14 juillet pour la paix à Ambérieu en Bugey

829 visites
Ambérieu en Bugey 1 complément

Tous les ans, le 14 Juillet à Ambérieu en Bugey a lieu un rassemblemet pacifiste sur la tombe d’Eugène-Henri Jacquinod tombé un 14 Juillet, victime du militarisme, du cléricalisme et du capitalisme.

II y a deux cérémonies traditionnelles à Ambérieu en Bugey. C’est la spécificité de la ville. Le classique défilé qui commémore la prise de la Bastille en 1789, mais aussi le fleurissement de la tombe d’Henri-Eugène Jacquinod par la mairie, obligée par un contrat de legs signé avec les parents du Poilu en échange de cette cérémonie.

Tous les pacifistes sont invités à se réunir le 14 juillet, à 9 h.30, à l’entrée du cimetière d’Ambérieu en Bugey, rue du repos, pour la cérémonie organisée par la municipalité qui dépose une gerbe sur la stèle d’Henri Eugène JACQUINOD

Sur le monument, on peut lire l’inscription qu’a fait graver le père de ce jeune soldat décédé un 14 juillet à 19 ans pendant la première guerre mondiale :
« victime du capitalisme, du cléricalisme, du militarisme  ».
Géo HUGONNET, président de l’ALAMRV, fera un discours.

P.-S.

ALAMRV : Association Laïque des Amis du Monument Républicain de Villebois et des monuments pacifistes et anticléricaux de l’Ain

mardi 14 juillet 2015

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

>8 Mai 1945 : Massacre de Sétif !

Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois. Cet évènement tragique nous touche particulièrement à Lyon, car il y a un grand nombre de personnes originaires de Sétif parmi les...

>Jaroslav Hašek ou la satire libertaire

Humoriste animant les cabarets de Prague au début du XXe siècle, le libertaire Jaroslav Hašek, né le 30 avril 1883, est une figure majeure de la littérature tchèque. Comme son personnage du brave soldat Chvéïk, il a été confronté à la bêtise de l’armée et de la guerre. Souvent interdits, brû­lés par les...

› Tous les articles "Guerres - Armements"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante

Retour de l’ordre bourgeois dans le sang, la Semaine sanglante reste l’un des évènements les plus sombres du mouvement révolutionnaire français. Pas moins de 30.000 communard.es seront tué.es dans les combats et 46.835 seront fait prisonnier.es. En une semaine Adolphe Thiers et ces sabre-peuple...

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Mémoire"