Site collaboratif d’infos alternatives

Convocation de police sur le lieu de travail d’un camarade et interdiction de manifester

2088 visites
1 complément

Un camarade du Groupe Antifasciste Lyon et Environ subit actuellement un harcèlement policier !
La police est venue le chercher sur son lieu de travail pour l’interdire de se rendre à notre contre-rassemblement.

La mise en place permanente de l’État d’urgence et de ses abus fait déjà des ravages.
Si nous ne nous faisions aucune illusion sur la neutralité de la justice et de ceux qu’elle protège ; il est désormais officiel que la police et les autorités n’ont même plus besoin d’elle pour agir.

Ce matin des policiers sont venus sur le lieu de travail d’un de nos camarades sommer sa hiérarchie de l’envoyer au commissariat sans délais.

Sur place, notre camarade s’est vu interdire sa présence lors de notre contre-rassemblement organisé ce samedi 7 Octobre sans aucune décision de justice.

Les autorités et les services de police peuvent désormais venir vous chercher sur votre lieu de travail avec toutes les conséquences que cela comporte en terme d’image, de sanction, de présomption, librement sans aucune autorisation particulière.

La police peut vous interdire de joindre un rassemblement contre des militants néo-nazis.
Être militant-e-s de gauche, engagé-e-s contre l’extrême-droite, constitue un prétexte au harcèlement policier.

La liberté se meure en silence, l’arbitraire devient total et nous, militant-e-s engagé-e-s sommes à la merci de l’État et des autorités locales.
Ces dispositions de l’État d’urgence sont appliquées avec zèle par le pouvoir en place, nous n’imaginons même pas ce qu’il en sera avec un parti comme le FN au pouvoir.

Notre liberté se meurt dans un silence assourdissant.

Il faut être sacrément ignorant du passé et égoïste pour ne pas se sentir touché par la manière dont se comporte le pouvoir et dont nos libertés s’amenuisent.

Ce qui se passe pour notre camarade est gravissime. Il est victime d’un harcèlement totale de la part des autorités, de la police et nous craignons pour la suite des événements.

Nous ne cesserons jamais de lutter, de militer pour un monde meilleur, même face aux pires intimidations.
Nous ne plierons jamais, face à personne.
Que les services de police l’entendent, notre haine de l’injustice est viscérale, notre engagement révolutionnaire est total, vous ne nous arrêterez jamais.

Nous vous invitons ce samedi à 14h00 place Bellecour, à l’entrée de la rue Victor Hugo pour réaffirmer que non, des néo-nazis ne doivent pas prendre la rue !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 octobre à 17:33, par caissedeso

    Si d’autres gens reçoivent des interdictions de manifester, il faut savoir qu’il est possible de les contester en justice au tribunal administratif (et de gagner !).

    Si vous aussi vous recevez une de ces interdictions, vous pouvez contacter la caisse de solidarité (06.43.08.50.32 - caissedesolidarite@riseup.net) pour qu’on voit avec un avocat.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs » :

>Appel à soutien au procès en appel d’un militant antifasciste

Le 2 juin 2017, un rassemblement antifasciste était appelé place des Jacobins à Lyon, par le groupe antifasciste de Lyon et relayé par le milieu militant de Lyon, des environs et de France, pour dénoncer l’instrumentalisation de la misère par les fascistes du GUD. Un camarade antifa a alors et arrêté...

GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs" ">> Tous les articles "GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les Lois Scélérates de 1893-1894

Ce texte de Francis de Pressensé est issus d’une brochure publié au Éditions de la Revue blanche en 1899. Cette brochure se compose de trois texte. Le premier, reproduit ici dans sont intégralité ’Notre Loi des Suspects’. Le second ’Comment ont été faites les Lois Scélérates’ d’un auteur inconnu et le...

> Tous les articles "Répression - prisons"
}