La grève pour le RASED à l’école Joannès Masset de ce vendredi 14 octobre

325 visites
Grève | Système Scolaire

C’est avec incompréhension et inquiétude que nous constatons en cette rentrée 2022 que l’équipe du Réseau d’Aides Spécialisées Aux Elèves en Difficulté (RASED) de notre école, Joannès MASSET, est quasiment inexistante et se limite à un demi-poste contre trois normalement. C’est pourquoi nous nous sommes mis en grève ce vendredi 14 octobre.

Nous avons fait notre rentrée sans maître E (chargé de l’aide pédagogique) ni maître G (chargé de l’aide rééducative), ce poste ayant même disparu de l’organigramme de circonscription ! Impensable, à Joannès Masset, au vu des difficultés importantes relevées par les enseignants dès le début d’année.
Plus de 50 élèves en difficulté ne pourront être aidés cette année, du fait de ces absences !

Des enseignants.es se sont donc mis en grève ce vendredi 14 octobre, avec l’appui des parents d’élèves, comme dans les autres écoles concernées dans le quartier (Jean Zay, Chevalier Bayard, Audrey Hepburn) et avec la communauté éducative du collège de secteur (Jean de Vérazanne), qui a organisé une action « collège désert » à partir de 7h30 le matin.
Nous avons également été présents à l’audience, prévue à l’inspection académique à 9H30, ainsi qu’au rassemblement prévu jusqu’à 11h30 devant ses locaux.

Nos 308 élèves et enfants doivent se contenter d’une psychologue scolaire à mi-temps, contractuelle et dont le contrat de travail a été renouvelé in extremis après la rentrée. Contrat qui avait été augmenté de 25% l’année dernière grâce à une forte mobilisation des enseignants du secteur.

L’école Joannès Masset est située en Réseau d’Education Prioritaire (REP) et accueille de nombreux enfants en difficultés scolaires et de comportement, qui se sont amplifiées avec la COVID.

Les enseignants du secteur n’ont cessé d’alerter leur hiérarchie depuis la rentrée 2021 sur la situation déjà très difficile du RASED de Vaise. En effet, ce dernier n’a pas été réévalué malgré l’ouverture de deux nouvelles écoles sur le secteur. Cela fait donc plusieurs années que le nombre de demandes de prise en charge par le RASED dépasse largement le nombre d’enseignants spécialisés sur Vaise. L’année dernière UN SEUL ELEVE a pu être prise en charge sur 17 demandes formulées en aide « G » dans notre école.
Nos revendications sont simples :

  • pérenniser le deuxième poste à temps partiel de psychologue scolaire.
  • recruter immédiatement un(e) enseignant(e) spécialisé(e) en aide relationnelle (maître G)
  • remplacer immédiatement l’enseignante spécialisée en aide pédagogique (maitresse E)

Nous insistons sur le fait que ces postes doivent être créés et non redistribués. Nous refusons qu’ils soient pris sur d’autres RASED pour pourvoir le nôtre. Chaque école a le droit de bénéficier d’un nombre suffisant de personnels pour aider les élèves.

Les personnels mobilisés

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Grève » :

>La grève pour le RASED à l’école Joannès Masset de ce vendredi 14 octobre

C’est avec incompréhension et inquiétude que nous constatons en cette rentrée 2022 que l’équipe du Réseau d’Aides Spécialisées Aux Elèves en Difficulté (RASED) de notre école, Joannès MASSET, est quasiment inexistante et se limite à un demi-poste contre trois normalement. C’est pourquoi nous nous sommes mis...

>Solutec : un licenciement abusif avec la complicité du CSE

A Solutec, SSII de 1400 employé·es, l’un de nos camarades est menacé de licenciement dans l’exercice de son mandat de délégué syndical et d’élu CSE. Il lui est reproché d’avoir été « désobligeant » vis-à-vis de la représentante de l’employeur alors qu’il effectuait une visite pour établir un plan de prévention...

› Tous les articles "Grève"

Derniers articles de la thématique « Système Scolaire » :

› Tous les articles "Système Scolaire"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Saccage de l’assurance chômage - Acte 3

Non à la réforme de l’assurance chômage ! Avec les camarades de la Brigade, on a écrit un communiqué à propos du nouveau volet de la réforme du chômage dont le gouvernement vient d’annoncer les détails. On s’est dit qu’il était important de réagir là-dessus, surtout vu le relatif silence médiatique à ce...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"