Rencontre avec Olivier Marboeuf et Oulimata Gueye autour de l’ouvrage "Suites Décoloniales

282 visites

La librairie la Plume Noire vous propose une rencontre avec Olivier Marboeuf et Oulimata Gueye autour de l’ouvrage "Suites Décoloniales.
Rendez-vous le mercredi 12 octobre à 18h à la librairie au 8 rue Diderot dans le pentes de la Croix Rousse.

Rencontre avec Olivier Marboeuf et Oulimata Gueye autour de l’ouvrage "Suites Décoloniales

La librairie la Plume Noire vous propose une rencontre avec Olivier Marboeuf et Oulimata Gueye autour de l’ouvrage "Suites Décoloniales.
Rendez-vous le mercredi 12 octobre à 18h à la librairie au 8 rue Diderot dans le pentes de la Croix Rousse.

JPEG - 384.3 ko

Voici un résumé du livre :

Alors que la fête de la fin du monde semble ne plus vouloir finir, qu’on sue déjà à grosses gouttes au bal des courtisan·es, une poussée de fièvre décoloniale s’empare des scènes de l’art et de la culture. La France est en péril. Par voie de presse, les conservateurs réagissent à la menace indigène, dans la dignité et la mesure qu’on leur connaît. Les plus courageuses des institutions publiques et des fondations du capitalisme finissant allument de leur côté de splendides contre-feux de fausses radicalités. On hurle au loup et on jette sur la scène des héros noirs délicatement choisis. Empire aime les diversions comme il aime les spectacles. Le vieux monde doit mourir, mais de la seule façon qu’il a choisie.

Entre fables, interpellations et récits spéculatifs, Conteur nous entraîne, nuit après nuit, au-delà de la mort, dans sa fuite de la plantation. Africain par détour, le personnage d’Olivier Marboeuf a l’œil grand ouvert et la langue bien pendue. Il a les Antilles banlieusardes et déparlantes. Il tisse, de la cale à la cave, des histoires de bouleversement et perce avec malice les écrans de fumée de la fiction coloniale. Son chant dessine des chemins fragiles vers des parcelles habitables.

À travers ce travail, qui se veut aussi pratique et vise à être utile aux luttes, l’auteur tente de se défaire des apparences et ainsi essayer de comprendre les ressorts d’une décolonisation de façade qui trouvent des prises particulières dans le contexte français notamment. Pratiques de contrebande et d’errance, collections de gestes de refus et de ruse, grève d’une peau qui ne veut pas être le nouvel habit de l’économie néolibérale, « Suites décoloniales » est un manifeste pour des nouvelles scènes politiques de l’art.

P.-S.

Librairie La Plume Noire
8 rue Diderot 69001 Lyon
Métro A Hôtel de Ville (10 minutes de montée)
Métro C Croix-Rousse (5 minutes de descente)
Prochaine activité à la Plume Noire : Vendredi 28 octobre avec l’auteur de « 10 questions sur l’anarchisme »

mercredi 12 octobre 2022

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Union Communiste Libertaire » :

› Tous les articles "Union Communiste Libertaire"

Derniers articles de la thématique « Racismes / Colonialismes » :

>En Guadeloupe, la gendarmerie tue “sans regrets”

C’est le seul procès pour soi-disant « refus d’obtempérer » ayant abouti à une condamnation d’un agent de la force publique à de la prison ferme. Le procès en appel devait se tenir à Lyon, le 28 Novembre 2022. Il vient d’être reporté et aura lieu en Octobre...

› Tous les articles "Racismes / Colonialismes"