Solidarité avec les antifascistes & anarchistes torturés en Russie !

1767 visites
1 complément

Kidnapping, électrocution, tabassage : le FSB fabrique de toutes pièces des dossiers de terrorisme contre les antifascistes

Automne 2017, 6 personnes ont été arrêtées à Penza et pour certaines d’entre-elles des armes ont été introduites par la police dans leurs affaires. Le FSB (Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie, services secrets de la Russie, chargés des affaires de sécurité intérieure) a torturé des antifascistes à l’intérieur même de la prison où ils étaient retenus avant le procès : électrocution sur diverses parties de leur corps, tabassage, pendaison à l’envers.
Pendant ces séances de torture, les responsables des gardiens les ont forcés à apprendre par cœur des aveux écrits par le FSB. Ils ont dû reconnaître leur appartenance à une organisation terroriste nommée « le réseau ». Fin Janvier 2018, deux autres antifascistes ont été arrêté à Saint Petersbourg. Ils ont eux aussi été frappés, torturés et forcés d’avouer leur appartenance à cette organisation.

En fabricant des preuves et en torturant, le FSB est en train de construire un dossier de toute pièce anti-terroriste contre des antifascistes. Le FSB clame haut et fort que ces prisonniers ont planifié des attaques à l’explosif pendant la présidentielle et la coupe du monde de football. Tout ceci pour prétendument « secouer les masses afin de déstabiliser le pays » et lever une rébellion armée.
En ce moment même sept antifascistes sont derrière les barreaux. Un de plus est en résidence surveillée. Ils encourent jusqu’à dix ans de prison.
Dès lors que ces évènements ont été connus de beaucoup de gens des actions de solidarité ont eu lieu en Russie et dans d’autres pays.
Toutefois ces actions ont conduite a de nouvelles répressions. Les participants de ces actions sur Moscou ont eux aussi été arrêtés et sont poursuivis devant les tribunaux.
Dans ce cadre des militants de Chelyabinsk (autre ville de Russie) ont été emprisonnés, electrocutés et sont poursuivis aussi.

Solidarité internationale !

Groupe Antifasciste Lyon et Environs

P.-S.

Ce texte a été traduits par nos soins et il est disponible sur https://rupression.com/en/
Tout le site est en anglais et vous pouvez suivre toutes les informations liées à cette affaire.
Si des personnes se sentent de traduire les informations, on peut ouvrir cet article à complément.
Vous pouvez en outre donner de l’argent et écrire des lettres au prisonnier, tout est sur le site.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 13 mai à 15:37, par Gauthier

    Bonjour,
    Attention aux termes employés, il s’agit d’électrisations et non d’électrocutions.
    Une électrocution est une électrisation qui a pour conséquence : la mort, ce qui n’est, à priori, pas le cas.
    A part ça, bien évidemment, solidarité totale avec les victimes de torture partout dans le monde !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs » :

>Le Groupe Antifasciste Lyon et Environs fête ses 5 ans.

5 ans ça se fête, car dans le milieu antifasciste il est dure de faire durer un groupe aussi longtemps. En pleine forme, nous avons décidé de partager avec vous toutes et tous une soirée de fête, de rencontres, de discussions et de...

> Tous les articles "GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les « 7 de Briançon » ont été condamnés

En avril, les « 7 de Briançon » avaient manifesté contre des militants d’extrême droite venus chasser les migrants à la frontière franco-italienne. Accusés d’avoir aidé des exilés à pénétrer en France, ils viennent d’être condamnés à des peines de...

>Comparutions immédiates du lundi 10 décembre 2018

Après une fin de semaine pour le moins agitée avec l’entrée en scène des lycéen·ne·s et des étudiant·e·s dans toute la France aux côtés des gilets jaunes (voir, en ce qui concerne Lyon, ici, ici et ici) – on s’est rendu à plusieurs ce lundi aux comparutions immédiates rue Servient, pour voir comment se joue...

> Tous les articles "Répression - prisons"