Popouri n°09 - avril 2004

La presse bourgeoise devient folle. Face à l’énorme succès du popouri, bulletin des cultures insurrectionnelles, elle lance déjà son troisième quotidien gratuit. Après metro et 20 minutes, lyon plus se met à torturer les lyonnaisEs comme Mel Gibson torture le cinéma.
Mais le popouri ne se laisse pas irriter et continue à combattre la régression sociale que la classe capitaliste appelle « réformes » et lutte pour une vie solidaire sans exclusions. Comme d’hab. on te sert un menu complet des gourmandises culturelles insurrectionnelles. Ce mois ci à la carte :

Apéro qui nuit gravement à la santé : Boisson électorale P.3
Soupe de lettres : L’éducation chaude et épicée P.4-5

Casa occupata : spécialité DIY de Vaise P.6
Blook Blook : Le dernier cri de la cuisine high-tech lyonnaise P.7
Brèves : Petites surprises de la maison P.8
Lotta continua le 1er mai : No War But Classwar à la sauce
rouge et noire P.9
La Gryffe : Librairie flambée P.10
Université Solidaire : spécialité Croix-Roussienne P.11
Combatto mondiale : spécialité d’argentine P.13

Avec le spectacle théâtral « Papiers froissés » à la fin (P.12)
et un feu d’artifice des dates du mois (P.14-16).

Bon appétit !
Vos chef -e-s de cuisine du popoulit-buro.

P.S. : Des contributions culinaires restent toujours les bienvenues. Et sinon on cherche toujours des cuisinièr-e-s.

Petit guide lyonnais Salariat - précariat

1er mai : premiers pas vers l’émancipation

Le 1er mai 1886 à Chicago, les ouvrier-es de la fabrique Mc Cormick se mettent en grève afin d’obtenir la journée de huit heures. Le 3 mai, les ouvrier-es, rassemblé-es devant la fabrique, sont attaqué-es par la police à coups de revolvers et de fusils.
Le lendemain, à la fin d’un meeting de protestation, des policiers assaillent les manifestants et une bombe dont on ne sut jamais par qui elle avait été lancée tombe au milieu de policiers. Tenus pour responsables, huit des organisateurs du meeting, la (...)

Petit guide lyonnais Ecologie - nucléaire - alternatives

Pop’potins

Résistances...
Lundi 29/03, un jeune homme est arrêté par la police nationale rue des Martyrs de la résistance à Vénissieux pour une histoire de « vélo-volé ». Il réussit a appellé des habitant-e-s à la rescousse : en quelques instants un groupe se forme qui parvient à libérer le sauvageon. Par contre un « garçon de 17 ans soupçonné d’avoir participer activement » à cette libération a été interpellé et placé en garde à vue. Pour délit de solidarité ?
Si la justice est aveugle c’est à cause des lacrymos
Mardi (...)

Petit guide lyonnais Salariat - précariat

Journées Rouge et Noires pour un 1er mai LUTTE DE CLASSE

Organisées par : CNT, FA, Culture de classe, L.I.P, Collectif de lecture, Radio Canut, la Gryffe.
Vendredi 30 avril - Soirée concert à 20 h
salle du foyer Montchat - 53 rue Charles Richard - Lyon 3e
PAF : 10 / 8 €uros
Avec Michel Fernandez Trio Soledad (Free Afro Jazz), Amel (danse orientale), Fred (rock Agricole).
Organisé par LIP.
Samedi 1er mai Matin : MANIF DE CLASSE (RDV À PRÉCISER). Nous rejoindrons ensuite la manif intersyndicale. Midi : REPAS DE QUARTIER, Place Sathonay (Lyon 1er) (...)

Petit guide lyonnais

Appel à la solidarité du collectif de La Gryffe

Noir c’est noir (air connu) : Mercredi 3 mars à 13 h, un incendie accidentel a endommagé nos locaux.
Un certain nombre d’objets ont brûlé. Murs, sols, plafonds, livres, revues, ordinateurs, cartes postales, tee-shirts, archives du Centre de Documentation Libertaire... ont été recouverts d’une couche de suie grasse, qui laisse des séquelles, malgré le grand nettoyage qui a suivi. La librairie a rouvert ses portes début avril, mais un rapide état des lieux fait apparaître ceci : un certain nombre de (...)

Petit guide lyonnais Éducation - partage des savoirs

L’université solidaire

L’université solidaire n’a rien à voir avec les académismes d’une université. Le nom fait référence à ce qui s’appelle ici ou là « université populaire », sauf que le « populaire » ou le « peuple », on ne sait pas -ou plus- très bien ce que c’est, alors on préfère dire solidaire.
Pourquoi solidaire ? Peut-être parce qu’elle fait se rencontrer des personnes diverses : passant-e-s, militant-e-s, chercheur-euse-s, à l’occasion de ses rendez-vous mensuels, le dernier vendredi de chaque mois (sauf exception en mai : fais ce (...)

Petit guide lyonnais Expression - contre-culture

La compagnie Papiers froissés

La compagnie Papiers froissés ou Percer des portes où il n’y en a pas
Les Papiers froissés sont apparus en 1993 sur les pentes de la Croix-rousse. Ils déplient depuis ce temps leurs fils rouges autour de la question sociale, non pas en terme de spectacles prêts à consommer, mais comme outils de réflexion sur le monde environnant. Au-delà de l’éclairage aveuglant que jettent les feux de la rampe sur les chromatiques des sentimentalités, les créations littéraires et théâtrales de cette troupe se (...)

Petit guide lyonnais Globalisation - capitalisme

Kirchner1, le FMI... et les larouchistes

A priori, il n’y a pas de rapprochements évidents à établir entre les négociations du gouvernement Kirchner avec le FMI et les larouchistes, groupuscule politique à vocation sectaire. Et pourtant ! Dans le cadre du festival des résistances, a eu lieu, mercredi 24 avril, une conférence sur la crise en Argentine.
A l’issue de cette conférence, pendant laquelle sont intervenus Mme Duran et Marcelo Nowersztern, professeur à l’Institut des Hautes Etudes d’Amériques latines (IHEAL), plusieurs personnes ont (...)

Petit guide lyonnais Politicaillerie

La peste ou le choléra ?

Ces élections régionales ont fait bon nombre d’heureux-euses. Les citoyens ont enfin pris leurs responsabilités et ont sanctionné la politique antisociale du gouvernement dans les urnes (!). Chouette. En plus, l’abstention a baissé. Re-chouette. En écoutant les journalistes du Monde Diplo à l’émission de Daniel Mermet (France inter) au lendemain du 2e tour, les électeurs-trices auraient, soit disant, découvert que le vote constituait un véritable moyen d’action sur la vie politique et que voter pouvait (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Les éducs en colère...

C’est un drôle de métier. Un drôle de chemin. Quelque chose comme une troisième voie entre bosser dans un système qui s’auto-reproduit toujours et ne pas en faire partie. C’est être avec des gens. Des mômes et des adultes. Qui souvent vont mal. De l’autre côté. Avec eux-elles. Faire en sorte que quelqu’un-e soit là à qui parler. Avec qui faire. Pas forcément pour emmener autre part. Mais pour accompagner. Accompagner un trajet. Qu’on ne se méprenne pas. Il ne s’agit normalement pas d’insérer, de normer, de (...)

Petit guide lyonnais Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

A propos des derniers évènements liés au squatt du 17 rue de Bourgogne à Vaise

Ces petits textes sont des points de vue personnels sur les derniers événements liés au squatt du 17 rue de Bourgogne à Vaise.
Ce lundi 22 mars je me sentais assez anxieux devant le nouveau palais de justice de Lyon. Non pas que l’expérience soit nouvelle pour moi mais plutôt que je me sentais un parasite facile à écraser. Bien sûr ça fait longtemps que je sais la « justice » faite pour les riches, les proprio, l’ordre établi ; mais c’est quand même dur d’avaler l’idée que d’un revers de manche un homme (...)

Petit guide lyonnais Informatique - Sécurité

Présentation de Blouk Blouk [Blouk libère les ordis utiles au Kombat (Bis)]

Bloukblouk c’est qui ?
C’est des utilisateurices de logiciels libres, des individuEs au sein d’un collectif.
Des gentEs qui pensent que les combats pour toutes les libertés ne peuvent pas faire abstraction d’une réflexion sur les pratiques numériques, in-formatiques.
Des gentEs qui pensent que la libération des ordinateurs passe par des logiciels libres ; c’est une question éthique et politique mais pas technique.
C’est pas des technicienEs, ni des ingénieurEs. Non à la spécialisation technique ! ! (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info