Communiqué de SUD Solidaires contre la répression

1123 visites
1 complément

Ce syndicat partage la colère actuelle, et désire construire une riposte unitaire.

L’Union Syndicale Solidaires Rhône comprend et partage la colère des salarié-e-s, privé-e-s d’emploi et étudiant-e-s qui s’opposent, d’emblée, au nouveau chef de l’État. Nous nous inquiétons des dernières annonces de son équipe, concernant, en particulier, le droit de grève et le contrat de travail unique. Nous considérons le vainqueur des urnes comme un homme hostile au droit du travail, aux services publics, à la protection sociale solidaire, aux étrangers. Nous condamnons son attitude lorsqu’il s’affiche luxueusement, dès son élection, avec les milieux d’affaires et les grands patrons.

Si certaines violences sont regrettables, nous condamnons la machine répressive qui s’abat aveuglément sur les manifestant-e-s, en particulier à Lyon. La répression actuelle risque fort de s’étendre très largement. Nous veillerons à ne laisser personne isolé-e face à elle. Nous rappelons ici notre attachement aux valeurs de solidarité et de respect des droits humains.

Une riposte unitaire, à la hauteur des attaques, doit se construire. Solidaires y prendra une part active. Nous prenons contact avec les autres organisations pour échanger sur la situation et envisager des suites unitaires.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 10 mai 2007 à 02:16

    Alors voilà ? L’échéance tant crainte est passé...Comme prévu la gauche institutionnel en ordre dispersé c est présenté a la bataille sans grand espoirs. Au dérive droitière du PS qui a choisi de s’ aventuré sur les terres du nationalisme et du politic show abandonnant toute espoirs de porté un discourt progressiste l’extrême gauche , à répondu par la division ,les batailles d appareilles et autres pratiques hérité du petit père des peuple.
    Bien sur , les média non sûrement pas aidé lors de cette campagne a porté un discourt progressiste face au peuple dit souverain , bien sur l’état de matraquage idéologique qu’a atteint notre société post-industriel est tel que le champ des possibles politique est considérablement réduit.
    Mais l’Homme fait la politique de même que la politique fait l’Homme. Et le recul des force progressistes ne signifie en rien leurs disparition Historique. Ainsi ni le lobby médiatique au service d’un discourt toujours plus musclé , ni l’endoctrinement généralisé n’excuse l’abandon généralisé des valeurs de la gauche qu’a pratiqué le Partie socialiste au cours de cette campagne. Pas plus qu’il n’excuse les discourt de vote utile et autre « tout sauf sarko » propagé par l’ensemble des force de gauche et qui a la longue a fini par représenté leurs uniques discourt/obsession..
    Il serrait d’ailleurs peut être saint (enfin on va dire intelligent ..) que l’ensemble des bureaucrate de gauche et des intellectuels bien pensant s’interroge sur leurs rôle dans les événements des jours qui ont suivit l’élection de M.sarkozy. Leurs discourts irresponsable diabolisant celui qui n est après tout que le pure produit d’un système : celui du RPR des hauts de seines comme tout ces petits copains de l UMP, a conduit une frange de la population dans la rue au soir des élections. Ces gens venu manifesté leur crainte de voir le mini Hitler décrie par l’ensemble de la gauche bien pensante n’ont ressu comme seul réponse de l état la matraque et en guise de soutien de la part de seux qui par leurs discourt irresponsable les ont parfois conduit dans les geôles : une idéologie réactionaire assimilant la contestation a un crime.
    Mais les PS , PCF , unef et autre organisation légitimiste n’ont pas jugé que ces réactions était de leurs ressort et prefaire abandonné les jeunes et les moins jeunes au main des force réactionaire au ordre de sarkozy. Ainsi la gauche une nouvel fois vend son âme au profit d une prétendu légitimité, oubliant que la répréssion est aveugle, oubliant quel touche autant leurs militant que les camarades libertaires ou le mythique « casseur ».La gauche en choisissant la voix de l ordre , oublie que l’antagonisme principal entre elle est la droite est justement ca conception de l ordre et que adopté sur ces question le point de vu de la droite équivaut a abandonné tout ce qui a été le dénominateur commun des forces progressiste depuis toujours.
    Il est temp pour la gauche de prendre ces responsabilité et d accepté que par son discourt manichéen elle a contribué a poussé toute une frange de la population dans la rue , qui ensuite c est retrouvé face au force de l’ordre (les anciens gardien de la paix mouarf) seul subissant la répréssion aveugle d’un dispositif exeptionelement violente. Il est temp pour la gauche de prendre le contre pied des discourt médiatique et de se rappelé que dans un mouvement social nous somme solidaire de tout le monde ... y compris les innocents .....et que sans cette solidarité de lutte , aucune victoire ne serra obtenu contre la droite dé-con-plexé. Il est enfin plus que temp ,en ses periodes de discourt anti-syndical que la gauche se souvienne que ca base militante se trouve justement dans le mouvement social et que ca criminalisation signifie aussi la criminalisation de ces bases...
    Zombifex

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « SUD / Solidaires Rhône » :

› Tous les articles "SUD / Solidaires Rhône"