Métiers de l’accompagnement : pour nos droits rencontrons nous !

595 visites

Ce jeudi 4 octobre 2018 à partir de 17h30 à la bourse du travail, la CGT éduc’action invite tous les AED (aide éducative à domicile) et AESH (Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap), syndiqués ou non, à se rencontrer pour s’organiser autour de leurs conditions de travail à la bourse du travail.

Dans la santé, dans les services de l’inspection du travail et des impôts mais évidemment aussi dans l’éducation nationale une centaine de millier de postes vont être supprimés. Blanquer annonce 1800 postes en moins dans l’éducation nationale. Les réformes du lycée professionnel conduiront à la suppression de nombreux enseignements de spécialité, aboutissant à 7000 suppressions de postes, cette réforme se fera au détriment des savoirs fondamentaux. C’est pourquoi les personnels se sont mobilisés le 27 septembre.

En tant qu’assistant·e d’éducation et accompagnant·e des élèves en situation de handicap nous sommes en première ligne face au manque de moyens et à la surcharge de travail dans les bahuts. C’est nous qui récupérons les pots cassés et essuyons la fatigue des collègues ainsi que celles des élèves qui doivent évoluer dans des classes surchargées. Alors cette nouvelle annonce du gouvernement nous donne plus que jamais envie de nous organiser et lutter pour améliorer nos conditions de travail.
Malgré notre situation précaire (CDD annuel qui ne peut être renouvelé au bout de six ans) nous ne touchons ni prime de précarité ni prime REP lorsque nous bossons dans les établissements relevant de l’éducation prioritaire.

En 2003 un poste de surveillant payé 32h ne travaillait que 28 heures par semaine contre 40 aujourd’hui.
C’est pourquoi nous revendiquons :
- La réduction des horaires de travail à 28h hebdomadaire pour les temps plein (à paie égale) sur 36 semaines, dans le but de préparer notre avenir à l’issue des six ans de contrats
- Une véritable formation
- Une augmentation du traitement : 1800€ net

Au-delà de ces revendications, il nous faut lutter contre une casse générale des conditions de travail mises à mal par les attaques précédentes (ANI, loi travail, ordonnances Macron, etc.

AED AESH : pour s’informer, connaître nos droits et les faire respecter, construire un collectif capable de nous défendre, nous vous proposons de nous rencontrer JEUDI 4 OCTOBRE à partir de 17h30 à la bourse du travail (1er étage salle B) Métro Place Guichard

jeudi 4 octobre 2018

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

> Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , "le pays des hommes intégres", à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire...

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"
}