Congé pour garde d’enfant – dispositif pour le COVID 2019 (salariés du privé)

19342 visites
Covid-19

La fermeture de tous les établissements, de la crèche aux universités, a été décidée à partir de lundi 17 mars 2020.
Si vous êtes parent d’un enfant de moins de 16 ans (ou 18 ans si handicap) et que vous ne pouvez pas travailler en raison de sa présence à la maison, un congé spécial prévu par l’assurance maladie a été mis en place. Si vous avez la possibilité de continuer en télétravail, cette procédure ne s’applique pas.

COMMENT FAIRE :

C’est à l’employeur de déclarer votre arrêt de travail sur le site internet dédié https://declare.ameli.fr/.

IL NE PEUT PAS REFUSER CET ARRÊT SI VOUS REMPLISSEZ LES CONDITIONS.

Vous devez seulement remplir le formulaire ci joint qui comprend :

  • votre nom
  • le nom et l’age de votre enfant
  • l’établissement dans lequel il est gardé ou étudie
  • la durée de l’arret (pour l’instant, 14 jours ont été décidés)
  • Une déclaration sur l’honneur que vous êtes le seul membre du foyer à bénéficier de ce congé (cet arrêt peut être fractionné entre les 2 parents, mais ne peut pas être pris par chacun en même temps)

ATTENTION, L’EMPLOYEUR NE DOIT PAS EXIGER UN AVIS D’ARRÊT PAR LEDECIN (il ne s’agit pas d’un arrêt de travail pour maladie)

QUELLE INDEMNISATION  :

Contrairement aux arrêts de travail classiques, il n’y a PAS DELAIS DE CARENCE.

Pour l’instant, il n’y a pas eu de directives certaines sur l’indemnisation ;

En temps normal, les indemnités journalières sont équivalentes à 50% du salaire brut et les salariés peuvent bénéficier d’un complément versé par l’employeur à partir de 1 an d’ancienneté.

Mais le gouvernement a annoncé une prise en charge « exceptionnelle » à hauteur de 90 %. Aucune précision officielle n’a encore été formulée

Les informations évoluent très vite : il convient de les vérifier au jour le jour.

PNG - 203.3 ko
Droit du travail et coronavirus, s’informer pour mieux resister

Malgré l’épidémie, votre patron vous force à venir travailler sans aucune protection ? Votre patron vous force à prendre des congés payés en vous expliquant qu’il ne comprend pas comment marche le chômage technique ? Vous êtes étranger et vous vous posez des questions sur votre titre de séjour ? Le syndicat (...)

21 mars 2020

La suite à lire sur : http://www.cnt-so.org/CONGE-POUR-GARDE-D-ENFANT

Groupes associés à l'article

CNT Solidarité Ouvrière 69

  • Tel : 07 86 94 69 21 - 04 26 00 16 31
  • 8, rue Paul Lafargue – 69100 VILLEURBANNE
  • ud69@cnt-so.org
  • Autres infos : www.cnt-so.org Twitter : CNT-SO 69 facebook ; CNT-Solidarité Ouvrière 69

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT Solidarité Ouvrière 69 » :

>Lancement du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT-SO)

La CNT-Solidarité Ouvrière est heureuse d’annoncer la création du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT- SO) ce syndicat a pour but de rassembler l’ensemble des travailleuse et travailleurs soumis au statut d’artiste auteur pour défendre leurs droits et en gagner de nouveaux....

› Tous les articles "CNT Solidarité Ouvrière 69"

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

>Cordistes - Rencontre et discussion : La parole des cordistes aura-t-elle sa place au championnat organisé par les patrons ?

𝗥𝗲𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗼𝗻𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗷𝗲𝘂𝗱𝗶 𝟭𝟵 𝗺𝗮𝗶 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗙𝗿𝗶𝗰𝗵𝗲 𝗟𝗮𝗺𝗮𝗿𝘁𝗶𝗻𝗲 (𝗟𝘆𝗼𝗻) à partir de 19h. L’association Cordistes en colère, cordistes solidaires vous propose de venir découvrir les réalités ouvrières de ce métier. Mais aussi et surtout, de venir débattre et réfléchir ensemble autour des luttes et des tentatives amorcées pour se défendre...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"