1er Mai : Cortège étudiant-es et travailleurs-ses en lutte

730 visites

Travailleurs-euses de la culture, étudiant-es en lutte, nous appelons à manifester ensemble et à rejoindre le cortège « Etudiant-es et travailleurs-euses en lutte » à l’occasion du 1er mai !
RDV 10h30 Jean Macé – devant la Caisse d’Épargne

💥💥1er Mai : Faisons de cette date une première étape dans la convergence de nos colères !💥💥

⚠️La crise sanitaire n’a fait que mettre en lumière la barbarie de ce système capitaliste. Un système qui met nos vies après les profits d’une minorité.

➡Alors que la France est la 5e puissance économique mondiale, nous dépassons les 100.000 mort-es à cause de la gestion catastrophique de ce gouvernement dont la priorité n’est rien autre que de veiller au portefeuille d’une minorité d’exploiteurs et de profiteurs.

❌Des miettes pour les hôpitaux et soignant-es qui subissent tragiquement les conséquences de 20 ans de politiques austéritaires qui ont entrainé une baisse des moyens et la fermeture de 100.000 lits d’hospitalisation.
❌Des miettes pour l’Éducation Nationale qui a été transformée en garderie du MEDEF avec des conditions sanitaires très insuffisantes mettant en danger enfants, familles et enseignant-es...
❌Des miettes pour les travailleurs-ses sous payé-es et dont la crise n’a fait que mettre en lumière leur rôle essentiel dans la société : femmes de ménage, caissières, soignant-es, éboueurs-ses...
❌Des miettes pour les étudiant-es qui ont été confiné-es faute d’investissement pour ouvrir les universités dans de bonnes conditions sanitaires et pédagogiques, qui ont subi une aggravation de leurs conditions matérielles (pertes d’emploi...) et de leur santé mentale (multiplication des tentatives de suicide...)...

⚠️Mais plus de 500 milliards d’euros pour les patrons et actionnaires qui licencient massivement (plus de 900 plans de licenciement), un gouvernement qui intensifie les mesures de régression sociale afin de faire des économies sur nos droits et conditions de vie : réforme APL, réforme Assurance Chômage...

👊🏿Cela ne peut plus durer, refusons de payer leur crise !
Le gouvernement montre à travers ses réformes répressives (LSG, Séparatisme), qu’il se prépare à mater toute contestation sociale car il sait que la crise ne va que s’aggraver et que notre colère ne va que s’accroitre !

✊🏼Il est nécessaire de préparer la riposte dès maintenant : retrouvons-nous en cortège travailleurs-ses et étudiant-es en lutte ce 1er mai pour montrer que ce n’est que tous et toutes ensemble, en bagarre, qu’on gagnera !

Jean Macé à 10h30 (rdv devant la Caisse d’Epargne)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

>L’hôpital militaire Desgenettes de Bron, bientôt réservé aux militaires

En pleine pandémie du COVID, la casse du service publique de santé continue. L’hôpital militaire Desgenettes acceuille depuis maintenant des décennies les populations civiles, offrant souvent une alternative de proximité, et de réactivité aux populations de Bron et de l’est lyonnais face à des hôpitaux...

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Les AESH du secteur de Rillieux-la-Pape à bout de souffle ! Comme de partout…

Les « Pole Inclusif d’Accompagnement Localisé » mettent à genoux tout le système de l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Tous les jours, des collègues AESH démissionnent de leur poste. D’autres continuent de faire leur travail, mais à bout de souffle, malmenées, déconsidérées, épuisées et...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"