Vaulx-en-Velin : toujours 29 enfants SDF... et les enseignants qui subissent les pressions de l’Inspection Académique

720 visites
Vaulx-en-Velin Luttes dans les écoles pour le logement

Le collectif « Jamais Sans Toit » qui fédère les comités de soutien aux élèves sans-abri de la Métropole Lyonnaise attire votre attention sur la situation dramatique des élèves sans-abri de Vaulx-en-Velin. Deux mois après l’ouverture du plan froid 29 enfants Vaudais n’ont toujours pas obtenu de place au sein du dispositif hivernal alors même que nombre d’entre eux entraient dans les critères de vulnérabilité tels qu’ils ont été définis par la Préfecture du Rhône.

Une médiatisation sans précédent a permis de rendre visible ces situations dramatiques. Pour autant, malgré l’audience qui a été accordée en urgence jeudi 24 janvier à l’antenne vaudaise du collectif « Jamais Sans Toit » par la Préfecture, celle-ci n’a pour l’heure proposé aucune solution d’hébergement ! Pire, une famille de 5 enfants hébergée temporairement par la Métropole au titre de la protection de l’enfance a été remise à la rue dimanche soir !

Depuis deux mois, parents d’élèves, enseignants, citoyens vaudais ont financé des nuits d’hôtel et occupé des écoles afin de pouvoir mettre à l’abri ces enfants et leur famille, assumant grâce à la solidarité une mission que l’État n’est pas capable d’assurer au mépris de la loi qui consacre le droit inconditionnel à l’hébergement d’urgence.

Après les écoles Grandclement, Anatole France, Henri Wallon, Ambroise Croizat, Angelina Courcelles, c’était au tour de l’école Paul Langevin d’accueillir les familles vaudaises sans toit ce mardi 29 janvier.

Mercredi, l’équipe enseignante de l’école Langevin a fait l’objet d’intimidation de la part de l’Inspection Académique du Rhône alors même que les occupations ont lieu en dehors du temps scolaire et n’ont jamais entravé la bonne tenue des cours !

Par ailleurs, les citoyens qui occupent les écoles afin de porter secours à des enfants font régulièrement l’objet de pressions et de menaces de plainte de la part de la Maire de Vaulx-en-Velin et de l’équipe municipale.

Les citoyens engagés auprès des élèves sans-abri et de leur famille tiennent justement à faire de l’école un espace préservé de la brutalité du monde extérieur au sein duquel les élèves les plus faibles peuvent malgré tout vivre leur enfance.

Le collectif « Jamais sans toit » n’acceptera aucune remise à la rue des élèves et de leur famille. Il continuera d’accompagner les familles dans leurs demandes d’un hébergement stable dans lequel elles pourront être accompagnées dans leurs démarches d’insertion.

Une autre école sera occupée ce soir à Vaulx-en-Velin afin de mettre à l’abri les familles.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Jamais Sans Toit » :

> Tous les articles "Jamais Sans Toit"

Derniers articles de la thématique « Luttes dans les écoles pour le logement » :

>Collège Barbusse occupé pour une famille sans logement

Les personnels du collège Henri Barbusse ont décidé d’occuper leur établissement à partir de mercredi 30 janvier afin de permettre à une famille constituée d’une et d’une fille scolarisée en classe de 5ème de ne pas dormir dehors. Les personnels signalent que la maman a une carte de séjour de 1 an...

> Tous les articles "Luttes dans les écoles pour le logement"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>[Turin] Arrestations et expulsions de l’Asilo et de Corso Giulio

L’Asilo est occupé depuis 1995, c’est un lieu d’habitation mais surtout un lieu central d’organisation pour les luttes qui agitent le quartier et même un peu plus loin : contre les expulsions de logement, contre les centres de rétention et pour la liberté de circulation, contre la taule, la...

> Tous les articles "Logement - Squat"