Témoignage de l’attaque du bar « Le Phoebus » dans la nuit de samedi à dimanche

3117 visites

Vers 1 h du matin dans la nuit de samedi à dimanche, une attaque de nazis a frappé ce bar des pentes de la Croix-Rousse, alors qu’un petit concert avait lieu.

Concert avec deux musiciens, la salle est pleine de jeunes dans une bonne ambiance.

A bout d’un moment on entend des bruits forts à l’extérieur du bar. La première pensée était qu’il y avait une bagarre entre des gens peut-être bourrés, comme ça arrive des fois à cette heure-là. On a vite compris que ce n’était pas le cas… Un nombre de personne difficile à dire depuis l’intérieur attaquaient la porte d’entrée du bar à coups de pieds et en jetant des objets (difficile également de préciser quoi à ce moment là).

On a alors compris qu’il s’agissait d’une attaque fasciste. Le monde s’est éloigné de la porte pendant que le groupe fasciste continuait de l’attaquer. Les vitres de la façade se sont cassées en faisant beaucoup de bruit et en terrorisant les gens. Certains plus calmes et déterminés ont essayé de riposter en jetant des bouteilles et des chaises. Le barman (patron ?) est allé fermer la porte afin d’empêcher les fascistes d’entrer dans le bar.

C’est à peu près à ce moment là que l’attaque a fini, faisant au total 3-4 minutes. En sortant on a vu les attaquants se diriger vers le bar voisin, le Bec de Jazz.

On s’est tout de suite rapproché des gens qui étaient à l’extérieur du bar pendant l’attaque et qui l’avaient subie avec une violence assez forte. 4 ou 5 jeunes étaient sur le trottoir et 1 ou 2 d’entre eux semblaient inconscients…
Des personnes avait déjà appelé la police qui est arrivé 5 minutes environ après la fin de l’attaque.

Deux ambulances sont aussi arrivées quelques minutes plus tard pour soigner les blessés et les emmener à l’hôpital. Quelques personnes étaient en état de choc en train de pleurer, mais la plupart étaient enragées par cette attaque lâche.

D’après les témoignages de gens qui étaient à l’extérieur pendant tout l’incident, les fascistes sont arrivés calmement, se sont posés à l’extérieur du bar pendant quelques minutes et à un moment précis, ont commencé leur attaque en visant la porte et les vitres du bar. Ensuite des gens qui étaient posés sur les escaliers (juste à coté du bar) leur ont demandé le pourquoi de cette violence et ont subis l’attaque du groupe fasciste.

Il est assez important de noter que le bar « Le Phoebus » n’est pas un lieu militant. C’est un petit bar qui organise des concerts de musique du monde (Afrique, Brésil, etc...) et que sa clientèle est constituée en majorité des étudiants/jeunes, français et étrangers. A signaler également que les personnes agressées à l’extérieur du bar étaient presque toutes de nationalité et d’« apparence » française. Ceci n’est pas bien sur un commentaire racial mais une affirmation que le renforcement des forces de l’extrême droite (au quotidien ou dans les urnes) n’est pas un fait qui concerne seulement les immigrés ou les militants de gauche, d’extrême-gauche et libertaires. Il faut comprendre que la menace fasciste s’élargit, que cela concerne toute la société française et européenne car si on ne réagit pas maintenant ces attaques vont se continuer et même se multiplier.

Ripostons dès aujourd’hui à la menace de l’extrême droite !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info