Justice des pauvres : peine plancher requise contre un clochard

4002 visites
Comptes-rendus de justice 1 complément

Saïd passe en comparution immédiate pour tentative de vol, le mardi 29 avril 2013. Il est clochard, parle peu et a l’air résigné. Le procureur réclame la peine plancher, soit 3 ans de prison ferme et affirme qu’il ne s’agit pas d’une délinquance de survie.

Saïd passe en comparution immédiate le mardi 29 avril 2013 à 18h00 au TGI de Lyon ; pour les magistrats c’est le dernier dossier de la journée. Le jeune homme de moins de 30 ans est accusé d’avoir tenté de voler une voiture avec violence, c’est à dire en soustrayant les clefs à sa propriétaire. Quand le juge l’interroge Saïd s’exprime peu ; il a l’air résigné.

Son casier judiciaire est chargé, depuis sa majorité il se fait interpeller pour des histoires de vols. Ce qui l’a conduit à passer au total près de 4 années en prison.

Le juge lit les procès verbaux des gendarmes puis l’interroge, lui demande où il loge ? Je vais à la gare de Perrache, la Croix Rouge me permet de dormir.

Le procureur oublie les belles paroles qu’il a tenu plus tôt devant un autre prévenu certains sont enserrés dans une telle situation qu’elle les mène à la délinquance...on peut comprendre. Il charge Saïd ce sont des faits particulièrement graves, particulièrement violents, affirme qu’il n’a rien fait pour contacter les services sociaux, n’a pas de contact avec le Pôle Emploi, conclue est-ce de la délinquance de survie ? non et requiert la peine plancher, 3 ans de prison, avec un mandat de dépôt.

JPEG - 19 ko

L’avocat du jeune homme fait une courte plaidoirie :

Ça n’est pas évident de rentrer en contact avec monsieur Z. Il parle peu ou pas. Il existe des gens en France qui n’ont rien, qui échappent à tous les services sociaux depuis tout petit et qui n’ont positivement RIEN. S’il avait un contact avec les services sociaux, une petite famille ou un petit travail il vous le dirait ; il n’en a rigoureusement aucun.

Phénomène rare mais réel des gens qui n’ont rien, rien à dire sur eux même, pas de logement, pas de famille, pas d’emploi, qui ont échappé à toute éducation éducative. Il ne pourra rien vous dire lui même. Il a échappé à tous les services que la société de 1945 a tenté de mettre en place.
Il se présente à vous nu, entièrement nu. Il dort à la Croix rouge. Je ne peux pas vous en dire plus.

Il existe une marge tiers-mondiste en France, produit par notre société. Je vous demande de le prendre en compte dans votre jugement.

Le tribunal inflige 30 mois de prison à Saïd, avec mandat de dépôt pour qu’il soit immédiatement emmené à la maison d’arrêt de Corbas.

Ça fait combien ça, 30 mois ? demande Saïd à son avocat.

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

  • Le 10 mai 2013 à 23:59, par Ibby

    « Il a échappé à tous les ser­vi­ces que la société de 1945 a tenté de mettre en place »
    Mais il n’a visiblement pas échappé au systeme producteur d’injustice social en place depuis bien plus longtemps...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Comptes-rendus de justice » :

>Un jour sans fin – 3e audience du procès en appel de Kamel Daoudi

Kamel Daoudi, connu pour être le plus vieil assigné à résidence de France, totalise l’absurde record de près de 14 000 pointages au commissariat, en 13 ans. En septembre dernier, il avait été condamné en première instance (à Aurillac, son dernier lieu d’assignation) à un an de prison ferme, pour un...

 Force a dû rester à la loi », les émeutes de La Duchère en procès

Suite à la chute d’un adolescent de 13 ans à scooter dans le quartier de la Duchère, probablement percuté par une voiture de flics banalisée le 3 mars 2021, des émeutes éclataient le lendemain vers 17 heures 30. 12 personnes étaient interpellées, 9 d’entre elles remises en liberté le lendemain faute de...

› Tous les articles "Comptes-rendus de justice"