Participation des associations au Service national universel : l’éducation populaire complice du pire !

1168 visites

Depuis le 16 juin, le gouvernement a mis en place son Service national universel (SNU) a destination des jeunes. Mais il est aussi appuyé par de multiples associations d’éducations populaires qui sortent ici de leurs champs de compétence. Communiqué de la fédération Sud Asso.

Le Service national universel (SNU) a débuté dimanche 16 juin pour plus de 2 000 jeunes volontaires. On ne s’était malheureusement pas trompé en dénonçant la « militarisation du dispositif » dans un appel à boycotter ce dernier publié en novembre 2018. Les premières images du dispositif sont effrayantes : jeunes en uniforme chantant la Marseillaise au garde-à-vous, participation à des commémorations militaires, lever du drapeau. Ces images font davantage penser à un camp organisé par un groupuscule d’extrême droite qu’à des jeunes « engagé·e·s ».

Avec le SNU, « l’engagement » se confond avec la mise au pas : encadrement militaire, imagerie autour d’un « creuset républicain » et de la rhétorique de l’assimilation, la « sécurité » et la « défense et la mémoire ». Le caractère obligatoire du dispositif est déjà envisagé sous peine de sanctions : interdiction de passer le Code de la route ou de s’inscrire au baccalauréat ou à des concours administratifs. Les organisations de jeunesse (associations, syndicats) qui ont fait part de leurs oppositions au dispositif ont été éconduites sans discussion possible.

JPEG - 67.2 ko

Le dispositif est un vaste gaspillage d’argent public avec 1,5 milliard d’euros de dépenses prévues ...


A lire aussi sur Rebellyon.info :

Service national universel : ni uniforme, ni garde-à-vous, mobilisation sociale !

Solidaires Etudiant-e-s Lyon et l’Union syndicale Solidaires exigent la fin immédiate de l’expérimentation du Service national universel (SNU) et appellent à la mobilisation contre la volonté de Macron d’établir une éducation à la peur.

24 juin 2019
Service national universel : c’est la jeunesse qu’on veut mettre au pas !

Communiqué de l’Union Communiste Libertaire qui s’oppose la mise en place du Service national universel et qui soutiendra les personnes qui refuseront cet engagement forcé.

25 juin 2019

La suite à lire sur : https://larotative.info/participation-des-associations-au-3345.html

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>La conquête coloniale de l’Algérie débute le 14 juin 1830

Au cours de l’année 1827, un incident diplomatique entre le dey d’Alger Hussein et le consul français Pierre Deval - aujourd’hui connu comme l’épisode du « coup d’éventail du dey d’Alger » - a servi de prétexte à Charles X, alors roi de France, pour engager une conquête coloniale. Cet épisode marquera...

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"