Panthéoniser les Manouchian, c’est les trahir

813 visites

Juifs en déshérence, Arméniens orphelins du génocide, Italiens et Espagnols combattants antifascistes, nous savons ce que nous devons aux 23 fusillés de l’Affiche Rouge et à Olga Bancic, guillotinée en Allemagne. Le groupe a été traqué, arrêté et torturé par la police française avant d’être livré à la Gestapo. Leur combat s’inscrit dans nos luttes antiracistes, antifascistes et anticolonialistes d’aujourd’hui.

JPEG - 90.6 ko

Macron veut faire de Missak et Mélinée Manouchian des « grands hommes » auxquels la « patrie » française devrait être reconnaissante.

Hypocrisie et trahison !

Trahison ! Ces combattants étaient internationalistes, révolutionnaires, antifascistes. Mêler leurs cendres à celles des militaires napoléoniens ou d’économistes libéraux est une trahison. Assigner à leur vie un prétendu combat pour la « patrie française » est une trahison.

Trahison ! Isoler les Manouchian et oublier qu’ils appartenaient à un groupe combattant, est une trahison.

Une tentative du même ordre avait été tentée avec Gisèle Halimi, juive anticolonialiste, avocate du FLN algérien et membre du Tribunal Russell sur la Palestine. Sa famille a, jusqu’à présent, fait échouer ce projet.

Hypocrisie ! Utiliser l’incontestable puissance évocatrice de la vie de ces « étrangers et nos frères pourtant » au moment même où l’on fait voter une des pires lois xénophobes sur l’immigration, et où à Mayotte commence la remise en cause du droit du sol.

Hypocrisie ! Quand Macron fait le lit de l’extrême droite, constituant un « front républicain » du RN au PS lors de l’hommage aux victimes du 7 octobre 2023, il escompte équilibrer « en même temps » par un geste mémoriel associant des antifascistes, qui l’auraient certainement combattu.

Le joueur de bonneteau nous montre une figure admirable pour dissimuler des pratiques politiques infâmes.

Manouchian, Grzywacz, Elek, Wajsbrot, Witchitz, Fingerweig, Boczov, Fontano, Alfonso, Rajman et Olga Bancic sont dans nos cœurs, en cette « fin février » qui fut celle de « vos derniers moments ».

La petitesse manœuvrière, hypocrite et traitresse de ceux qui nous gouvernent et sont complices aujourd’hui du génocide à Gaza ne parviendra pas à détourner le sens de leur combat.

La Coordination nationale de l’UJFP, le 17 février 2024

https://ujfp.org/pantheoniser-les-manouchian-cest-les-trahir/

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

› Tous les articles "Mémoire"