Site collaboratif d’infos alternatives

Le quartier de la Part-Dieu vire au cauchemar sécuritaire

2849 visites
3 compléments

Mutualisation des images de vidéo-surveillance entre public-privé, augmentation monstrueuse du nombre des caméras, la Part-Dieu vire au cauchemar sécuritaire.

Si vous souhaitez prendre le train, le bus, circuler en ville en voiture ou à pied, faire quelques achats ou aller à la bibliothèque mais que dans le même temps vous êtes soucieux de votre vie privée, évitez à tout prix la Part-Dieu.

En effet, on vient d’apprendre que l’Etat, les collectivités locales et des partenaires privés viennent de se mettre d’accord pour mettre en commun dans cette zone leurs « informations de sécurité » et notamment des données relatives à la vidéosurveillance.

Afin que le petit commerce et les voyages se déroulent en toute sérénité et que surtout rien ne se passe, on apprend dans Lyon Mag que « Etat, Grand Lyon, Ville de Lyon, Unibail-Rodamco qui gère les deux centres commerciaux, SNCF, Keolis, LPA, CFTA qui exploite le Rhônexpress et Colliers UFG PM qui possède le »Crayon« ) » vont donc collaborer au super fliquage du quartier de 0,5 km2. Quand il s’agit de fliquer la population, public et privé s’entendent comme larrons en foire.

En général quand on nous dit « mutualliser les moyens » ça sous-entend réduction des « coûts » et des effectifs. Ca ne fonctionne pas pour ce qui concerne notre fliquage. Lyon Plus du 20 décembre nous annonce ainsi que "le poste de commandement du centre commercial de la Part-Dieu va être équipé en janvier de près de 400 caméras ultra-performantes au lieu de 53 actuellement. Et d’ici deux ans, l’ensemble de ce secteur comprenant la gare, le centre commercial, les
tours et le pôle multimodal sera couvert par 800 caméras soit 320 de
plus qu’aujourd’hui." 1200 caméras au total donc. Parce que l’industrie de la vidéo-surveillance, qui se porte si bien à Lyon, et dont le principal lobby est d’ailleurs basé dans notre bonne ville, faut bien lui offrir de juteux débouchés commerciaux.

Au choix donc, éviter la Part-Dieu, ou la cramer au plus vite. De toutes façons, si vous comptiez faire vos achats de Noël là-bas c’est mort pour ce week-end, les salarié-e-s du centre commercial sont appelé-e-s à la grève (et pourraient d’ailleurs au passage réclamer une prime pour le fait de devoir se faire mater à longueur de journée en bossant, en pause ou en se rendant sur leur lieu de travail). En attendant, pour le Progrès (article sur abonnement), pour Lyon Mag ou encore Lyon Plus qui se sont fait l’écho de ces annonces terrifiantes, il ne s’agit toujours que d’« améliorer la sécurité des voyageurs, usagers et consommateurs ». Dormez, braves gens.

JPEG - 199.8 ko

PS : toute information complémentaire au sujet de ce nouveau plan de caméras et cette collaboration public/privé est bienvenue. Un projet de cartographie de la vidéo-surveillance lyonnaise, initié par Rebellyon, a d’ailleurs anticipé cette question de la collaboration public/privé et est en cours de réalisation. Si vous souhaitez participer à l’avancement de ce projet, pas encore public, vous pouvez écrire à contact arobase rebellyon.info.

P.-S.

Photos prises dans le quartier de la Part-Dieu de ║Dd║
et de [Nicolu] (toutes les deux en Creative Commons CC-BY-NC).

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 11 mai 2012 à 09:50, par gloup

    Tiens, tiens, l’avenir radieux et discret de la vidéosurveillance à la Part-Dieu :

    « Ainsi, Dallmeier équipe actuellement le centre commercial de Lyon-Pardieu d’une caméra qui permet de reconnaître un visage à plus de 200 mètres. »

    Source : http://www.info.expoprotection.com/site/FR/Securite_et_reseaux__En_matiere_de_securite_physique_aussi_l_IP_devient_la_norme,C1294,I1308,Zoom-6401de976abc40653ba4fc344518c800,FromPage-S.htm?KM_Session=58af76910ceeb631289c9c762a1d2fd5

  • Le 6 janvier 2012 à 13:59, par Pierre

    Un projet identique mais à beaucoup plus grande échelle vient d’être lancé à l’échelle de Paris. Faut-il ne plus mettre les pieds dans la capitale ? Par ailleurs, le flicage des rues de Perrache jusqu’au plateau de la Croix-rousse est depuis longtemps assuré et la société de surveillance qui en a la charge se vante de pouvoir suivre, non-stop, un individu qui marcherait de la gare jusqu’au plateau… Les bus de Lyon sont également équipés de plusieurs caméras qui nous filment à chacun de nos trajets… La prochaine étape (pour une part déjà à l’œuvre puisque, pour dénoncer des problèmes de voirie, c’est à cela que l’on invite la population de Lyon) : photographier avec son téléphone portable tout incident et aussitôt le transmettre à un service spécial. Autrement dit, dès lors qu’ils s’apercevront de l’inefficacité des codes digitaux des portes d’entrée, des grilles autour des espaces privés, des radars, des caméras… l’étape ultime du flicage consistera à mettre un flic derrière chacun de nous, c’est dire à tous nous transformer en flic.

  • Le 24 décembre 2011 à 08:49, par jo

    Part-Dieu : des employés dans un « blockhaus » commercial (via Rue89) : http://www.rue89lyon.fr/2011/12/22/part-dieu-employes-dans-blockhaus-commercial/

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

}