Marche Populaire NO TAV de Susa à Venaus les 8-9-10 décembre !

826 visites
No Tav

L’invitation pour tous* pour ce 8 Décembre est de rejoindre le Val de Suse, le Val qui Résiste, pour la grande marche populaire de Suse à Venaus et pour les nombreuses autres initiatives qui traverseront notre territoire ces jours-là. Les 8-9-10 seront trois jours de lutte, de débat, de sociabilité et d’initiatives sur les chantiers. Préparons-nous tous à un long week-end d’unité et de lutte !

Pour le Mouvement No TAV, le 8 décembre a toujours été un moment de se souvenir de la grande journée de lutte et de résistance de 2005, mais c’est surtout un regard qui se tourne du passé vers l’avenir pour continuer la lutte contre le projet de train à grande vitesse Lyon-Turin, un Crime Climatique.

Cette année, les initiatives prévues, qui coïncident également avec la 14e Journée internationale contre les Grands Projets Inutiles et Imposés, nous permettront de marcher toustes ensemble sur les chemins et les lieux de la Vallée qui Résiste et de renforcer les sentiments et les idéaux qui, depuis plus de 30 ans, animent l’opposition à ce projet écocide et dévastateur.

Une fois de plus, cette date nous rappelle que notre lutte est plus que jamais actuelle et vivante, et renforce notre solidarité avec d’autres luttes nationales et internationales.

Le changement climatique en cours a des conséquences terribles : sécheresses, températures anormales, fonte des glaciers et perte de biodiversité au sein des territoires en sont quelques-unes.

Nos montagnes, violées par les chantiers de la TAV, sont un exemple de cette dévastation qui affectera notre santé et les sols en asséchant les nappes phréatiques du territoire.

Même les comités territoriaux de France et certaines administrations ont bougé au fil des années et se mobilisent encore plus pour dénoncer les conséquences hydrogéologiques de la construction du tunnel ferroviaire Lyon-Turin, faisant front commun avec nous.

La voracité du TGV fait rage dans le Val de Suse non seulement sur le chantier de Chiomonte ou sur le port ferroviaire de San Didero, mais aussi sur les routes de la vallée remplies de camions (près d’une centaine par jour) remplis de matériaux certainement nocifs pour notre santé. En outre, les champs et les terres entre Susa et Bussoleno font quotidiennement l’objet de sondages géologiques, de prises de possession et d’expropriations. Ces travaux sont préparatoires à la future construction de l’axe d’interconnexion entre les deux pays, et sont la source de querelles entre les administrateurs pour l’accaparement de la construction d’une station internationale fantôme.

Entre-temps, TELT et le Groupe Gavio continuent, sans se décourager, à servir leurs propres intérêts en se répartissant les contrats de travail : il suffit de dire qu’en plus de Sitaf avec le port ferroviaire, Itinera (également du Groupe Gavio) a également “gagné” le contrat pour le Tunnel de base à deux tubes de 57,5 km.

Le gaspillage de l’argent public et la destruction des territoires s’accompagnent de l’accroissement des inégalités sociales et politiques qui visent de plus en plus à miner la liberté d’expression de la contestation et à criminaliser la pauvreté et l’immigration.

Le rendez-vous du 8 décembre s’inscrit également dans un cadre mondial caractérisé par des guerres et de nouveaux colonialismes. L’Occident suprématiste blanc continue à vouloir remodeler l’ordre mondial, il suffit de penser à l’extermination en cours du peuple palestinien. La production et le commerce d’armes augmentent tandis qu’une grande partie de l’humanité est contrainte à la faim et à l’exode forcé.

Le projet TAV Lyon-Turin joue également un rôle dans la mesure où, en tant qu’infrastructure du RTE-T à double usage (civil et militaire), il sera adapté au transport d’armes, une perspective en phase avec les vents de guerre qui animent actuellement la transformation de l’industrie et de la recherche à Turin, autrefois destinées à la production d’automobiles, en un centre de guerre.

Au-delà des gouvernements et de leurs politiques, il y a nous, avec nos corps, nos idées et notre capacité à veiller sur le territoire.

L’invitation pour tous* pour ce 8 Décembre est de rejoindre le Val de Suse, le Val qui Résiste, pour la grande marche populaire de Suse à Venaus et pour les nombreuses autres initiatives qui traverseront notre territoire ces jours-là.

Les 8-9-10 seront trois jours de lutte, de débat, de sociabilité et d’initiatives sur les chantiers. Préparons-nous tous à un long week-end d’unité et de lutte !

En avant No Tav !

JPEG - 217.2 ko

P.-S.

Pour toutes les informations supplémentaires et rejoindre les départs de Lyon écrire sur cclt.notav.69@mailo.com

Site internet CCLT : https://stopaulyonturin.com/

vendredi 8 décembre 2023

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « No Tav » :

>Marche Populaire NO TAV de Susa à Venaus les 8-9-10 décembre !

L’invitation pour tous* pour ce 8 Décembre est de rejoindre le Val de Suse, le Val qui Résiste, pour la grande marche populaire de Suse à Venaus et pour les nombreuses autres initiatives qui traverseront notre territoire ces jours-là. Les 8-9-10 seront trois jours de lutte, de débat, de...

› Tous les articles "No Tav"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"