OL Land à Décines : collusions en tous genres

1895 visites
OL Land

Un commissaire-enquêteur qui fait volte-face trois mois après avoir émis un rapport défavorable. Un membre du gouvernement qui veut rendre légal ce qui logiquement est complètement illégal aujourd’hui. Tout cela pour le pdg de l’OL, Aulas, avec son projet OL Land privé à Décines. L’association Carton Rouge invite à une réunion publique pour réagir :

UNION PUBLIQUE D’INFORMATION

Mercredi 19 NOVEMBRE 2OO8 à 18h30

Salle des fêtes de Décines

Pourquoi construire un stade + un centre commercial sur le site du Montout à Décines, alors que, aujourd’hui :
- les terrains du Montout ne sont pas constructibles et sont en zone naturelle protégée... ?
- les accès sont notoirement insuffisants pour un stade de 62000 places... ?
- le Stade de Gerland existe... ?
- l’argent public ne peut profiter à des intérêts privés ?

Quelques articles sur le sujet déjà parus sur Rebellyon.info :

Carton rouge pour OL land
OL Land : concertation et démocratie, réalité ou utopie ?
Pas d’OL land ! Préservons le dernier poumon vert de l’Est lyonnais
Manifestation contre le projet OL land (grand stade du fric) à Décines


Cependant :

  • Le 25 juin 2008 l’enquête publique relative à la révision du Plan Local d’Urbanisme sur Décines est close.
  • Le 11 juillet 2008 le commissaire enquêteur donne un avis défavorable avec pour principaux arguments, les difficultés d’accès, et le financement public correspondant. Les opposants respirent.
  • Le 20 septembre 2008, à l’initiative de l’association Carton Rouge et de 7 associations de l’est lyonnais, les opposants se retrouvent pour une manifestation dans les rues de Décines ; sont également présents de nombreux élus.
  • Le 25 septembre 2008 le commissaire enquêteur change subitement d’avis, il émet un nouveau rapport avec cette fois un avis favorable mais avec réserves. Consternant !
  • Le 30 septembre 2008, Aulas de nouveau donne de la voix, il « menace » de quitter Lyon et de faire son stade ailleurs.
  • Le 13 octobre 2008 les « partenaires » du projet OL Land se réunissent et signent un protocole avec comme objectif la date de mai 2013.
  • Le 24 octobre 2008 : bonne nouvelle, en effet on apprend que le stade de Gerland va être retiré de la zone Seveso, et ainsi le stade de Gerland pourrait être agrandi ! Un argument de poids pour ne plus avoir le projet de construire le stade à Décines. Cela ne tient plus du tout...
  • Le 6 novembre 2008, cependant, le secrétaire d’État Eric Besson ponds un rapport "Accroître la compétitivité des clubs de football professionnel français" qui permettrait que ne soit plus illégal le financement public d’infrastuctures pour une entreprise privée de football. « Financer tout ou partie des dessertes et accès au stade » voilà ce dont rêvait Aulas pour son OL Land à Décines. On dirait qu’Eric Besson l’a pondu tout spécialement pour Aulas : « D’ores et déjà, il nous semble nécessaire d’encourager les investissements privés dans les
    stades et de faciliter le recours aux partenariats public-privé. A cet égard, on suivra avec intérêt
    les projets précurseurs de Lyon, Strasbourg et Nice. Cette incitation à l’initiative privée pour le
    financement des infrastructures sportives modernes passe par des aménagements législatifs,
    dont le plus important consiste à reconnaître le caractère d’équipement d’intérêt général aux
    enceintes sportives des clubs professionnels, ce qui permettrait notamment aux collectivités
    locales de pouvoir – si elles le souhaitent – financer tout ou partie des dessertes et accès au stade. »

Pour l’instant le projet a quand même pris 3 ans de retard, alors mai 2013 ? ou jamais !

En regardant ce protocole à la loupe, on remarque qu’il s’agit de :
- Un document de type marketing qui commence par vanter la qualité du projet
- Rien sur les nuisances provoquées par le stade
- Il n’est pas prévu d’étude d’impact, sur les riverains, sur l’environnement, sur l’élévation du niveau de pollution atmosphérique
- Aucune allusion aux engagements écologiques comme le pacte écologique, ou sur la manière dont ce projet respecte le schéma de cohérence territoriale, ou le plan de protection de l’atmosphère…
- Le préfet a annoncé la modification de l’échangeur n°7 de la Rocade Est et un surcoût pour la collectivité de 180 millions d’euros. Le scénario des parkings déportés est conservé, avec le prolongement de la ligne de tram T2 jusqu’à Eurexpo (88 millions d’euros), et à partir d’Eurexpo remise en circulation de vieux bus mis aux rebuts, mais aussi construction d’un embranchement de la ligne de tram T3 jusqu’à l’OL Land (17 millions d’euros)...

Grâce à la mobilisation des associations et des habitants de l’est lyonnais, le délai initial est reculé de trois ans. Rien n’est décidé, mettons en échec ce projet démentiel.

Non à OL Land (à Décines), Ger Land suffit

Pour en savoir plus :

UNION PUBLIQUE D’ INFORMATION

Mercredi 19 NOVEMBRE 2OO8 à 18h30

Salle des fêtes de Décines

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « OL Land » :

>D’« OL Land » au Parc OL : le grand stade de Lyon contre la ville ?

Une analyse des conséquences néfastes du projet pharaonique de l’OL Land, qui augmente la dépendance à l’automobile et facilite l’étalement urbain, tout en révélant la collusion entre milieux politiques, sportifs et économiques. Sébastien Gardon, docteur en sciences politiques et spécialiste des questions...

>Une pub géante pour l’OL LAND sabotée

Un certain soir de janvier, d’illustres inconnu-e-s auraient réussi à égratigner l’image rayonnante de la ville de Lyon. Ils/elles ont tailladé au couteau l’immense pub vers Bellecour promouvant le stade OL LAND flambant neuf de Gégé et Aulas. Collomb ne supportant pas l’idée que l’on puisse...

› Tous les articles "OL Land"