Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux

5941 visites
1 complément

La police nationale n’a pas le monopole de l’agressivité, de la violence, des contrôles au faciès ou des gardes-à-vue gratuites... Les municipaux savent aussi très bien mobiliser tout le répertoire d’action du harcèlement policier. C’est ce qu’ont montré ceux de Lyon lundi en fin d’après-midi, devant un public nombreux.

La police nationale n’a pas le monopole de l’agressivité, de la violence, des contrôles au faciès ou des gardes-à-vue gratuites... Les municipaux savent aussi très bien mobiliser tout le répertoire d’action du harcèlement policier. C’est ce qu’ont montré ceux de Lyon lundi en fin d’après-midi, devant un public nombreux.

Leur victime ? Un facteur qui s’était simplement garé, comme le font souvent ses collègues, sur le terre-plein en face de la poste des Terreaux. Son seul tord spécifique ? Probablement d’avoir la peau noire ...

Une agression que des témoins ont pu filmer, provoquant même l’intervention de Michel Noir, l’ancien de maire de Lyon et l’arrêt du président de la métropole, David Kimelfeld, qui, lui, n’est pas intervenu.

On ne sait pas pour l’instant combien de temps il a pu passer en garde à vue, ni s’il sera poursuivi. Le site Salade Lyonnaise qui raconte l’affaire ne le mentionne pas.

Scène hallucinante hier en début de soirée aux abords de la place des Terreaux, en plein coeur de Lyon. Un internaute a filmé l’altercation puis l’interpellation musclée par plusieurs policiers municipaux d’un postier visiblement en pleine tournée.

Stationné sur un terre-plein central de la rue Edouard Herriot (Lyon 1er) au pied de l’Hôtel de ville de Lyon, le postier qui résistait a été plaqué contre son fourgon puis menotté.

Selon la vidéo, au moins une dizaine de policiers municipaux étaient présents sur place pour venir à bout de l’individu.

A propos de la police municipale, on pourra relire cette enquête publiée sur IAATA.info : « Police municipale : force ou farce ? »

Alors que la police municipale (PM) n’a cessé de gonfler ses effectifs depuis les années 80 pour devenir la troisième force de police du pays, ses prérogatives, son fonctionnement et son histoire restent peu connus. Pourtant, à Toulouse comme dans bien d’autres métropoles, elle prend une place de plus en plus importante dans le dispositif répressif de la guerre aux pauvres. Dans une optique d’autodéfense populaire, il nous semblait important de se pencher sur cette question.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 1er décembre 2018 à 15:31, par

    Je soutiens ce collegue facteur avec qui je bossais navrant cet employeur qui est la poste qui ne soutient jamais son personnel et que je ne regrette pas a la retraite tout mon soutien au postier courage

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Qui est Magali Tabareau, la juge attaquée chez elle au LBD ?

Lundi 17 juin 2019 vers 9h30, deux personnes munies de casques de moto ont sonné à la porte du domicile de la présidente de la Cour d’Assises de Versailles, Magali Tabareau. Lorsqu’elle a ouvert sa fenêtre, elle a reçu un tir de Lanceur de Balle de Défense en plein visage, sous l’œil. Elle a été...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

› Tous les articles "Discriminations"