Action « patates » des Faucheurs Volontaires dans les monts du Lyonnais

803 visites
OGM

En marge de leur université d’été qui s’était déroulée la veille dans un pré voisin, à huis clos et en plein air, un groupe de Faucheurs Volontaires a encore troublé la paix dominicale qui règne d’ordinaire dans notre belle campagne des contreforts des mont du Lyonnais en
ce dimanche 10 septembre 2006.

JPEG - 58.9 ko

Le commando a agi en plein jour, dès le matin et à visage découvert, comme il est de coutume avec les Faucheurs volontaires. Certains étaient même venus accompagnés de leurs enfants en bas âge, sans autre protection que des lunettes de soleil et des bobs.

Cette phalange hétéroclite a sévi pendant près de deux heures sur une parcelle de
culture en plein champ, sans être inquiétée par les forces de l’ordre notoirement absentes et totalement bernées par l’effet de surprise, tactique fort prisée des anti-OGM.
Nul hélicoptère n’a donc troublé le ciel de St Maurice sur Dargoire où les forces de l’ordre ont brillé par leur absence. Les colonnes des gardes mobiles en faction perpétuelle dans les faubourgs de la capitale des Gaules ne sont pas intervenues, pas plus que la gendarmerie locale ne s’est manifestée .

C’est dans cette atmosphère surréaliste que le champ a été totalement vidé de son contenu, les faucheurs ayant ratissé chaque centimètre carré de la parcelle ! Leur forfait accompli, ils ont regagné leurs véhicules et sont rentrés paisiblement dans leurs pénates.
Leur porte-parole, qui tient à garder l’anonymat, nous a cependant susurré cette phrase sibylline : « fait chaud, pour la saison ! »

Ils ont néanmoins fait une halte, avant de se disperser dans le calme : un contrôle citoyen impromptu et gastronomique dans la ferme de Marc (vaches laitière tout en biologique depuis des lustres), malheureux paysan victime consentante de cette terrible journée, où s’est déroulée cette dramatique opération coup de main. Ils ont pu constater, en goûtant et re-goûtant le pain, le vin, le lard, le saucisson, la cervelle de canut (recette vernaculaire de fromage blanc aux herbes consommée par les autochtones lyonnais )... que la souveraineté alimentaire n’était pas un concept vide de sens mais bien une pratique encore largement partagée par le quidam dans notre belle patrie gastronomique.

Leur butin, plus de 500 000 grammes de pommes de terre biologiques cultivées pour le compte des Resto du Coeur, a été mis en lieu sûr. En laissant planer le doute sur le renouvellement possible de telles actions dans la Région Rhône-Alpes, le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire continue de réaffirmer son refus des OGM dans les champs et dans les assiettes de tous comme dans celles des plus démunis de nos
concitoyens.

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire
Faucheurs69.42(arobase)no-log.org

P.-S.

Encore, oui hélas, ces objecteurs de conscience avaient déjà tenté de
rompre l’omerta le 16 août 2006, en se rendant devant le siège de Monsanto-France à Bron (69) pour y pratiquer un traitement insecticide curatif à base de purin pur d’orties bio.

Voir aussi :
- La confédération paysanne appelle à une mobilisation contre Monsanto à Bron ;
- les films : latelevisionpaysanne et
La génétique du fascisme volume 1.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « OGM » :

› Tous les articles "OGM"