Manifestation contre l’inauguration de l’hôpital-prison du Vinatier à Bron

1389 visites
2 compléments

Lors de la Nuit Blanche de Résistance du 9 mars dernier au Vinatier, de profondes inquiétudes ont été exprimées quant à l’avenir de la psychiatrie en particulier et de la société en général, qui évoluent entre dérives sécuritaires et contraintes économiques.

L’Unité d’Hospitalisation Spécialement Aménagée, qui va être inaugurée par Roselyne Bachelot, Michèle Alliot-Marie et Simone Veil (marraine de l’UHSA !) ce vendredi 21 mai est une vitrine de la politique ultra-sécuritaire et au service de la rentabilité dont tout le monde pâtit aujourd’hui.

Rebellyon a déjà annoncé un préavis de grève pour l’ouverture sur Lyon du premier hôpital-prison au Vinatier.

NON, LES PATIENTS NE SONT PAS DESLINQUANTS !

Dans la suite de la NUIT BLANCHE DESISTANCE du 9 mars,

Rassemblement devant l’Hôpital du Vinatier
Vendredi 21 mai à 13h00

Collectif du 09 mars : CGT-Vinatier, Union Syndicale Départementale Santé-Action Sociale CGT et UD CGT du Rhône, SUD-Santé Sociaux, CNT-Santé Social , FSU 69, Élus communistes et apparentés de la ville de Bron, Guy Fischer (sénateur communiste du Rhône), Fédération du Rhône du PCF, Parti de Gauche 69, MRAP Lyon 1-4, Collectif Privés d’emploi de Vaulx-en-Velin, Collectif d’aide aux sans-papiers et demandeurs d’asile 69, NPA, CGA, La Gauche Unitaire, L’Appel des appels CGT-Chômeurs, La librairie « À Plus d’Un Titre », Le CIRDEL, CGT-Renault Trucks, section de Lyon du Syndicat de la Magistrature, DELIS, CRAH, UPS, L’Improbable, et des individu-e-s.

Les salarié-e-s du Vinatier sont en grève depuis le début de la semaine :

A l’attention de monsieur Hubert Meunier
Directeur du CH Le Vinatier

Monsieur le directeur,

Le personnel de l’UHSA a décidé de reconduire le mouvement de grève jusqu’à vendredi 21 mai inclus. (Voir le préavis du 20 avril 2010)

Nous vous rappelons ci-dessous les revendications du personnel :

- 1. Une prime de 234 €, net, par mois. Conformément à ce qui avait été annoncé lors du recrutement de chaque agent par la direction de l’établissement. Nous demandons que cet engagement soit tenu et que la prime soit versée à tous les personnels hospitaliers exerçant à l’UHSA.
- 2. La prise en compte comme temps de travail du temps d’entrée (attente comprise) lors des prises de service et des temps de sortie (attente comprise) lors des fins de service.
- 3. Le protocole de fonctionnement de l’UHSA et l’organisation générale de l’UHSA. De nombreux points restent à préciser et notamment : les relations avec les agents de la pénitentiaire, les transports des détenus, les relations avec tous les services de l’hôpital et l’intervention de certains services dans l’UHSA.

Si l’attribution d’une prime de 234 € est soumise à un accord ministériel et n’est donc pas immédiatement de votre ressort, par contre la revendication numéro deux vous concerne.

La décision d’allouer forfaitairement, pendant trois mois, 5 minutes de temps d’entrée et de sortie au personnel n’est pas réaliste. Les pointages que vous entendez réaliser le démontreront.
Nous rappelons que le temps de travail, suivant l’article 5 du Décret n°2002-9 du 4 janvier 2002 relatif au temps de travail et à l’organisation du travail dans les établissements mentionnés à l’article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière est défini comme suit :
"La durée du travail effectif s’entend comme le temps pendant lequel les agents sont à la disposition de leur employeur et doivent se conformer à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles.
Lorsque l’agent a l’obligation d’être joint à tout moment, par tout moyen approprié, pendant le temps de restauration et le temps de pause, afin d’intervenir immédiatement pour assurer son service, les critères de définition du temps de travail effectif sont réunis.
Lorsque le port d’une tenue de travail est rendu obligatoire par le chef d’établissement après avis du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le temps d’habillage et de déshabillage est considéré comme temps de travail effectif.
« La définition donnée au premier alinéa donne raison aux agents qui souhaitent se voir créditer leur temps d’attente, à l’entrée comme à la sortie, comme du temps de travail, à sa mesure quotidienne et non pas selon un forfait établi d’une manière arbitraire. »

Le protocole n’est toujours pas amendé par ses annexes,
Le décret d’ouverture n’est, à ce jour toujours pas paru,
La reconduction du mouvement est donc tout à fait légitime.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 22 mai 2010 à 13:23

    Voir également cet article sur le site du Rue89 :

    Le premier hôpital-prison inauguré sur fond de contestation

  • Le 22 mai 2010 à 12:17, par dominique

    Nous étions une bonne trentaine devant l’entrée de l’Hopital du VINATIER ;
    on aurait pu étre beaucoup plus nombreux sans les récquisitions du personnel soignant.
    Les « clowns » étaient présents et ont enthousiasmé l’assistance par
    leur facéties et leur dérision. Les forces del’ordre ont déployé un
    dispositif impressionnant et disproportionné ..mais il faut dire aussi
    que du beau monde était présent ! J’ai jamais vu autant de « safranes » de ma vie !
    Moment de tension quand les CRS ont voulu évacuer les « CLOWNS »
    de l’hopital ! Les manifestants ont alors protesté : bousculade
    au portail ! Visiblement,les « clowns » dérangeaient.....

    Prises de parole et distribution de tracts. L’accès à l’UHSA était impossible
    car bouclé par les CRS venus en force. Le personnel en grève de l’UHSA n’a pu rencontrer
    les ministres et seul le personnel récquisitionné de l’UHSA a pu participé à
    l’inauguration.Sur les 4 syndicats de l’hosto,seule la CGT a appelé
    à la manif. Des militants dela CNT étaient présents et ceux d’autres orgas politiques
    (PCF,GU,NPA,anars....).Guy FISCHER, sénateur-maire PCF a lu une déclaration.
    Affaire à suivre !

    Et...RDV en septembre pour une 2éme « NUIT DE RESISTANCE » au Vinatier !

    Voir aussi l’article dans « LE PROGRES » de LYON (à prendre avec des pincettes !)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info