Fin de la grève à l’Échappée

1114 visites

Mardi 25 septembre en fin d’après-midi la reprise du travail a été décidée. Des avancées bien réelles ont été obtenues. Mais surtout ce que tout le monde a gagné c’est par la solidarité dans la lutte, y compris avec le personnel de service qui, lui n’a rien obtenu, d’avoir dit non à n’être que des exécutants robotisés auprès des handicapés mentaux. Et il sera plus facile d’y veiller désormais.

Voir :
- Grève à l’Échappée à Condrieu depuis le 10 septembre.
- Après deux semaines de grève à l’Échappée, la Sauvegarde va-t-elle enfin se débloquer ?

Mardi 25 Septembre 2007 : 16ème et dernier jour de grève à l’Échappée

Eh bien oui ! Nous avons signé un protocole de sortie de conflit en fin d’après-midi.

Deux personnes ne l’ont pas signé : elles ont préféré inscrire sous leur nom leur insatisfaction face au mépris de la Sauvegarde qui n’a fait aucun geste en direction du personnel de service : ces personnes remplissent des tâches beaucoup plus vastes que celles exigées par la convention, mais c’est au nom de cette convention qu’on leur refuse les 6 jours de congés trimestriels.

Quant aux délégués qui ont signé, ils ont inscrit devant leur signature les réserves qu’ils tenaient à mettre sur la rédaction du protocole.

Auparavant, les grévistes se sont réunis pour voter la fin de la grève. La réunion a été riche. Des déceptions fortes se sont exprimées avec émotion, en particulier par le personnel de service très déçu de sa solidarité non récompensée.

Dans une quinzaine de jours, nous ferons une réunion de bilan sur le déroulement de cette grève. Nous chercherons nos points forts, nos erreurs aux uns et aux autres, mais également les suites éventuelles à donner. Il n’y a pas que le temps de la grève pour agir.

Mais nous connaissons déjà dans quelle direction va s’orienter notre action. Nous ne manquerons pas la prochaine occasion de faire aboutir les 6 congés trimestriels pour toute personne participant à la fonction éducative.

Nous avons aussi pris conscience de notre force pour dénoncer toute dégradation de la qualité de vie des résidents et de nos conditions de travail.

La restructuration que l’on voulait nous imposer a d’ores et déjà du plomb dans l’aile. Tant qu’elle sera porteuse de déqualification, de confinement des résidents, et de refus de concertation avec nous, acteurs de terrain, nous serons là pour la dénoncer.

Pour l’heure, nous avons gagné : au-delà des 5 postes créés et des 48 séjours de week-end offerts gracieusement par le Conseil général aux résidents, au-delà des 2 heures supplémentaires comptées aux éducateurs qui feront encore des nuits, au-delà du rythme rétabli d’1 week-end de travail sur 3, au-delà des horaires de nouveau concertés, nous avons surtout gagné le plaisir de dire STOP. Nous, salariés, existons. Nous ne deviendrons jamais les exécutants robotisés de projets politiques ou administratifs sans âme. Avoir éprouvé une fois un sentiment de force collective, cela ne s’oublie plus.

Cependant,

- continuons à défendre le délégué syndical CGT de la Sauvegarde de l’Ain qui est menacé de licenciement ;

- à la Maison d’Accueil d’Écully (dispositif Marsh) [1], gérée par la Sauvegarde du Rhône, située 25 chemin de Villeneuve à Écully, le personnel débute un mouvement de grève illimitée à partir de lundi 1er octobre. Les salariés sont fermement décidés à s’opposer à la suppression de postes prévus dans le cadre d’une…. restructuration, bien sûr.

Notes

[1Accueil d’urgence d’adolescents en rupture familiale.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"