Collectif des Résistances de Lyon

3653 visites

Les Résistances c’est un collectif militant informel, sans chef ni hiérarchie, sans statut officiel, c’est un groupe affinitaire où toutes les bonnes volontés peuvent converger. Tout individu est libre de venir et de partager son point de vue sans adhérer à une doctrine quelconque.

Le collectif s’est auto-dissous à l’automne 2007.
La mailing-liste est toujours active.

GIF - 30.5 ko

Notre ville est traditionnellement considérée comme résistante et elle dispose d’un réseau militant dense et complexe. Nous souhaitons réunir le plus grand nombre possible de personnes issues de ce réseau, dans une perspective commune marquée par l’ouverture d’esprit, pour sensibiliser toutes celles et ceux qui sont encore peu ou pas impliqué-e-s dans les luttes.

Initialement, le collectif s’est rassemblé en 2004 en vue de créer un festival des résistances et des alternatives à Lyon. Il a eu lieu du 15 mars au 15 avril et a réuni un groupe d’individu-es et d’associations lyonnaises autour de huit grands thèmes :

-  résistance à la répression et aux violences policières,
-  résistance à la guerre et contre l’oppression des peuples,
-  résistance à l’aliénation (notamment par les médias),
-  résistance à la destruction de la planète,
-  résistance au stress et au repli sur soi,
-  résistance au patronat et au capitalisme,
-  résistance aux frontières.

GIF - 8.3 ko

Le programme regroupait des évènements variés, comme par exemple : une déambulation en fanfare dans les rues de la cité en semant des plantes au fil du parcours, des projections de reportages engagés et des rencontres avec les réalisateurs, un débat entre des intervenants pour et contre le nucléaire, de l’information et des manifestations contre les conflits qui déchirent notre planète... mais aussi des concerts et repas à prix libre et une soirée scène ouverte, parce que lutter contre les dérives de notre société moderne c’est aussi entretenir le climat de bonne humeur qui est essentiel pour vivre ensemble.

JPEG - 3.4 ko

Par le biais de ces nombreuses approches nous avons essayé d’ouvrir notre regard sur les multiples moyens dont nous disposons pour résister.

A la suite du festival, le collectif a décidé de pérenniser son action en créant un bureau d’archives et un atelier d’art militant pour se réunir ou réaliser des stickers, des banderoles, des affiches, des spectacles sonores et visuels, des sculptures, des costumes, des chars, etc.

En 2005, un second festival s’est tenu entre le 9 avril et le 18 mai, autour de 3 semaines thématiques :
- résistances à BioPognon et aux nécrotechnologies (avec une guerrilla jardinière le 10 avril...) ;
- résistances aux frontières (et la manifestive du 30 avril) ;
- résistances au G8 (avant le sommet de Gleneagles).

JPEG - 8.6 ko

En 2006, un troisième festival a eu lieu sur quatre week-ends de mars, nouveau cru de manifestives, d’actions, de débats, de projections, d’ateliers insolites, et de surprises :
- féminismes, genres et sexualités
- liberté et contrôle social
- quelles armes pour désarmer ?
- relocaliser les activités : une nécessité, mais comment ?
- écologie ! nanotechnologie ?

En 2007 la motivation est toujours là et le festival aura lieu du 9 au 14 mars 2007 pour s’opposer à Biovision à Lyon.

Contacter le collectif. Et bien sûr à suivre sur Rebellyon !

Chacun-e peut être un des flocons qui nous aidera à faire boule de neige.
Pour contacter le collectif des Résistances de Lyon :

resistancesdelyon(a)no-log.org

P.-S.

Pour recevoir des infos de le part du Collectif des Résistances, c’est ici qu’il faut le dire :
info.resistances.lyon(a)boum.org

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>La guerre se fabrique près de chez nous

L’Observatoire des armements publie un nouveau rapport sur l’impact des entreprises d’armement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur les conflits. Il documente notamment 11 sociétés qui alimentent les guerres et répressions actuelles : Palestine, Yémen, Égypte, République démocratique du Congo... À...

>La guerre se fabrique aussi à côté de chez vous

Débat sur l’industrie de l’armement en région Rhône-Alpes-Auvergne, avec l’Observatoire des armements, Samedi 7 Mai à l’Atelier des Canulars, et appel aux groupes, individus et collectifs à lutter contre les industries de l’armement et de la...

>On ne dissout pas la révolte qui gronde

Dans cette nuit du 29 au 30 Avril 2022, le consulat général de France à Zurich a reçu de la visite. Les façades et la voiture postée on été endommagées. Ceci est une action de solidarité avec le Collectif Palestine Vaincra et le Groupe Antifasciste Lyon et Environs, tous deux touchés par une décision de...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Festival Étincelles dans le cambouis 20-21 Mai à Grrrnd Zéro

Festival de partage de savoirs-faire autour de la méca auto, méca vélo, radio, métal et soudure. Ateliers les vendredi et samedi toute la journée, en mixité choisie sans mec cis Soirée le samedi soir, en soutien aux victimes d’agressions sexuelles en soirée et en soutien à la création d’un lieu...

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"