Un Acte X des Gilets Jaunes à Lyon : on vient et on se tient !!

8054 visites
zbeul hiver 2018/2019 | Gilets Jaunes

Appel à rejoindre l’acte X des Gilets Jaunes, samedi 19 janvier à 14h à Bellecour.

Suivi: 43 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Aujourd’hui c’est entre 2000 et 4000 personnes qui ont manifesté à Lyon ! La suite la semaine prochaine !

    Fin du suivi

  • Grosse présence policière au niveau des quais de la Guillotière

    Au moins trois interpellations confirmées pont de la Guillotière
    https://twitter.com/MonsieurEnRouge/status/1086687921183301632

  • L’hélico sort son projo pendant que les derniers gilets jaunes quittent Bellecour

    La lumière est éteinte sur Bellecour. Seul reste l’hélico qui surveille les derniers manifestants qui rentrent se préparer pour l’acte XI

    JPEG - 1.2 Mo
    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 1.5 Mo
  • Au moins 3 interpellations à Lyon aujourd’hui

  • Tirs de lacrymos, charges et matraquages à Bellecour et rue de la Barre

    Les flics s’en prennent violemment aux petits groupes restants qui cherchent à partir dans le calme...

    JPEG - 2.4 Mo
  • Tirs de lacrymos toutes les 10 min pour vider la place, mais global retour au calme

    Environs 500 manifestants toujours présents sur la place Bellecour

    JPEG - 2.4 Mo
    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 1.4 Mo
  • Baisse des lumières sur la place Bellecour pour faire partir les manifestants

    Peu de visibilité entre la baisse des lumières et les nuages de gaz persistants, mais plusieurs petits groupes persistent sur la place
    https://twitter.com/MonsieurEnRouge/status/1086665066605355015

  • Charges et interpellations au niveau du restaurant Pizza Pino

    Nouvelle pluie de lacrymos sur la place Bellecour

    JPEG - 570.8 ko
  • La place Bellecour de nouveau noyée sous les lacymos

    Des flics repérés sur les toits des immeubles entourant la place

    JPEG - 2 Mo
    JPEG - 2.2 Mo
    JPEG - 2.6 Mo
    JPEG - 1020.5 ko
  • Reprise des tensions place bellecour

    L’hélico revient survoler la place. Lacrymos et charges de CRS sur Bellecour, tirs de flashball au niveau de la place Antonin Poncet

    JPEG - 2.3 Mo
  • Quelques charges de la bac mais global retour au calme à Bellecour

     

  • Toujours beaucoup de monde place Bellecour

    Petit retour au calme après une heure d’affrontements et de gazages intensifs

  • Les flics chargent les manifestants qui cherchent à rejoindre Bellecour

    Un groupe d’environ 250 gilets jaunes bloqués rue Victor Hugo par les CRS qui bloquent l’accès à la place Bellecour

  • Le cortège de Confluence s’apprête à rejoindre la place Bellecour

    Rue Victor Hugo, les commerçants ferment leurs portes au passage du cortège

    JPEG - 207.3 ko
    JPEG - 187.1 ko
  • La place Bellecour noyée sous les lacrymos

    L’hélico survole la place

    JPEG - 180.3 ko
  • Le cortège de la Confluence retourne en direction de Perrache

    JPEG - 204.5 ko
  • Nouveaux gazages sur la Confluence dans les rues adjacentes au cours Charlemagne

    Les flics dissuadent les manifestant.es de partir en divers groupes de manif sauvage dans les petites rues de Confluence

    JPEG - 300.4 ko
    PNG - 595.6 ko
  • À Bellecour, de nombreux manifestants se rejoignent

     

  • Le cortège finalement bloqué par les flics à Confluence

    La manif quitte l’A7 au niveau du marché de gros. Tirs de lacrymo cours Charlemagne

    JPEG - 197.6 ko
  • Un cortège reprends l’A7 en direction de Confluence

    La manif avance dans une ambiance conviviale face à une police qui recule

    JPEG - 241.7 ko
    PNG - 1.2 Mo
  • Gazage au niveau du Sofitel

    Pendant ce temps, la tête du cortège arrive au niveau de la fac catho

  • 500 gilets jaunes toujours présents place Antonin Poncet

     

  • Le gros du cortège arrive au niveau du pont Gallieni à Perrache

    Certains s’engagent sous la trémie et commencent à bloquer le trafic. Les GM descendent le quai Claude Bernard dans leur direction

    JPEG - 200.2 ko
    JPEG - 2.8 Mo

    https://twitter.com/calindauphin/status/1086644527505567749

  • Les flics balancent des lacrymos... qui reviennent à l’envoyeur

    JPEG - 729.9 ko
    PNG - 369.5 ko
    JPEG - 339.9 ko
  • Le cortège arrive au niveau du Sofitel

    Les CRS situés sous la trémie se prennent des pétards de la manif qui les dépasse

    JPEG - 46.9 ko
    JPEG - 45.8 ko
  • La manif repart sur les quais de Rhone

    Gazage sur la place Bellecour

    JPEG - 86 ko
    JPEG - 193.3 ko
  • Charges de fafs sur certains manifestants à l’arrière de la manif

    Les fafs sont en chasse sur la place. Regroupez-vous et faites attention.

  • Le cortège parvient à atteindre Bellecour

    Les flics se retirent et tout le monde arrive sur la place dans une ambiance électrique et une odeur de lacrymo

    JPEG - 618.2 ko
  • Le cortège reprend sa route sur les quais

    JPEG - 44.7 ko
    JPEG - 219.1 ko
    JPEG - 328.9 ko
  • Les flics empêchent le cortège de revenir sur Bellecour

    Tirs de lacrymo et retour de la brigade canine

    PNG - 421.8 ko
  • Affrontement violent avec les fachos

    Tensions et baston au niveau du pont Alphonse Juin : deux blessés légers confirmés.

  • Les flics bloquent le pont en direction de St Jean

    Le cortège continue sur les quais de Saône

    JPEG - 234.4 ko
    JPEG - 478.7 ko
    JPEG - 112.9 ko
  • Le cortège traverse les Terreaux en chanson

    « La police mutile, la police assassine »

    JPEG - 299.3 ko
    JPEG - 55.4 ko
    JPEG - 155.4 ko
  • L’hélico et la brigade canine sont de sortie

    PNG - 421.9 ko
    JPEG - 274.7 ko
  • Plusieurs groupes se forment pour converger en direction des Terreaux

    JPEG - 188.7 ko
  • Le cortège arrive à Opéra dans une ambiance électrique

    Les flics bloquent l’accès à la rue de la République et balancent du lacrymo

    JPEG - 2.8 Mo
    JPEG - 2.2 Mo
  • Les fafs réclament la libération de Dettinger

    Toujours en tête de manif, ils sont séparés du reste du cortège de plusieurs mètres.

  • La manif reprend sa route sur les quais et arrive au niveau de Cordeliers

    Ça chante « police assassins » dans le cortège

    JPEG - 159.4 ko
  • Station de métro Bellecour fermée, agents TCL en queue de manif : le Sytral meilleur allié de la police ?

  • Le cortège de tête tente une percée vers la rue de la Ré

    Premiers jets de lacrymo en réaction . Le gros des troupes reste sur les quais et observe.

    JPEG - 277 ko
    JPEG - 300.5 ko
  • C’est au son de la cornemuse qu’un grand cortège remonte les quais du Rhone

    Le cortège vient de dépasser l’hôtel Dieu et part en direction des Terreaux

    JPEG - 1.2 Mo
    JPEG - 255.6 ko
  • La manif démarre en direction de la place Antonin Poncet

    Attention à vous, présence de fafs bien veners en tête de cortège.

  • Fouille des sacs et grilles anti-émeutes aux abords de Bellecour

    La rue de la Barre est bloquée par des camions de CRS. Accès possible par le sud.

    JPEG - 288.2 ko
    JPEG - 241.2 ko
JPEG - 71.4 ko

Nous sommes présents dans ce mouvement depuis le 17 novembre. Hésitants au début, il faut le reconnaître, nous avons très vite pris la mesure de la force et de l’audace incroyable qu’il déploie. Nous sommes aujourd’hui nombreux à y participer, sur les points de blocage (comme jusqu’il y a peu à Feyzin), dans les AG, lors des différentes actions en semaine ou dans la rue le samedi.

JPEG - 290.3 ko

Y prendre part nous apparaît comme une évidence. Ces deux derniers mois, on a pu rencontrer des gens incroyables. Des gens avec qui le plus souvent on ne partageait pas les mêmes vies, les mêmes imaginaires. Mais avec qui il était facile de discuter, de s’organiser pour rendre effectif ce que voulait dire un blocage de rond point, d’une infrastructure, d’un pays. On a pu y partager une même aversion pour la représentation et un même désir de s’auto-organiser localement et sans bureaucratie.

C’est parce qu’il est multiple que ce soulèvement est fort. Qu’il est beau aussi.

JPEG - 345.8 ko

Pourtant, il faut admettre qu’on a vécu des moments de malaise, de doute et de rage aussi. La présence de groupes fascistes et identitaires est réelle. À Lyon, elle saute aux yeux. S’ils ne représentent qu’une frange ultra minoritaire du mouvement des gilets jaunes, il est indéniable que les nervis du Bastion Social, de Génération Identitaire et de l’Action Française imposent leur présence Acte après Acte. Ils profitent de moments de confusion pour agresser celles et ceux qui ne leur reviennent pas. Et pour la première fois, on se retrouve à marcher à côté d’eux, pour ne pas dire à leur côté. On a sûrement trop détourné le regard et depuis trop longtemps.

Alors ce texte est une invitation à prendre cette réalité en compte. Une invitation à faire attention les un.es aux autres ce samedi et tous ceux qui suivront, pour que nous puissions nous tenir ensemble sereinement.

Et affirmer que leur présence n’est plus possible.

A samedi !

Des gilets jaunes faché.es mais pas fachos

JPEG - 288.3 ko
samedi 19 janvier 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « zbeul hiver 2018/2019 » :

>Révolution jaune ?

Est révolutionnaire ce qui déclenche effectivement une révolution. Ces derniers mois, on a l’impression tenace d’être pas passé bien loin avec la fronde des gilets jaunes et sa phase quasi insurrectionnelle, entre fin novembre et mi-décembre...

› Tous les articles "zbeul hiver 2018/2019"

Derniers articles de la thématique « Gilets Jaunes » :

>Le bouleversement des Gilets Jaunes

Cela fait maintenant plus de six mois que le mouvement des Gilets Jaunes a pris forme et s’est déployé sur le territoire. A bien des égards ce mouvement a pris une ampleur historique, par sa longévité, par sa cadence maintenue actes après actes, par son hétérogénéité, par sa conflictualité, par la...

› Tous les articles "Gilets Jaunes"

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

› Tous les articles "Extrêmes droites"