Le hip hop, une culture populaire

5986 visites

Inventer une nouvelle forme de diction en fonction des pulsations, tourner sur la tête, gesticuler dans tous les sens, mettre de la couleur en faisant évoluer les hiéroglyphes 5 000 ans après les Egyptiens, et faire de la musique en martyrisant les sillons des galettes de cires, tel sont les fondements de la culture Hip-Hop.

Une culture née à New York au milieu des années 70, lors de fêtes de quartiers, les fameuses block party, où les habitants détournaient l’électricité de la ville pour brancher deux platines. Les Maîtres de Cérémonies chauffaient le public et les Dj isolaient les breaks de batterie et les répétaient à l’infini pour épuiser les danseurs. Rapidement d’une volonté de faire la fête indépendamment de toutes structures, est née l’envie de se faire entendre. La voix du peuple s’est développée et a touché le monde entier. Les hérauts se nommaient Grand Master Flash, Afrika Baambata, Public Enemy...

30 ans après que reste-t-il de notre culture ?

Le rap est devenu un ersatz de la Dance italienne produite à la chaîne dans les années 90, par des producteurs peu scrupuleux, préoccupés d’avoir plus d’or autour du cou que Mister T que de la qualité artistique de leur produits. La parole a été confisquée par les pantins manipulés par les médias grand public qui appartiennent aux grandes maisons de disques. « Peace, Unity, and Havin’fun » a laissé place à « Individualisme, Culte de l’argent, et Appauvrissement culturel ».

Après la mode racailleuse (largement créée par Skyrock et ses clones), la culture Hip Hop devient branchée et est revendiquée par une nouvelle classe de B-Boys, amateurs de MC dépressifs qui cachent leur manque de technique sous couvert d’expérimentation, issus des classes supérieures, et ignorants de tout ce qui s’est fait avant 1999. Quand la disco reviendra à la mode, les groupes « col pelle à tarte » underground feront fureur sur le net.

Le Hip Hop est une contre culture, alternative, indépendante et populaire, qui a besoin de retrouver une partie de son passé pour avancer. Pour nous le vrai Hip Hop vit dans les niches. De Dr Dre à Mr Lif à vous de vous faire votre propre opinions et de restez critique.

Il n’y a pas de vérités établis, juste des faits...

Mellow pour Fr2H (is dead)
Fragment of Hip Hop : mercredi 18 h - 19 h sur Radio Canut

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Restaurant de la Caisse de solidarité mardi 13 octobre

Cette année la formule du Bistrot de la Caisse sera légèrement modifiée, en réduisant la fréquence des événements, mais aussi en naviguant entre différents lieux. Pour le premier, nous vous donnons rendez-vous à l’Amicale (31 rue sébastien Gryphe), mardi 13 octobre, avec un repas sous le thème « mange du...

>3 Rencontres-débats autour du livre « Espoirs déçus »

Rencontre débat autour du livre Espoirs déçus sur l’engagement libertaire de Bernard Pensiot lors de la « transition démocratique espagnole » le vendredi 25 septembre à 19h à la Plume Noire, le samedi 26 à 17h à l’Abergement de Varey (01) et le dimanche 27 à 16h30 au Salon du livre libertaire de Cluny...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"