucune politique ne peut se construire sur un mensonge. Toute politique qui nie les faits est à un moment ou à un autre porteuse d’une violence pire que celle qu’elle voulait éviter parce que la vérité factuelle est [...] ce qu’on ne peut changer [...] Le sol sur lequel nous nous tenons et le ciel qui s’étend au-dessus de nous (Hannah Arendt, la crise de la culture, 1968).

- 75 % des mouvements de capitaux aujourd’hui servent à la spéculation financière tandis que seulement 25 % rémunèrent le travail. C’était les proportions inverses il y a 30 ans.
- 20 % de la population mondiale (occident) consomment 80 % des richesses mondiale. L’extension du modèle de production et donc de consommation occidental à la planète entière est intenable écologiquement.
- Il y a dans le monde 184 millions de chômeu-se-r-s selon l’Organisation Internationale du Travail.

Le premier mai, jour de solidarité internationale entre les travailleu-se-r-s, nous défilons pour montrer notre refus de la barbarie capitaliste.

Chaque pays est lancé dans une course à la croissance et dans la concurrence de tous contre tous. Ces politiques tuent la planète, écrasent les diversités culturelles, augmentent les inégalités sociales, détruisent nos droits les plus fondamentaux, nous volent notre temps, et nous plongent dans une insécurité sociale qui entrave notre santé physique et morale.

Dans ce système, la production matérielle est délocalisée vers les pays « en voie de développement », où se concentre ainsi le désastre écologique (même si nous ne sommes pas en reste...). Et chez nous, dans notre économie de services prétendument immatérielle, fleurissent les emplois de serviteurs : esclaves des cadences robotiques, domestiques des « services à la personne » (voir les récents plans Borloo), petits soldats du management.

La précarité s’est mondialisé en même temps que l’économie de marché. Ce que dénonçaient les manifestant-e-s anti CPE des mois de mars-avril, aujourd’hui des millions de personnes de part le monde le subissent quotidiennement. Parmi elles, précaires parmi les précaires, se trouvent les travailleu-se-r-s sans-papiers. Sous la menace perpétuelle de l’expulsion et du chômage, ces personnes se font exploiter sans droits, ni couverture sociale.

Pour découvrir plus amplement le sujet, nous vous invitons :
- le samedi 6 mai à 16 h au local d’AC ! Rhône
au 37, cours de la République - Villeurbanne

- Projection du documentaire El Ejido - 45mn
- Débat suivi d’un Apéritif
- 19 h 30 : Repas végétarien prix libre en soutien aux sans-papiers.

Organisé par AC ! Rhône et No Pasaran. Avec la participation du CSSP.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Acte 3 des Sans-Papiers : on marche vers l’Elysée !

Après les manifestations du 30 mai et du 20 juin, on va taper plus fort. En septembre des marches de sans-papiers et soutiens partiront des quatre coins du territoire pour sillonner tout le pays et convergeront pour une grande manifestation vers l’Élysée à Paris le samedi 17 octobre. Ci-dessous le...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"