A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa

1099 visites
No Tav

En Italie, comme partout dans le monde, la fin du confinement a entériné la reprise des Grands Travaux Inutiles, en vue de la relance économique d’un système dont l’absurdité se manifeste chaque jour un peu plus. Le 13 juin, face à la reprise des travaux de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin, les No-TAV se sont remobilisés dans le Val Susa, occupant un nouveau Presidio. Depuis ce présidio du Val Clarea, les No-TAV entendent bien continuer de bloquer l’avancement des travaux, proposant un été de mobilisations, rencontres et actions contre le TAV et son monde.

Le TAV est un projet de Train à Grande Vitesse reliant la France à l’Italie par le Val de Susa. Ce projet, jugé polluant, énergivore, et dévastateur pour le territoire, suscite une mobilisation active des habitant.es du Val de Susa. Grace à cette mobilisation, les travaux du TAV sont ralentis, sabotés et arrêtés depuis plus de 15 ans.

Une reprise de la lutte immédiate face à la reprise d’un chantier scandaleux

Dès la fin du confinement, la société en charge des travaux du Lyon-Turin (TELT & soci) a repris le chantier. Paniqués par le rejet par la Cour des comptes européenne du doublement de Turin-Lyon, ils ont tenté maladroitement de reprendre le travail en toute hâte. Des bulldozers ont commencé à essayer de percer les berges du torrent Clarea pour y poser une passerelle et y mettre des barbelés pour défendre le chantier. Pour permettre la reprise du chantier, les autorités italiennes ont mobilisé des centaines de policiers et de carabinier. Un chantier défendu à un prix exorbitant, à un moment où les autorités feraient pourtant mieux d’investir le capital dans d’autres priorités (des lits d’hôpitaux et des respirateurs à tout hasard). Sans surprises, l’Etat préfère soutenir et investir dans un projet de ligne à grande vitesse, dont les travaux sur 500 mètres coûtent le même prix que la construction d’un hôpital de 1 200 lits.

Forts de leur expérience de résistance les No-Tav se sont immédiatement mobilisés en constatant la reprise des travaux. Certains petits groupes se sont enchaînés aux portes et d’autres ont grimpé aux arbres en profitant de la connaissance du territoire accumulée au cours de ces années de présence active et de reconnaissance. Pendant ce temps, la police bloquait l’accès du côté de Giaglione aux partisans et aux journalistes, essayant d’isoler les notavs barricadés.

PNG - 600.9 ko

Un été de mobilisation

Malgré une forte réponse répressive du ministère de l’intérieur, qui militarisé la zone en quelques jours, les No-Tav ont mis en place un campement de lutte dans le Val Clarea, afin de servir de lieu de rencontre et de support à la mobilisation qui reprend. Depuis fin juin, de nombreuses rencontres, discussions, manifestations sont proposées dans le cadre de ce camping permanent.

La suite à lire sur : https://mars-infos.org/a-sara-dura-un-ete-de-mobiisation-5205

P.-S.

Plus d’infos sur infoaut.org

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « No Tav » :

>[Val de Suse] Emilio arrêté : appel à la solidarité !

Hier, le 15 septembre les carabinieri de Turin ont arrêté l’un de nos copain. Emilio Scalzo, 66 ans, militant historique du mouvement No Tav, est impliqué depuis le début dans la lutte à la frontière entre la Valsusa et le Briançonnais. Il a toujours été en première ligne pour apporter une solidarité...

>Retour sur la mort des compagnons Sole et Baleno et sur la lutte en Val Susa

Le 28 mars 1998 mourait Edoardo Massari dans la prison des Vallette. Baleno, comme l’appelaient ses amis , était retrouvé pendu au lit de sa cellule. L’anarchiste, le poseur de bombes, le voleur, le « terroriste » s’en est allé, vivant dans le feu d’une existence hors-la-loi. L’Etat pensait alors avoir...

› Tous les articles "No Tav"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>Dérive en Smart-city ou Visite de la ville-machine

Dans le cadre de la sortie de notre brochure de dé-codage de la smart-city lyonnaise, nous proposons un rendez-vous au départ de Perrache pour visiter le quartier emblématique de la ville-machine qu’est la Confluence afin d’y déceler, à partir des dispositifs et appareils que nous y rencontrerons, les...

>Réunion de rentrée de l’association PESE

Le dimanche 3 octobre de 12h à 15h, l’association PESE (Pour l’égalité sociale et l’écologie) vous invite à sa réunion de rentrée. Celle-ci aura lieu sur la place Bellevue dans les pentes de la Croix-Rousse.

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

>[Val de Suse] Emilio arrêté : appel à la solidarité !

Hier, le 15 septembre les carabinieri de Turin ont arrêté l’un de nos copain. Emilio Scalzo, 66 ans, militant historique du mouvement No Tav, est impliqué depuis le début dans la lutte à la frontière entre la Valsusa et le Briançonnais. Il a toujours été en première ligne pour apporter une solidarité...

>[RN88] Nous ne dévierons pas

Après plusieurs temps de mobilisation contre le projet de déviation de la RN 88 entre le Pertuis et Saint-Hostien [1] et alors que se prépare pour le 14 juillet prochain un nouveau rassemblement (avec une marche à pied entre le Pertuis et St Étienne-Lardeyrol), Couac rend compte de ses implications...

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"