Lutte du secteur social et médico-social acte III emplifions la lutte ! Grève le 31 mai et le 1er juin 2022

1062 visites

A Lyon, Le nouveau collectif Les Indigné·e·s du Travail Social 69 , et l’intersyndicale SUD, CGT CNT appellent à la grève le mardi 31 mai et à manifester à 13h30, départ devant la Métropole rue du Lac.

  • Plus de 1500 personnes ont manifesté aujourd’hui à Lyon

     

Le gouvernement et les organisations patronales propose un accord sur les 183 euros excluant entre autre les services administratifs, techniques, les assistant-es familiaux, soit un tiers des effectifs du secteurs.
Sur les 25 derniers années notre secteur a subi une perte de pouvoir d’achat de plus de 25%.
Les organisations patronales souhaitent mettre en œuvre une convention unique étendue au rabais : danger tous les conquis, pour nos congés trimestriaux, la qualification des diplômes (critères classant pour reconnaitre les compétences), les grilles de salaires (remplacées par le salaire au mérite).
Une véritable réduction des effectifs est organisée, les conditions de travail et d’accompagnement se dégarde : fuite du personnel, perte de sens, sous effectif chronique, interim et CDD,
Marchandisation des EPHAD, logique du privé lucratif dans tout les établissements et privatisation de l’hôpital publique : fermeture de lits et de services, management, logique de rendement avec les actes, restructuration, baisse des budgets, précarisation (Les CDI remplacent la titularisation dans la fonction publique), suppression de poste.
A cela vient s’ajouter les attaques contre la sécu, la retraite...

Inversons la machine ! Ce n’est foutu que si on ne se bat pas. Ensemble nous pouvons non seulement défendre nos conquis mais aussi se battre pour un véritable service public élargi à l’ensemble du secteur social médico-social et médical :
- convention collective unique de haut niveau qui va dans le sens d’une amélioration nette de nos salaire et de nos condition de travail.
- Revalorisation salariale d’au moins 300 euros et smic à 2000 euros brut.
- :création de 400 000 embauches sur des statuts pérennes
- augmentation des places d’accueil et des lits dans les hôpitaux.
- Arret de toutes les logiques de privatisation et de marchandisation, reconstructions d’un sens à nos métiers et à l’accompagnement.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"

Derniers articles de la thématique « Santé / Soins » :

› Tous les articles "Santé / Soins"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Saccage de l’assurance chômage - Acte 3

Non à la réforme de l’assurance chômage ! Avec les camarades de la Brigade, on a écrit un communiqué à propos du nouveau volet de la réforme du chômage dont le gouvernement vient d’annoncer les détails. On s’est dit qu’il était important de réagir là-dessus, surtout vu le relatif silence médiatique à ce...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"