Site collaboratif d’infos alternatives

« Rebellyon est manipulé par la CIA ?! »

17 compléments

C’est en tout cas la théorie (du complot ?) soutenue par François Asselineau et son parti -relativement confidentiel- l’UPR (Union Populaire Républicaine), à propos de qui était proposé sur Rebellyon un article à l’occasion de son passage sur Lyon : Attention, l’ultra-droite souverainiste débarque à Lyon !

On peut lire sur leur site (accrochez-vous bien) :

= II = LES LIENS ÉTRANGES DES SITES INDYMEDIA ET REBELLYON AVEC LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

La qualité technique des sites Internet Indymedia Paris et Rebellyon a par ailleurs retenu notre attention car nous savons par expérience que disposer d’un site Internet très ergonomique a un coût que nous n’avons pas eu les moyens de nous offrir.

Si l’UPR a été financièrement contrainte d’avoir recours à des adhérents et sympathisants bénévoles pour réaliser son site Internet gratuitement, comment se fait-il que les sites INDYMEDIA Paris et REBELLYON soient si professionnels ? Comment les « anarchistes libertaires » de ces deux sites ont-ils pu se les offrir ?

C’est en partant de cette question légitime que notre enquête nous a conduit à regarder de plus près qui se trouvaient derrière ces deux sites. Or, comme si les découvertes qui précèdent ne suffisaient pas à faire naître l’hypothèse de liens suspects entre (l’auteur) et les cercles d’influence américains, notre enquête menée sur les sites Internet « Indymedia » et « Rebellyon » a permis de mettre à jour les liens étranges qu’entretiennent également ces deux sites avec les États-Unis.

(---)

Nous n’affirmons pas ici que (l’auteur) et ses compères de « l’anti-fascisme » sont forcément des agents de la CIA ou des services d’influence américains. Mais nous dirons que les informations obtenues, plus surprenantes les unes que les autres, ont conduit à ce que le doute s’installe.

On est bien triste (sic) pour l’UPR qu’ils ne soient pas foutus d’avoir un joli site internet, ni qu’ils ne comprennent visiblement rien au fait que ces sites (Indymedia Paris, HNS, Rebellyon, etc) soient participatifs, autogérés, et hébergés aux USA pour des raisons évidentes de sécurité ayant trait à l’aspect répressif des lois françaises.

On en profitera quand même, après cette franche rigolade, pour inciter l’UPR à faire ce qu’ont probablement déjà fait les multiples lecteurices de rebellyon, c’est à dire lire le pied de page du site où ils découvriront :
- comment faire un site classe, sans moyens financiers énormes et avec l’aide de la communauté de logiciel libre, c’est à dire en utilisant SPIP et des bénévoles et militantEs motivéEs.
- où est hébergé Rebellyon : à la colo SEACCP à Seattle (Seatlle Community Colocation)
- et puis, on peut rêver,s’ils avaient lu la présentation du site, ils auraient peut-être compris comment fonctionnent les médias autogérés : Présentation de Rebellyon / Questions Fréquemment Posées
- sur l’aspect financier, on vous remercie encore une fois d’avoir été nombreux lors du dernier concert de soutien à Rebellyon
- et comme en novembre dernier : Pendant le mouvement et après, soutenir Rebellyon

Mais bon, les centaines de contributeurEs de Rebellyon comme le collectif d’animation du site étant probablement manipulés par la CIA (ou les reptiliens de l’espace, faut voir) rien d’étonnant à ce que l’esprit hautement critique des complotistes ait su lire entre les lignes de ces informations assurément biaisées !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 1er mai 2016 à 06:22, par

    Il est vrai qu’Asselineau a grandi sous l’aile de Pasqua, l’incorruptible pourfendeur des magouilles politiciennes, le Robin des Bois des temps modernes. Gloire à nos deux justiciers !

  • Le 31 août 2011 à 09:17, par leperepeinard

    je le savais depuis longtemps, mais quand j’en parle autour de moi en particulier à mon chat ce dernier miaule d’une façon particulière, je me demande s’il ne se fout pas de ma gueule ?

  • Le 23 juin 2011 à 20:44, par Jack

    @Louise Mitchell

    la carte Indymedia a bien existé, on a vu des gens en portant lors de contre-sommets il y a quelques temps déjà, genre à Nice en 2000. C’est pas si mal dans l’absolu (mis à part le côté imitation des journalistes) : si les personnes qui prennent des photos pouvaient par exemple être "certifiées" par un collectif genre Indymedia en manif’, on flipperait moins quand des personnes non identifiées prennent des photos d’un cortège. Mais même à ces occasions, c’était des américain-e-s qui les portaient ces cartes, les indymedias français n’ont jamais fait ça je crois.

  • Le 23 juin 2011 à 18:32, par bob renard

    Excellent, j’ai trouvé, merci bien ^_^
    J’adore ce commentaire : "C’est ce que j’aime à l’UPR, une enquête précise et travaillée."

  • Le 22 juin 2011 à 14:56, par Louise Mitchell

    Trouvé sur l’hilarant discoverthenetworks....
    LA CARTE DE PRESSE INDYMEDIA ! pour seulement 1$ commandez la vite ! ;)

    “Indymedia frequently blurs the distinction between creating and covering a story. Individuals claiming "journalistic" status in IMC’s name are often active participants in the very demonstrations or "direct-actions" about which they report. And while Indymedia’s independent centers "have explicit policies to strongly deter reporters from participating in direct actions while reporting," IMC states that "[e]ach Indymedia reporter/organizer must make [the distinction between ’journalist’ and ’activist’] for him/herself." In many cases, Indymedia press "credentials" serve as nothing more than entry passes for active protesters to areas otherwise reserved for legitimate media representatives, and are generally available to anyone for a nominal fee ranging from $1 to $10. An online solicitation for the purchase of an IMC press card states : “If you use the card and meet resistance, have the authorities involved call our office ... We’ll be more than willing to verify that you are who you say you are."”

  • Le 21 juin 2011 à 15:44, par fs

    l’article en question est pour l’instant en première page de leurs site sous le titre : Qui veut nuire à l’UPR ? Dr Jekyll & Mrs Hyde : « L’antifasciste » Boutoleau et la très américanophile « Professor » Guyet ... si tu demande ça a google il le retrouve de suite ....

  • Le 21 juin 2011 à 12:21, par bob renard

    Serait-il possible d’avoir un lien vers l’article original ?
    J’ai besoin de voir la bêtise de mes propres yeux, avant de juger.
    Merci !
    PS : je suis allé sur le site de l’upr, mais n’ai pas trouvé l’article en question

  • Le 19 juin 2011 à 14:55, par Sloveev

    Des libertaires manipulés par la C.I.A.... Et moi, je m’appelle Ratzinger !

  • Le 17 juin 2011 à 18:39, par Alice

    Marie-Anne Boutoleau s’est pourtant bien attaquée au FN il y a quelques mois :
    - http://paris.indymedia.org/spip.php?article5198
    - http://paris.indymedia.org/spip.php?article5233

    Quant à Ornella Guyet, à supposer que ce soit bien la même personne, elle s’en est prise à l’Europe des marchés :
    - http://www.monde-diplomatique.fr/2008/10/GUYET/16357

    Et même à la finance internationale :
    - http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2009-03-16-Jersey

    Pas mal, pour une agente de la CIA !

  • Le 15 juin 2011 à 21:43, par dom

    Ahahahahaha !

    Quel boute-en-train cet Asselineau !

    Le comique idéal pour animer les soirées familiales au camping de Palavas-les -Flots !
    Mème l’extrème-droite a ses guignols !
    Moi qui croyait que c’était tous des culs-serrés....

    AHAHAHAHAHAHAHA !!!!!!!!!!

  • Le 15 juin 2011 à 17:56, par Et si....

    Et si... l’UPR était en fait un site manipulé par la CIA afin de monter une théorie de la conspiration bancale afin d’obtenir un retour opposé à une théorie de la conspiration dans le but de faire croire que la CIA n’a pas infiltré Rebellyon... mhhhhh à moins que mon message ne vise à discréditer l’UPR afin de faire croire que la CIA n’a pas infiltré Rebellyon mais que en fait, étant donné que certaines personnes penserons l’inverse mon message vise à soutenir la thèse que l’UPR est infiltrée par Rebellyon afin de manipuler la CIA.

    C’est compliqué mais vous ne pouvez pas nier le contraire.

    A l’inverse, on pourrait penser que SPIP a infiltré la CIA afin de pouvoir manipuler Rebellyon pour provoquer une réaction de l’UPR qui viserait à faire croire que la CIA n’a pas infiltré le gouvernement Grolandais.

    Je n’en suis pas sur pour le moment mais peut-être que l’on n’infirmera pas l’inverse plus tard.

  • Le 15 juin 2011 à 17:24, par Sherlock

    On s’en doutait, l’UPR ne dit pas tout ! Eh bien c’est prouvé.
    Ainsi le site de la coordination des intermittents et précaires est financé par le KGB Belge (tendance wallone), mais cette organisation devant demeurer secrète, l’UPR n’en fait pas mention.

    La preuve ? L’article De la légitimité de frauder les minima sociaux et de quelques conseils à cette fin vise à rien de moins qu’à détruire la famille, l’état social et l’économie en France. Leur but atteint, ce pays sera annexé par la Belgique et l’Otan devra s’installer en Moldavie ( un projet que l’UPR ne évidemment pas peut dévoiler pour ne pas nuire à sa réalisation). Il faut pas faire confiance à toutes les apparences trompeuses : ceux qui luttent passent souvent pour de sympathiques illuminés (on voit pas ce qui pourrait changer sans l’aval des puissances en place, mais que certains en rêvent, c’est humain), or, en général, presque toujours en fait, ça cache quelque chose, on le sait bien.

  • Le 15 juin 2011 à 17:19, par John de la CIA

    Je crois que la CIA a infiltré mon esprit : j’ai deux sites sous spip, je pense que je suis donc un agent double sans le savoir. Comment contacter l’UPR pour obtenir leur aide ?

    merci pour votre aide, envoyez-moi vos mails à : john (at) cia.us

  • Le 15 juin 2011 à 16:31, par Jacq

    Pas la peine de nier, SPIP est fait par une branche néo-reptilienne de la CIA, et l’open source par des hippies manipulés par le fils caché d’hitler.

    Tout le monde le sait.

  • Le 15 juin 2011 à 15:54, par Aurelien

    ça mérite qu’on aille tous les féliciter pour leur humour, et surtout pour leur capacité à perdre du temps (ça doit être long de recouper tout ça !)

  • Le 15 juin 2011 à 15:33, par encore un complot !

    A propos du financement d’indymedia, ils tirent ca de là :
    discoverthenetworks
    Apparemment un site fait pour démonter les medias de gauches/radicaux/anarchistes/etc...

    En 2002 Indymedia aurait pu recevoir un financement de la fondation ford, mais il a été refusé justement à cause des soupcons que l’organisation soit soutenue par la CIA : lire knowledgerush

    "In September 2002, the Ford Foundation, proposed funding for an Indymedia regional meeting. This was refused because many volunteers, especially those from IMC Argentina, were uncomfortable with accepting money from the Foundation, which they believe to be linked to the CIA. "

    Pour rire un peu, voici un échange entre le leader de ce parti et un de ses membres/sympathisant. (source : FB)

    Olivier Sansolives :
    ce que je trouve hallucinant c’est que les attaques viennent de deux
    obscures sites internet alors que ni les médias de masse, ni la droite
    ni la gauche ne débattent sur les idées de l’UPR comme si ils ne
    connaissaient pas

    François Asselineau - Union Populaire Républicaine :
    Votre remarque est très juste. C’est une répartition des rôles
    soigneusement réfléchie. L’objectif est de nous discréditer, mais de
    nous "discréditer discrètement".

    Les tenants de l’ordre établi ont en effet bien trop peur que l’UPR
    apparaisse dans les médias grand public. Nous sommes trop compétents,
    trop cohérents, trop rassembleurs, trop républicains, trop modérés, trop
    lucides, bref bien trop dangereux.

    Depuis 1983, les grands médias sont réservés aux européistes d’une part
    et à l’épouvantail FN d’autre part. L’objectif fixé au clan Le Pen est
    de dégoûter 80% des Français de toute idée de sursaut d’indépendance
    nationale. Vous noterez d’ailleurs que Mlle XXXXX (alias
    "Marie-Anne Boutoleau") et ses "anti-fascistes" [sic] ne s’attaquent pas
    du tout au FN...

    Depuis 28 ans, le FN est médiatisé pour bloquer la scène politique
    française dans une situation de soumission à l’ordre euro-atlantiste.
    C’est AUSSI à ce verrou-là que l’UPR s’attaque avec détermination et
    courage.

    PS : quand on rentre FN dans recherche sur rebellyon -> plus de 90 articles.

  • Le 15 juin 2011 à 15:17, par jack3rror

    *hAhahahahahahahahahhahahahahahaha

    @l’UPR : www.drupal.org pour créer ton indymedia, pas besoin de la CIA, c’est libre, et gratuit

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info