Salut à toi Maurice !

538 visites

Hommage à Maurice Rajsfus, décédé samedi 13 juin 2020.

La CNT Education 69 tient à saluer la mémoire de Maurice Rajsfus qui est décédé samedi 13 juin, lors d’une grande journée de mobilisation nationale contre les violences policières initiée par le collectif Justice pour Adama. Maurice Rajsfus lutta toute sa vie contre les violences policières, au point même d’être présenté ces dernières années dans les médias comme l’historien des répressions policières des années 60 à nos jours, en passant par le sanglant 17 octobre 1961, où la police française exécuta des centaines d’algérien·nes dans les rues de Paris.
Rescapé in-extremis de la Rafle du Vel d’Hiv, il sera très tôt victime de la police française. Militant infatigable, il n’aura de cesse de dénoncer les dérives de la politique sioniste de l’État d’Israël.
La CNT Education tient à rappeler ses interventions auprès de nos élèves. Elle continuera le combat de Maurice Rajsfus pour une société plus juste, moins autoritaire, et l’émancipation de toutes et tous.

JPEG - 56.9 ko

Salut Maurice.

Salut à toi, le petit juif polonais, paria d’une société, à qui la police française, un jeudi noir, a tout volé
Salut l’écrivain, qui a changé les maux en mots, sans jamais les rendre vains
Salut le marginal, généreux rebelle génial
Salut l’insoumis, qui refusait l’autorité établie
Salut l’anarchiste, le révolutionnaire, ennemi de la France ordinaire
Salut le libertaire, que rien ni personne ne faisait taire
Salut le palestinien
Salut le jordanien
Salut l’algérien, du 17 octobre 61
Salut l’antifasciste, partisan et anticonformiste
Salut le sans-papier
Salut fils d’étrangers
Salut le révolté, qui a hurlé tant d’années les silences de la police armée
Salut sage partageux, humble, solidaire et courageux
Salut l’infatigable recenseur des violences de nos agresseurs
Salut le sulfureux et inlassable défenseur de nos droits inaliénables
Salut l‘éternel militant, historien de la répression
Salut le pourfendeur de l’honneur perdu et de l’oubli, qui a fait de chaque jour un combat et un cri.

Salut à toi, « petit Maurice », tu peux enfin te reposer,
Sans chagrin ni colère,
Car nous ne les laisserons pas passer.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>11 juillet 1892 : exécution de Ravachol à Montbrison

« Si je prends la parole, ce n’est pas pour me défendre des actes dont on m’accuse, car seule la société, qui par son organisation met les hommes en lutte continuelle les uns contre les autres, est responsable. » Déclaration de Ravachol à son procès, le 21 juin...

>Retour sur la mort des compagnons Sole et Baleno et sur la lutte en Val Susa

Le 28 mars 1998 mourait Edoardo Massari dans la prison des Vallette. Baleno, comme l’appelaient ses amis , était retrouvé pendu au lit de sa cellule. L’anarchiste, le poseur de bombes, le voleur, le « terroriste » s’en est allé, vivant dans le feu d’une existence hors-la-loi. L’Etat pensait alors avoir...

› Tous les articles "Mémoire"