Popouri n°23 - mars 2006

23 bombinettes en couverture pour fêter la sortie du n°23 du popouri… et ses 3 ans d’existence ! Voilà, c’est un genre de numéro anniversaire : l’occasion d’un retour un peu nostalgique sur les 6048 coquilles et autres inventions grammaticales qui ont émaillé l’histoire de notre petit bulletin des cultures insurrectionnelles... Il y a aussi ces fameux faux plans qui auront permis à nombre d’entre vous de découvrir toute une série de lieux imaginaires, à
l’occasion d’événements déjà passés/annulés/improbables… On aurait pu enfin évoquer la petite centaine de kamarades écartéEs du popoulit büro lors des
grandes purges de 2003, 2004 et 2005 (on pense en particulier aux évictions qui ont suivi la célèbre crise du passage à l’orange [n°3], l’affaire de la couv’ pas drôle [n°12] ou celle du numéro raté [n°18]). Mais bon, toutes ces vielles histoires risqueraient de faire passer ce joyeux organe de propagande pour un vieux truc sclérosé, alors même que les effectifs ont doublé en 2006, que ça fait deux fois qu’on sort le popouri en début de mois et qu’on a même
augmenté le tirage de cinquante exemplaires pour ce mois de mars. Pas question, donc, de souffler les mèches pour le moment…
Du côté des thèmes il faut par contre se rendre à l’évidence : il n’y a pas vraiment de renouvellement ; entre l’extension de l’univers carcéral (voir le tract contre l’EPM de Meyzieu) , le renforcement du contrôle policier et les politiques racistes de l’état français on croirait retrouver le sommaire caché du premier numéro. Faut croire qu’il y a des choses qui durent et même se durcissent au chapitre de la répression généralisée (voir aussi l’article sur la mémoire judiciaire de Lyon). Mais malgré tout en face ça continue de s’agiter : allumer des mèches et des
chiffons à la gueule des flics, mobiliser contre la farce électorale [pop’potins p8], bricoler des rythmes incendiaires, ouvrir des espaces hors contrôle et inventer les collectifs qui vont avec (le point sur la situation des squats à Villeurbanne)… des choses à faire on en trouve encore sous format pliable dans Diversion, une nouvelle feuille d’info militante mensuelle : il y a en particulier un très bon agenda qui fournit un espace supplémentaire pour faire circuler les info et faire connaître des lieux intéressants, en plus c’est bien lisible, joli et affichable (bon, l’agenda du popouri aussi mais à condition d’avoir sous la main une photocopieuse, de la colle et des ciseaux, plus des amiEs dessinateur/euses qui agrémenteraient le truc…).
Bonne lecture

le popoulit büro

Petit guide lyonnais

Squattons sans entraves !

Il n’aura sans doute pas échappé aux lecteurs attentifs du popouri que la cité de Villeurbanne est, depuis le mois d’octobre 2005, le cadre d’une réappropriation intensive des immeubles et autres maisons abandonnées par une bande d’affreux-ses squateur-ses. Squats d’habitation, d’activités ou de concerts, la contamination des occupations des interstices urbains se répand, pour notre plus grand plaisir, et annonce une période faste comme on n’en avait pas connu dans l’agglomération lyonnaise depuis la (...)

Petit guide lyonnais

Quarantaine par les poulets à la Cité Internationale

Le jeudi 23 février s’est déroulé à la Cité Internationale de Lyon un congrès de l’U.M.P. destiné à nous habituer à la candidature du garde-chiourme Perben aux municipales de 2008. Etant donné l’accueil réservé aux camarades qui se sont rendu-e-s sur place pour apporter leur touche récalcitrante à la joie de la droite, le Popoulit-büro se permet une fois de plus de laisser libre cours à sa mauvaise foi… En quelques remarques plagiées à l’article du Progrès du 24, signé Manuel da Fonseca.
Tout le monde se sera (...)

Petit guide lyonnais

Les flics tabassent, les juges condamnent, tout est en ordre(1).

« Professionnels de la volaille : la semaine de tous les dangers » titrait le progrès du 20 février. Malheureusement ce n’était pas de mobilisations contre la venue à Lyon du premier éleveur de poulets de France qu’il était question , mais bien du cours du prix de la barbaque de basse-cour.
Non, c’était même plutôt une bonne semaine pour la flicaille, qui a vu « sa dignité rétablie », selon Thierry Pastor, responsable de la BAC lyonnaise, lors du verdict de la manifestivante Virginie ; « et sa bourse remplie », (...)

Petit guide lyonnais

DIVERSION, UN NOUVEAU MENSUEL : POURQUOI ?????

UNIFIER NOS BUTS POUR PROMOUVOIR LES EVENEMENTS DANS NOTRE VILLE QUI SONT ORGANISES ET INSPIRES PAR LES INDIVIDU-E-S ET LES ASSOCIATIONS A BUT NON LUCRATIF.
METTRE EN VALEUR ET SOUTENIR NOS LIEUX ET COLLECTIFS, ASSOCIATIFS, AUTOGERES, SQUATTES, CREATIFS, POLITIQUES ET CULTURELS AINSI QUE NOS EXPERIENCES DIFFERENTES.
Tout comme les autres secteurs d’activité humaine, la culture est désormais menacée gravement par la marchandisation toujours croissante qui laisse de moins en moins de place aux (...)

Petit guide lyonnais

Beau comme une prison qui brûle...

Quelques dizaines de personnes occupent depuis le dimanche 19 février des arbres situés sur le terrain du futur Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs d’Orvault, dans la banlieue de Nantes, afin d’en empêcher la construction. Le gouvernement prévoit la création de sept de ces prisons pour mineur-es (entre 13 et 18 ans) d’ici fin 2006. ils fourniront 420 nouvelles places d’incarcération qui s’ajouteront aux 850 existantes dans les quartiers pour mineurs des prisons._ Sur la région lyonnaise, un (...)

Petit guide lyonnais

« Défendre les intérêts de la loi et de la société devant les tribunaux »

Une exposition du Barreau de Lyon intitulée « Lyon reflet de la mémoire judiciaire » a été accessible au public du 12 janvier au 4 mars à la Galerie des Terreaux. Vous imaginerez sans difficulté la lâcheté des intentions de l’envoyé spécial du Popoulit-büro sur les lieux, plein de fiel sur le bout de la langue. Quelle ne fût pas sa surprise lorsqu’il constata que cette manifestation s’éloignait sensiblement de la célébration punitive en vogue aujourd’hui ! Cependant, l’impression que les magistrats de gauche (...)

Petit guide lyonnais

“A base de pop’ pop’ pop...”

Certain-e-s auront sans doute préféré la soirée mémorable du 30 janvier (concert du rappeur U.S. Lyrics Born à La Marquise) ou celle bien déjantée du 16 février (concert de Airborn Audio et CX Kidtronik à l’Epicerie Moderne de Feyzin). Nous avions déjà eu l’occasion dans le numéro 17 du Popouri (mai 2005) d’égratigner l’équipe du festival hip hop l’Original. Malgré les risques de tomber sous le coup des lois anti-récidivistes, nous persévérons car… toujours rien d’original. Le mercredi 25 janvier a eu lieu au (...)

Petit guide lyonnais

Allumer les mèches !

Dans la nuit du 30 au 31 janvier 6 voitures sont incendiées à Cusset (au passage l’école Ernest Renan est endommagée par les flammes).
Le 31 toujours une tentative de contrôle d’identité est empêchée par des habitant/es place Guy Moquet (à Vaux-en-Velin) ; des affrontements entre flics et sauvageon/nes se sont poursuivis chemin du Grand Bas, sans aucune interpellation à la clé.
Mercredi premier février un SDF est interpellé après avoir aligné un contrôleur TCL pour éviter de se faire contrôler ; même (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info