Un an de taule pour une simple tentative de vol de larfeuil !

1032 visites
Comptes-rendus de justice

Au tribunal correctionnel de Lyon, Yacine, qui a essayé de voler un portefeuille dimanche matin, est passé en comparution immédiate lundi aprés-midi, et a été jugé en 16 minutes. Le procureur a requis une peine plancher.

Yacine est toxicomane, il a 38 ans, habite en foyer et galère depuis plus de 10 ans entre des séjours en prison et en dehors, des cures et des rechutes. Il a cumulé 65 mois de prison ferme dans sa vie de majeur pour des causes toujours identiques : des vols et les stupéfiants. Sans domicile fixe, toxico volant pour se procurer sa came, il cherche à s’en sortir malgré toutes ses difficultés. Il est suivi psychologiquement par un médecin et s’est engagé dans une recherche d’emploi, de logement et de régularisation de papiers administratifs, comme en témoigne le rapport du travailleur social remis au tribunal, ce lundi 13 novembre 2007.

Yacine était jugé en comparution immédiate ce lundi. Il était accusé de tentative de vol, plus exactement de tentative de pickpocket. L’audience au tribunal commence à 14h20 et s’arrête à 14h23 : le prévenu refuse de se faire juger par un avocat commis d’office. Il l’a signalé depuis le début de ses auditions, il demande a être défendu par un avocat de sa connaissance et le juge confirme ses dires en relisant le dossier. Par une erreur inexpliquée, l’avocat commis d’office ne s’est pas aperçu ou n’a pas compris la demande de son client. Le tribunal, présidé par le juge Pieju, décide que Yacine doit pouvoir bénéficier de l’avocat qu’il a choisi. L’audience s’interrompt, le juge demande où se trouve l’avocat en question et qu’on aille le chercher. En attendant, d’autres dossiers seront jugés.

Une heure et quart après l’incident, l’audience de Yacine reprend avec l’avocat qu’il connait. Préparer la défense du prévenu, lire le dossier, les procès verbaux, rencontrer le prévenu, discuter des faits et penser une défense a pris, au mieux, une heure à l’avocat. Une heure de préparation pour un délit dont la peine peut aller jusqu’à 4 ans de prison ; et qui sera jugé en 16 minutes.

JPEG - 18.5 ko
Le tribunal des comparutions immédiates
Le tribunal des comparutions immédiates

Les faits sont simple, Yacine a essayé de voler un portefeuille sur le marché Saint Antoine, le dimanche matin 11 novembre.

Le procureur se gargarise de Rachida Dati, de peine plancher, de récidive et de mois de prison et requiert 18 mois de prison ferme avec un mandat de dépot.

L’avocat plaide en parlant des immenses difficultés du prévenu, son casier judiciaire long mais sans peine rédhibitoire c’est à dire qu’il n’a commis que des petits délits, puis parle de la toxicomanie de son client, du suivi psychologique dont il bénéficie et demande une réponse sociale et une peine proportionnée.

C’est justement dans les proportions que les avocats, les procureurs et les juges ne s’entendent pas. Parcequ’au délibéré, Yacine a ramassé un an de prison ferme avec un mandat de dépot. De la prison ferme pour un toxicomane et sans obligation de soin ni à son entrée ni à sa sortie de prison, s’il vous plait.

Yacine reste indifférent à la lecture du délibéré ; pendant que les flics lui passent les menottes il lance au Tribunal un an de prison ? comme d’habitude.

Comme d’habitude aussi, la justice gave la victime de 1500 euros (de dommages et intérêts) pour qu’elle se taise sur cette justice qui marche sur la tête.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Comptes-rendus de justice » :

>Bref retour sur la répression de la manifestation contre la LSG

Suite à la manifestation, il y aurait eu au moins 10 arrestations. De nos informations, une personne au moins a été amenée à l’hôpital pendant sa garde-à-vue, apparemment suite à des violences policières lors de son interpellation. Une personne a été condamnée en comparution immédiate lundi 18 ...

 Ce qui m’intéresse aujourd‘hui c’est si vous représentez une menace pour l’ordre public ». Récit des comparutions immédiates des gilets jaunes du 9 mars

Samedi 7 mars, c’était l’acte national 69 des gilets jaunes à Lyon. Un bon millier de manifestants venu de toute la France a résisté à la pression policière toute l’après-midi place Bellecour et a même réussi une percée rue Victor Hugo. La détermination ne faiblit pas. De l’autre côté la répression a été...

› Tous les articles "Comptes-rendus de justice"