Site collaboratif d’infos alternatives

Sur la Libye et l’esclavage : cibler les responsabilités occidentales et les structures négrophobes locales

598 visites

Les révélations de CNN sur l’esclavage en Libye on choqué dans le monde entier et les réactions sur internet ou dans la rue ont été nombreuses. Pour allez au delà de l’indignation moral, le blogueur João Gabriell militant au MLA et au FUIQP propose une analyse politique de la situation. Il revient notamment sur deux écueils : l’oubli/minimisation des responsabilités occidentales et dans un second temps sur la négation des racines négrophobes de la Libye.

Les révélations de CNN sur l’esclavage en Libye on choqué dans le monde entier et les réactions sur internet ou dans la rue ont été nombreuses. Pour allez au delà de l’indignation moral, le blogueur João Gabriell militant au MLA et au FUIQP propose une analyse politique de la situation. Il revient notamment sur deux écueils : l’oubli/minimisation des responsabilités occidentales et dans un second temps sur la négation des racines négrophobes de la Libye

Sur la Libye et l’esclavage, on peut citer deux écueils principaux, tous deux très graves, mais pour des raisons différentes, et avec des conséquences politiques différentes :

1) oubli/minimisation des responsabilités occidentales, notamment de la France, dans la destruction de ce pays ; occidentaux qui encore aujourd’hui ont besoin de l’instabilité de la Libye et de la région pour leurs intérêts impérialistes, d’où l’idée de pointer du doigt l’OTAN, l’UE, la France dans les mobilisations. C’est en partie ce qui est déjà fait, car dans les manifestations à Paris, des manifestants scandaient « Sarkozy criminel ! ». Mais il faut rester vigilant et bien insister sur ce point, parce que clairement les hommes politiques français vont tout faire pour utiliser à leur profit ces mobilisations. Par exemple, je considère qu’il n’y a rien à « demander » au gouvernement ou à l’ONU, UE etc, comme si ces gens-là allaient régler le problème alors qu’ils en sont en partie responsables et qu’en plus ils en tirent profit ! Ils ne doivent pas être nos interlocuteurs, ce sont des ENNEMIS de l’Afrique [...]

La suite à lire sur : https://joaogabriell.com/2017/11/23/sur-la-libye-et-lesclavage-cibler-les-responsabilites-occide

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>12 janvier 1985 : Assassinat de Machoro et état d’urgence en Kanaky

Membre du FLNKS, Eloi Machoro a été une figure de la lutte pour l’indépendance de la Kanaky. Partisan d’une lutte radicale, ne rechignant pas à utiliser les armes, il était devenu la bête noire de l’administration française et des colons. Il fut tué par les balles du GIGN le 12 janvier...

>1er janvier 1994 dans l’État du Chiapas au Mexique

Déjà vingt ans ! Le 1er janvier 1994 marque l’apparition sur la scène politique mexicaine et sur la scène médiatique internationale du mouvement révolutionnaire « zapatiste » des indigènes du Chiapas au cri de ¡Ya Basta !.

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"
}