Manifestation à l’appel des étudiant.es le mercredi 9 mai

2763 visites
ENS Lyon | Sélection à l’université

Étudiant.e.s et lycéen.ne.s mobilisé.e.s appellent à la manifestation contre la loi ORE et le dispositif Parcoursup suite à la répression policière qui nous empêche de nous mobiliser correctement. RDV le mercredi 9 mai à 15h30 Place Carnot avec une arrivée prévue à 18h à la Bourse du Travail

Suivi: 4 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Après une longue marche, les manifestant.e.s arrivent place Guichard

    Le cortège rentre sur la place sous bonne escorte policière.
    Les prises de paroles appellent à rejoindre l’occupation de l’ENS.

  • Devant Lyon 2 , slogans et jet de pétards pour demander la demission de la présidence

    Le cortège fait une petite pause devant la fac des quais. Les manifestant.e.s demandent notamment la démission de Nathalie Dompnier. Prochaine étape le rectorat.

    JPEG - 970.3 ko
  • Le cortège arrive avec entrain place Bellecour

    Le cortège c’est étoffé depuis le départ place Carnot, sur les quais des fumigènes sont par les cheminots, et la manif laisse quelques affiches sur son passage.

    JPEG - 992.4 ko
    JPEG - 692 ko
  • Malgré un gros dispositif policier, déjà 300 personnes se retrouvent place Carnot

Les réformes du gouvernement prévues dans le cadre du « Plan Etudiant » visent à instaurer la sélection à l’entrée de la licence 1 (Parcoursup). Les critères de sélection ‘élitistes’ mis en place excluent en premier lieu les bachelier.es professionnel.les et technologiques.

En outre, la réforme de l’arrêté licence restreint drastiquement les conditions de validation : suppression des compensations et des rattrapages dès la rentrée prochaine ; suppression des redoublements à titre expérimental dans certaines universités… Ces mesures affecteront particulièrement les étudiant.es salarié.es ou encore les sans-papiers qui ont moins de temps à consacrer à leurs études.

Plutôt que d’allouer les moyens nécessaires pour assurer à chacun-e une place à l’université, le gouvernement préfère éliminer !

La loi ‘Orientation et Réussite des Etudiant.es’ prévoit enfin d’adapter les capacités d’accueil selon les débouchés professionnels. L’objectif étant que seuls les ‘savoirs’ convertis à l’idéologie dominante, c’est-à-dire compatibles avec l’économie de marché, soient enseignés. Les autres étant condamnés à disparaître.
Cette logique de marchandisation n’est pas spécifique aux universités. Dans l’éducation, la santé, le transport, etc, chaque aspect de nos vies doit permettre de réaliser toujours plus de profits…

Face au démantèlement des services publics, continuons à organiser la résistance.

Le départ est à 15h30 à la Place Carnot et l’arrivée est prévue à 18h à la Bourse du Travail !

Venez nombreux.ses !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « ENS Lyon » :

› Tous les articles "ENS Lyon"

Derniers articles de la thématique « Sélection à l’université » :

>Grève et Manifestation intersyndicale interprofessionnelle le mardi 19 mars

Pour faire barrage aux nombreuses réformes et décrets liberticides et antisociales du gouvernement Macron, et notamment à la réforme Blanquer qui vise à casser l’école publique, l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL, UNLSD appel à toutes et tous à être grève le 19 mars et à aller manifester...

› Tous les articles "Sélection à l’université"